PARQUET GENERAL PRES LA COUR D'ALGER : Les dossiers de 12 personnalités remis à la Cour Suprême    PRESIDENTIELLE : 2 candidatures déposées au Conseil constitutionnel    AADL 1 : Plus de 4 750 logements attribués au niveau national    ORAN : 590 surveillants de baignade pour les 34 plages autorisées    Quatre narcotrafiquants arrêtés à Tlemcen    Le président insiste sur son départ, l'ère Hyproc loin de commencer    Le projet de loi sur les hydrocarbures finalisé    La Palme d'or pour le «Parasite» de Bong Joon-ho    Man City : Un milieu belge pour remplacer David Silva ?    Une bande de malfaiteurs neutralisée    Campagne sur les risques liés à la saison estivale    Barça : Bartomeu prévoit des arrivées mais également des départs    Ligue 1 Mobilis: Le programme des rencontres de la 30ème journée    Trump relativise les tirs de missiles nord-coréens    La police diffuse de nouvelles photos du suspect    Les raisons d'une visite    Lotfi Cheriet retournera-t-il à l'Arav ?    Sahli et Belaïd se retirent de la course    Transition : la mort de l'article 102    Flambée des cours et tension sur les devises en vue    Mellal : "J'espère que le CSC respectera l'éthique sportive"    Belaïli et l'EST se rapprochent du sacre    Les itinéraires-bis vers la capitale, les impers noirs ou gris et tous les chemins qui ne mènent pas à Achgabat !    Benflis : "Bensalah et Bedoui sont disqualifiés"    Grève de deux jours à partir de mardi    Venezuela: Guaido refuse tout "faux dialogue" avec Maduro    Galettes de légumes    5 224 élèves aux examens de 5e    Sachez que…    Téhéran dénonce la surenchère américaine    Le public algérois renoue avec le fado    Baâziz enflamme le public à Dar Abdeltif    Le retour de Kamel Ferrad    Le pessimiste, cet ennemi du bonheur    Un éveil populaire pour une Algérie disruptive (Partie 1)    Skikda : Prison ferme pour cinq douaniers    Le RCD demande à la justice de convoquer Abdelaziz Bouteflika    Tiaret: Des travailleurs sans salaire depuis 30 mois    Tlemcen: Un cinquième groupe de soutien à Daech démantelé    Volley-ball - Coupe d'Algérie messieurs: Le GSP sans problème    Des adoptions dans un climat délétère    La liste s'allonge    Le président Trump effectue une visite au Japon    L'activité en baisse de 85%    Lâche agression d'une fonctionnaire    Tahar Djaout était assassiné    2019: l'Année de l'Algérie à Cannes    Abdelkrim Tazaroute lui consacre une biographie Vibrant hommage à Brahim Izri    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Enseignement supérieur: Un numéro national pour les étudiants
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11130

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, a indiqué hier qu'un numéro national sera attribué aux futurs étudiants à partir de la prochaine rentrée universitaire, «C'est un numéro à vie», a-t-il affirmé lors d'un point de presse animé au siège de son département. Le ministre a précisé, à cet effet, que le numéro national est celui de leur carte d'identité biométrique.
Ce «numéro unique» permettra ainsi, selon le ministre, de «débureaucratiser» la gestion universitaire, en ce sens que les étudiants n'auront plus besoin d'une multitude de cartes pour l'hébergement, le transport, la bibliothèque ou le restaurant.
Abordant le volet pédagogique, le ministre a fait état de l'unification du doctorat attribué par les établissements d'enseignement supérieur.
De ce fait, les appellations «Doctorat en sciences» et «Doctorat d'Etat» seront unifiées sous l'appellation «Doctorat» «Maintenant il n'y aura pas de différence entre le doctorat en sciences et le doctorat», précise le même responsable.
Et de réitérer dans ce sens que les étudiants titulaires d'un magistère (ancien système) et ceux en phase d'obtenir leur magistère ont le droit de postuler à ce diplôme sans passer par un concours, contrairement à ceux du système LMD.
La révision de la cartographie des université fait aussi partie du programme du département de Hadjar. «A partir de la prochaine rentrée universitaire, nous allons revoir la gestion de cette cartographie», a-t-il révélé avant de mettre l'accent sur la nécessité d'une gestion rationnelle des établissements et des cités universitaires.
Le ministre s'est par ailleurs longuement attardé sur l'opération des inscriptions universitaires qui débuteront demain. M. Hadjar a tenu à rappeler la limitation décidée cette année de la fiche de vœux à 6 choix au lieu de 10.
Cette année, la fiche de vœux de filières à étudier s'est rétrécie à 6, a-t-il précisé, avant de relever que cette décision de recours à ce mode d'inscription, émanant de la Conférence nationale des universités, vise à faciliter aux bacheliers la procédure de préinscription et d'orientation.
Il a toutefois fait savoir que son département s'attelle à aller, et d'une manière progressive, vers un système d'inscription directe.
Ce nouveau système permettra au bachelier d'être orienté vers une seule filière, celle de son choix, a-t-il relevé. Cela, permettra ajoute-t-il, de mettre fin aux recours et aux demandes de transfert.
Il a rappelé, dans ce contexte, que dans l'ancien système 70% des bacheliers n'avaient pas été satisfaits de leur orientation. Parmi les nouveautés aussi, la mise en place d'un système d'orientation à distance.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.