Un peuple indépendant en mal de souveraineté (2e partie et fin)    Les grands chantiers de réformes pour créer un nouveau modèle de croissance    La course-poursuite entre fonte des réserves et efficacité économique    Communiqué de la réunion du Conseil des ministres    Tipasa : Les 8 thoniers regagnent leurs ports d'attache    Fête de l'indépendance: le Président Tebboune reçoit les vœux des présidents de plusieurs pays    9 passes décisives pour Mahrez    MO Béjaia : La direction saisit la FAF concernant Touré    MC Oran : Les supporters du club mettent leur grain de sel    On vous le dit    Accidents de la circulation : 107 blessés au cours des dernières 24 heures    Concours du meilleur design de timbre-poste: les délais de participations prolongés    Selon le DG de la SEOR: Retour dès demain à une alimentation normale en eau potable    USM Bel-Abbès: Quatre milliards de centimes bloqués    Covid-19: Les walis appelés à sévir    Identité de papier    Le ministre de la Santé: «La situation est alarmante»    Bouira: Meurtre de la jeune avocate : les 3 mis en cause écroués    Les demandeurs de logements de la formule «à points» reçus par le chef de daïra: Des promesses pour des attributions après la levée du confinement    Le nouveau chef de la sûreté de wilaya installé    Artiste-peintre et professeur de dessin: Vibrant hommage à El Hachemi Mohamed    Zeghlache donne les raisons du transfert de Boussouf    Atatürk immolé à Sainte-Sophie    Hommage au frère Belaïd Abdesselam    L'attestation d'affiliation téléchargeable désormais via l'espace «El Hanaa»    Un groupe français en pole position    Banalisation de la mort jusqu'à quand ?    Comment intégrer les médecins libéraux ?    Bilan du premier semestre de la Sûreté de wilaya    Cinq communes soumises à un confinement à partir de 13h    «Officiellement, je ne serai plus en place à compter du 24 juillet»    Meziane buteur, Benghit exclu    REPLIQUE AU TWEET DE MARINE LE PEN    Arnaque à la communication !    La reconversion des seconds couteaux    "Les médias publics doivent se réorganiser "de manière profonde"    Les propositions de Rahabi    Polsario: il est évident que l'UE ne reconnaît pas la marocanité du Sahara occidental    Boukadoum à Anadolu: Alger œuvre pour l'intégrité territoriale de la Libye    Raid policier avant des primaires de l'opposition    Démission du ministre de la Justice    A la croisée des chemins, l'Otan aurait-elle «perdu le Nord» ?    Mouvement de contestation au Mali : Escalade à Bamako    Kaci Hadjar, Moudjahid. Professeur en gynécologie-obstétrique décédé le 13 juillet 2019 : Le professeur qui rajoutait de la vie aux années    Edward Saïd, une pensée de l'exil    Zabor ou les psaumes : langage et liberté    CS Constantine: Rachid Redjradj poussé vers la sortie    Tebboune préside aujourd'hui un Conseil des ministres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Festival Raconte-Arts 2016 de Tizi Ouzou: Souâma se prépare
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11130

Le village de Souamaâ, dans la commune de Mekla (Tizi Ouzou), se prépare dans la joie à accueillir le Festival annuel Raconte-arts pour son édition 2016. Ce rendez-vous qui rassemble une pléiade d'artistes nationaux et étrangers se tiendra, cette année, du 24 au 31 juillet. Un programme très riche et varié a été concocté par les organisateurs de cette manifestation.
Un grand nombre de spectacles de rue, des concerts de chants, de la poésie, du cinéma et autres sont au menu de cette semaine culturelle. Des tables rondes et conférences, un salon du livre qui «toute la semaine, entre 10h00 et midi réunira éditeurs, auteurs et grand public autour de rencontres littéraires et vente-dédicaces», annoncent les organisateurs sur leur page facebook. Les conférences tourneront autour deux thèmes centraux, Le royaume de Koukou dont Soumaa fait partie (Histoire et imaginaire) et Femmes et luttes de femmes. En plus d'une joute Slamik qui s'ajoutera cette année aux récitals de poésie programmés, les organisateurs annoncent, avec joie, accueillir dans les rues de Soumaâ et en avant-première, l'exposition «L'Art yadjouz», fruit d'une résidence de 15 jeunes artistes plasticiens algériens qui ont œuvré avec talent sur la problématique de la discrimination. Un des moments phares du festival est l'intervention au niveau de la place centrale du village (tadjmaït) du grand peintre et poète Denis Martinez et sa sublime performance participative «La fenêtre du vent». Le grand carnaval Ayradien fait revivre l'antique tradition berbère et la sympathique sortie nocturne aux bougies. Des ateliers d'animation dans différentes disciplines seront également tenus lors de cet évènement. Ces ateliers, destinés aux adultes et aux enfants seront animés par des participants bénévoles. «On pourra ainsi s'initier aux Arts du Cirque, du Conte, du mime et de la magie, de l'écriture, à l'art de créer des masques ou des costumes, à l'Art postal et à l'Art récup, s'initier même à la culture de la paix… et bien d'autres choses encore», annoncent les initiateurs de ce rendez-vous annuel, qui devient une tradition au fil du temps. Les organisateurs de ce rendez-vous indiquent que le programme officiel, avec plus de détails, sera annoncé dimanche prochain. Ce festival, organisé chaque année par la Ligue des Arts Cinématographiques et des Arts de la wilaya de Tizi Ouzou, draine des milliers de visiteurs et de participants des quatre coins du pays et de l'étranger. Pour rappel, l'édition de l'année passée s'est tenue à Iguersafen, dans la commune d'Idjer, à Bouzguène.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.