La ville d'Akbou s'anime    Anouar Malek arrêté en Turquie    Benabderrahmane au charbon    Le groupe d'amitié Algérie-Arabie saoudite installé    La loi de finances reportée à dimanche prochain    Développement en stand-by    En un combat douteux    Poutine promet la victoire en Ukraine    Buhari s'engage    L'Algérie, un sérieux candidat    Tirage clément pour l'Algérie    Le compte à rebours enclenché    Quand l'huile franchit les frontières    60 milliards de DA réalisés en 2022    «Le don des reins est en déclin permanent»    Les effets d'une profonde prise de conscience    «Les archives ne sont pas la propriété de la France»    Hamza Bounoua commissaire pour la session 2024    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le Président Tebboune ordonne la création d'une autorité portuaire pour une meilleure gestion des ports    Formation d'enseignants-chercheurs en langue anglaise: Méthode d'enseignement "bien ficelée"    Le président de la Cour constitutionnelle prend part en Indonésie à la 5e Conférence mondiale sur la justice constitutionnelle    Bousculade mortelle dans un stade en Indonésie: l'Algérie présente ses condoléances    Le Premier ministre présente lundi la Déclaration de politique générale du gouvernement à l'APN    Mawlid Ennabaoui: campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Des partis mauritaniens passent en revue avec une délégation sahraouie les développements de la question sahraouie    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès la République des Seychelles    8e édition du Prix littéraire Mohammed Dib: "la short list" dévoilée    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Man City : Guardiola évoque son avenir    CHAN Algérie-2022: le compte à rebours enclenché pour la 7e édition    Un mouvement de foule dans un stade en Indonésie provoque 174 morts    Assainissement du foncier industriel: Des instructions pour récupérer les assiettes non exploitées depuis plus de 6 mois    Djelfa, Touggourt et Hassi Messaoud: De l'huile, des cigarettes et des psychotropes saisis    Les syndicats évoquent une forte surcharge: Une rentrée scolaire «très difficile et complexe»    Réparties sur six sites d'habitat précaire: Plus de 8.000 constructions illicites recensées à Es-Sénia    Ligue 2- Centre-Ouest: Un quatuor aux commandes    Ligue 1: Suspense à Bechar, Oran et Sétif    Algérie-Union européenne: Dialogue de haut niveau sur l'énergie le 10 octobre    Trabendisme mental !    Développement du tourisme: Les voyagistes pointent les insuffisances    Grazie Meloni !    Une sérieuse alerte    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    LA VIE... ET LE RESTE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



226 000 habitants de la zone sud seront soulagés
Tizi Ouzou / Projet de transfert d'eau potable à partir du barrage Koudiet Asserdoun
Publié dans Le Temps d'Algérie le 18 - 05 - 2009

vingt et un millions de mètres cubes est le volume d'eau potable qui sera transféré du barrage Koudiet Asserdoun (wilaya de Bouira) vers les daïras de Draâ El Mizane, Boghni et Ouadhias, soit treize chefs-lieux de commune et 190 villages, pour une population totale de 226 000 habitants, situés au sud du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou, une zone qui souffre énormément de la pénurie d'eau potable, surtout durant la saison estivale, apprend-on de la direction de l'hydraulique.
Le volume qui sera affecté sur cet axe renforcera l'alimentation en eau potable des populations de ce flanc frontalier de la wilaya de Bouira.
Il est prévu, dans le cadre de ce projet de transfert, la réalisation d'une station de traitement d'eau d'une capacité de 8255 um/an, soit 226 165 m3/jour, de cinq stations de pompage, de trois bâches à eau de reprise d'une capacité totale de 3000 m3, de trois réservoirs principaux d'une capacité totale de 29 000 m3 ainsi que des canalisations.
Les travaux de réalisation de l'artère principale de ce transfert sont confiés à la société canadienne SNC-Lavalin et le suivi à l'Agence nationale des barrages et transferts (ANBT), tandis que ceux du raccordement des chaînes AEP sont suivis par la direction de wilaya de Tizi Ouzou de l'hydraulique. Les travaux de raccordement des communes de Tizi Ghenif et M'kira ont atteint un taux de 40%.
Aussi, les communes situées au flanc nord de la ville de Tizi Ouzou qui sont au nombre de 8 verront leur alimentation en eau potable renforcée à partir du barrage Taksebt.
Le projet de transfert est actuellement en voie d'être lancé puisque l'avis d'appel d'offres de sa réalisation a été lancé et des entreprises ont déjà retiré les cahiers des charges qui sont approuvés par la commission nationale des marchés publics.
Par ailleurs, il est important de souligner que les villages et communes situés sur l'axe Azazga-Fréha, soit 320 villages et 17 chefs-lieux de commune pour une population totale de 4 000 000 habitants, ne souffrent plus de manque d'eau potable, et ce, depuis la mise en service du transfert d'eau du barrage Taksebt par le ministre des Ressources en eau, Abdelmalek Sellal, le 4 juillet 2007, date à laquelle la population de cet axe reçoit l'eau avec un taux horaire moyen de distribution de 16h/j, avec une dotation de 120 l/j/habitant.
Avant cette mise en service, la population de cet axe ne recevait l'eau qu'un jour sur trois et parfois un jour sur sept avec une dotation n'excédant pas 60 l/j.
Les autres zones de la wilaya est et ouest sont déjà alimentées en eau potable à partir de ce barrage depuis plusieurs mois.
Les communes situées sur l'axe Tizi Ouzou - Draâ Ben Khedda - Tadmaït ont été suffisamment alimentées en eau potable à partir du même barrage avec un volume de 36 hm/an.
13 chefs-lieux de commune et 309 villages pour une population totale de 521 000 âmes profitent de ce transfert qui a mis fin aux sempiternelles pénuries d'eau dont souffraient au quotidien les citoyens de ces zones.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.