Les différentes logiques du pouvoir de 1963/2019    MOUVEMENT POPULAIRE : Bouabdellah Ghlamallah insiste sur l'unité nationale    JOURNEE NATIONALE DE L'AVOCAT : Nouvelle marche pour le respect de la volonté populaire    TRANSFORMATEURS ELECTRIQUES DEFECTUEUX : Un danger pour les citoyens de Tiaret    PROTECTION DES VEGETAUX : Nouvelle alerte au mildiou à Ain Nouissy et Hassi Mamèche    MASCARA : Saisie de comprimés de psychotropes à Baba Ali    La nuit a toujours peur du soleil    MINISTERE DE LA CULTURE : Abdelkader Bendamèche nommé directeur de l'AARC    Les Canaris invitent leurs partenaires    Thierry Froger explique son départ    Un seul mot d'ordre : «Système dégage»    Trucs et astuces    Pas de communication    Benzia et Slimani s'entraînent hors du groupe    Les 4 samedis    Rencontre avec une «bleue» des marches    «Libérez la télévision»    Propos de Trump sur le Golan occupé : La Syrie et des pays arabes dénoncent la position américaine    Chlef: Le commerce informel fait toujours parler de lui    Blida: Collision entre un bus et deux camions, 1 mort et 11 blessés    Intempéries: Des inondations et des routes coupées    CHU d'Oran: Lancement des travaux de rénovation du réseau AEP    Aéroport Ahmed Benbella: Saisie de 108 cartouches de cigarettes    Alors que les manifestants contestent toute ingérence étrangère: Paris émerveillée, Moscou prudente    Conflit OM-JSK: La FAF appelle les deux présidents à la sagesse    CAN-2019 (U23) : Guinée Equatoriale - Algérie: Aujourd'hui à 18h00 - Les Algériens pour prendre option    Mohamed Mebtoul à Médiapart: «Bouteflika et sa clientèle continuent de mentir au peuple»    Contrat de partenariat entre la Fédération algérienne et BP jusqu'en 2020    Meeting du Front El Moustkbal à Aïn Temouchent    Une autre étape du processus du règlement du conflit    La Ligue arabe dénonce la saisie des recettes d'impôts par l'occupant israélien    La solution de classe mondiale pérenne et performante pour l'efficacité énergétique des bâtiments AIRIUM    Prenez votre envol avec la technologie intelligente de LG    Plantation de plus de 2.000 arbustes à Ghardaïa    L'étanchéité déjà défectueuse    La FNAI alerte contre des transactions immobilières douteuses    Tizi Ouzou au rendez-vous    Une cache contenant des armes et des munitions découverte à Tamanrasset    La Guinée Bissau croit en la qualification    L'Algérie décroche 37 médailles dont 9 en or    Une production d'oeuvres sur fond de contestations    L'Algérie est devenue un "exemple à suivre"    Une "conférence nationale" en avril pour dresser une "feuille de route"    Les explications de l'ambassade US    Des familles évacuées et plusieurs routes coupées    "C'est l'Algérie qui décide de son avenir"    Création prochaine de la 1re école de musique militaire en Afrique    Hommage à Jean-Luc Einaudi, historien du 17 octobre 1961 et combattant de la vérité, décédé le 22 mars 2014    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Syrie organise des législatives: Des élections et un défi
Publié dans Le Temps d'Algérie le 12 - 04 - 2016

Le gouvernement syrien lance un défi en direction des organisations terroristes. Des élections législatives sont organisées dans ce pays, aujourd'hui, démontrant que Damas croit au choix du peuple et refuse le diktat de Daech, «Djabhat al Nosra» et autres organisations criminelles.
Les dernières élections législatives en Syrie remontent à 2012. Le scrutin, aux termes de la Constitution, est organisé tous les quatre ans. L'annonce, il y a quelques mois, par le président syrien Bachar el Assad, de la tenue de ces élections, a été applaudie par une partie de la communauté internationale, tandis que certains pays avaient dénoncé cette initiative.
Les organisations terroristes, Daech et «Djabhat al Nosra », branche syrienne d'Al Qaida, tentent, à coups d'attentats, de mettre en échec la tenue de ces élections qui auront lieu dans les provinces libérées par l'armée syrienne et également dans les zones occupées par les intégristes.
Les élections auront lieu à Hama, Lattaquié et Alep où «Djabhat al Nosra» tente de relancer les attentats. Le scrutin aura également lieu à Deir Ezzor dont une grande partie est occupée par Daech.
Les électeurs se comporteront certainement comme la population de «Raqqa» qualifiée de «capitale» de Daech, qui ont investi la rue pour dénoncer courageusement Daech.
L'armée syrienne prépare une attaque contre les bastions des organisations criminelles Daech et «Djabhat al Nosra», après le triomphe de Palmyre.
L'ONU tente de trouver une issue politique au conflit. Les pourparlers de paix doivent reprendre ce vendredi à Genève, un mois après un premier round qui n'avait pas permis d'avancée décisive dans les discussions. L'opposition veut une transition qui exclurait Bachar al Assad. La Russie estime, à juste titre, que c'est au peuple syrien seul de décider du sort de son président.
Même si une grande partie de la population a dû fuir le conflit, des bureaux de vote seront instaurés dans de nombreuses provinces pour les déplacés. «Pour les provinces qui rencontrent des problèmes de sécurité, comme les banlieues d'Alep et de Deir Ezzor, nous allons ouvrir des bureaux de vote dans de nombreuses zones», avait expliqué Hisham Al-Shaar, président du comité électoral, «pour ne priver aucun citoyen de son droit de vote pour ces élections». Plusieurs milliers de candidats sont inscrits pour ce scrutin qui est un encouragement pour le choix démocratique, et non les armes et les tueries, pour accéder au pouvoir.
Aidée par la Russie et des escadrons civils «faucons du désert», l'armée gouvernementale syrienne enregistre de nombreux succès contre les organisations criminelles.
Des négociations engagent le gouvernement et les rebelles et une trêve est en cours, permettant le largage d'aides humanitaires au-dessus de provinces encerclées ou occupées par des organisations extrémistes ou rebelles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.