Le Brent progresse à plus de 72 dollars à Londres    Real : Kroos évoque la rumeur Pogba    L'initiative d'Ali Yahia, de Taleb Ibrahimi et de Benyelles mérite réflexion    La deuxième phase entamée hier    Gaïd Salah persiste et signe    Report du procès de Ali Haddad    Une première action réussie pour les pharmaciens    Onze nouveaux postes électriques pour améliorer la qualité de service durant l'été    Le procès d'Ali Haddad renvoyé au 3 juin    Téhéran rétorque à Trump qu'il ne mettra «pas fin à l'Iran»    Drapeau palestinien à Tel-Aviv    L'armée égyptienne élimine 12 terroristes présumés    Louisa Hanoune maintenue en prison    Les Canaris à l'écoute de Bologhine    John Baraza pense que «le Sénégal et l'Algérie ne sont pas imbattables»    Accord trouvé pour arrêter la grève des joueurs    Feghouli s'offre un doublé    130 comprimés psychotropes saisis par la police    La CGATA refuse de se réunir avec une mission de l'OIT    ACTUCULT    Chaou en clôture au TNA    "Une beauté loin d'être déserte"    Nouvelle protestation des journalistes de l'ENTV    Gâteau de crêpes    570 000 euros et 101 000 dollars saisis à l'aéroport d'Alger    Propositions de sortie de crise : Le chef d'état-major de l'ANP verse dans le déni de réalité    Le bilan de l'offensive de l'ANL sur Tripoli passe à 510 morts    Croissance de 7% de l'activité portuaire de l'Algérie    Le Premier ministre du Niger entame une visite à Alger    Pour éviter l'accentuation de la crise économique : Le président de l'UFDS, Nourredine Bahbouh, appelle à l'amorce d'un dialogue rapide    Le WA Tlemcen saisira le TAS    Boulaya prolonge jusqu'en 2022    Le Conseil de sécurité veut l'application de l'Accord d'Alger    3000 agents font la chasse aux nouveaux électeurs    La liste des arrestations toujours ouverte    Vodafone : Le groupe baisse son dividende pour contenir sa dette    Trois ans pour le faussaire    Après le f'tour à la plage, le f'tour à la Casbah    Mort par électrocution d'un employé de Sonelgaz    Bedoui annonce de nouvelles mesures    Canada : Le pétrole de l'Alberta va-t-il raviver la flamme indépendantiste au Québec ?    L'appel des trois suscite toujours des réactions    L'Onu se saisit de la crise séparatiste au Cameroun Paul Biya s'ouvre au dialogue    Le tableau des demi-finales connu    Une expérience de jazz algéro-polonais    A la rencontre de Massinissa    L'élégie de la résilience    Al Jahidh, écrivain encyclopédiste arabe hors pair du 8ème et 9ème siècle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Espagne: Real, Barça et Atletico au front après la course à l'armement
Football
Publié dans Le Temps d'Algérie le 23 - 08 - 2014

Le Real Madrid, empereur d'Europe, l'Atletico, roi d'Espagne, et le FC Barcelone, très revanchard, remontent au front à partir de ce week-end dans le Championnat d'Espagne, après un été où les trois belligérants ont dépensé sans compter pour renforcer leurs armadas. Dans cette course à l'armement, chacun des trois camps a investi quelque 100 millions d'euros, la palme revenant au Barça qui a remodelé en profondeur son équipe avec à la clé plus de 150 M EUR d'indemnités de transfert.
Les sommes donnent le tournis, mais la qualité du jeu pratiqué sur les pelouses d'Espagne pourrait également faire tourner les têtes, vu le calibre des joueurs recrutés.
Ainsi, le Real a mis environ 80 M EUR sur la table pour le Colombien James Rodriguez (23 ans), meilleur buteur du récent Mondial, une compétition où ont aussi brillé le milieu allemand Toni Kroos et le gardien costaricien Keylor Navas, autres recrues merengues.
"Je crois que nous avons une meilleure équipe que l'an dernier", a déjà mis en garde Carlo Ancelotti, l'entraîneur du Real.
Après la "Decima", sa 10e Ligue des champions décrochée en mai dernier, voilà la "Maison blanche" délestée d'une forte pression. Elle peut désormais se tourner vers la reconquête de la Liga, une compétition dont elle détient le record de victoires (32) mais qu'elle n'a remporté qu'à trois reprises sur les dix dernières années (2007, 2008, 2012).
Pour cela, Ancelotti devrait continuer à bâtir sur son 4-3-3 de l'an dernier, où le trio offensif Bale-Benzema-Cristiano Ronaldo ("BBC") a fait ses preuves.
Le Barça en reconstruction
Le Barça, de son côté, est en pleine reconstruction après une saison achevée sans trophée majeur, la première depuis 2008.
L'Argentin Gerardo "Tata" Martino a cédé sa place sur le banc à Luis Enrique, ancien joueur emblématique du club (1996-2004), dont la poigne doit permettre d'initier un nouveau cycle.
"J'attends un jeu très attrayant et très efficace", a prévenu le technicien asturien, ajoutant qu'il soumettrait ses joueurs à des entraînements exigeants et à un fort travail collectif.
Symbole de cette nouvelle ère, des cadres comme Victor Valdes, Carles Puyol ou Cesc Fabregas sont partis. Et de nouvelles têtes sont arrivées, comme le Français Jérémy Mathieu (30 ans, Valence) ou l'Uruguayen Luis Suarez (27 ans), transféré de Liverpool pour 81 millions d'euros.
Il faudra néanmoins patienter un peu pour voir évoluer ensemble le trio sud-américain Neymar-Messi-Suarez: l'attaquant uruguayen, meilleure gâchette du dernier Championnat d'Angleterre (31 buts), est suspendu jusqu'à fin octobre pour avoir mordu un adversaire au Mondial.
L'Atletico, recrutement malin
Face à l'arsenal des deux grands d'Espagne, l'Atletico Madrid pourra-t-il conserver son titre national, conquis à l'arrachée en mai dernier ?
Prudent, l'entraîneur Diego Simeone a affiché de bien modestes ambitions pour un champion en titre et finaliste de la C1, laissant entendre qu'il souhaitait d'abord lutter pour la troisième place.
Mais, mis à part Diego Costa, Filipe Luis et Thibaut Courtois, tous partis à Chelsea, l'ossature de l'équipe reste la même, avec la solide charnière défensive Godin-Miranda et les indispensables Koke et Gabi dans l'entrejeu.
De plus, l'Atletico semble avoir recruté malin avec l'ailier français Antoine Griezmann (30 M EUR) ou l'attaquant croate Mario Mandzukic (22 M EUR environ).
"Avec 95 millions d'euros, nous avons recruté sept ou huit joueurs, alors que (le Real), avec 95 millions, en a pris deux, donc il y a un peu de différence, non ?", a ironisé cette semaine Simeone.
Pour jouer les trouble-fêtes, il devrait y avoir le FC Séville, tenant de l'Europa League, l'Athletic Bilbao (4e l'an passé) ou Valence, désormais aux mains de l'homme d'affaires singapourien Peter Lim et qui a notamment recruté le prometteur attaquant hispano-brésilien Rodrigo (Benfica).
Mais il leur sera sans doute difficile résister à la force de frappe du trio Atletico-Barça-Real.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.