Le pas à ne pas franchir    Chlef: La CNAS veut améliorer ses prestations    MO Béjaïa: Club en quête d'assainissement    Meilleurs joueurs africains (1ère partie): Le subjectivisme toujours au rendez-vous    Covid-19: Des chiffres inquiétants    L'Aïd et une épine dans le pied    «Un peu prématuré pour en parler», selon la Commission de la fetwa: Plaidoyer pour l'annulation du sacrifice de l'Aïd El-Adha    5 Juillet 1962 - 5 Juillet 2020 - 58ème anniversaire de l'indépendance nationale: La grande fête    L'Emir Abdelkader : « Un guerrier, un homme d'Etat, un apôtre de la paix »    Nouvelles approches sur les crimes de «la Main rouge» contre les Algériens    L'Algérie exportera 50 millions de gants vers l'Espagne    Les journalistes indésirables dans la salle d'audience    Un jour sur la plage    Qui veut dénaturer Le Rocher Noir de Boumerdès ?    Marche de la diaspora algérienne à Montréal    L'infrangible lien...    L'Algérie passe dans une catégorie à revenu inférieure    Vu à Alger    Covid-19: le personnel soignant appelés à fédérer ses efforts pour endiguer la pandémie    430 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    Boubaghla, un symbole de bravoure et de résistance face à l'occupation française    Accidents de la circulation : 10 morts et 357 blessés en 48 heures    L'UE ne reconnait pas la marocanité du Sahara Occidental    Skikda: "la récupération du crâne du chahid Bensaâd, permettra d'enseigner l'Histoire aux nouvelles générations"    Le nouveau tsar    Djerad préside une cérémonie de remise des clefs à 1.000 bénéficiaires de logements AADL à Baba Hassen    2 navires de Sonatrach mis sous séquestre    LE HIRAK EST UN MOUVEMENT DE PROTESTATIONS, DE REVENDICATIONS ET NON UN PARTI POLITIQUE OU UNE COOPTATION DE CERTAINS INDIVIDUS.    Le Mali à la croisée des chemins    Ce que risquent l'Algérie, le Maroc et le Rwanda    Le bilan s'alourdit à 89 morts    Le chef du gouvernement tiendra-t-il le coup ?    La Corée du Nord contre tout assouplissement «prématuré» du confinement    Le Président proroge de trois mois le recours à l'armée pour la mise en œuvre du confinement    Un geste d'apaisement qui en appelle d'autres    Les martyrs sont de retour    Les citoyens ferment le siège de l'APC    Les clubs de la Ligue 1 ont cumulé un déficit estimé à 1 000 milliards de centimes    Zidane ne souhaite pas un départ de Messi du Barça    Mohyiddine Kerrache signe pour quatre ans    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Brèves    Chanegriha: le rapatriement des crânes des résistants, un complément aux fondements de la souveraineté nationale    Taleb Omar appelle à davantage de mobilisation contre l'inaction de l'ONU face aux dépassements de l'occupant    JSMB : Nacer Yahiaoui n'est plus    Mouloudia d'Alger : La direction fustige la FAF    Poésie. Agarruj Yeffren de Mohamed Said Gaci : Un trésor caché    L'INDEPENDANCE, LE HIRAK ET LE MAL PROFOND    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La récolte céréalière atteindra 62 millions de quintaux
En attendant l'amélioration des rendements dans les prochaines années
Publié dans Le Temps d'Algérie le 07 - 09 - 2009

La récolte céréalière pour l'année agricole s'annonce bonne avec des niveaux record dans certaines wilayas. Les prévisions tablant sur une production céréalière de 62 millions de quintaux seront atteintes, a-t-on appris auprès du ministère de l'Agriculture.
Malgré les dégâts occasionnés par les feux de forêt dans quelques wilayas et les retards enregistrés en début de récolte pour mobiliser les moissonneuses-batteuses, la campagne moisson-battage 2008/2009 s'achève avec «succès» dans beaucoup de wilayas, selon une source du ministère de l'Agriculture.
Certaines wilayas ont réussi à doubler la production. Dans la wilaya de Chlef, la production céréalière a atteint près de 1,5 million de quintaux toutes espèces confondues, soit le double de celle réalisée en 2008 avec 760 000 qx. Le rendement moyen dans cette wilaya est de 19 qx/ha, a indiqué la direction des services agricoles (DSA), avançant que 20% de la quantité produite a été livrée à la coopérative des céréales et légumes secs (CCLS).
Selon un pré-bilan, la prime de production évaluée à plus d'un milliard de DA a été versée aux 3164 agriculteurs qui ont livré 305 000 quintaux de céréales aux CCLS. Cette opération se poursuivra jusqu'à la fin du mois de septembre, note la DSA. La wilaya de Saïda a enregistré, pour sa part, une production céréalière de plus de 1,7 million de quintaux, dépassant les prévisions qui étaient de 900 000 qx, selon la DSA.
La production est constituée de 181 000 quintaux de blé dur, 438 000 qx de blé tendre et 438 000 qx d'orge. Par ailleurs, la CCLS a réceptionné plus de 400 000 qx de céréales, sachant que cette opération qui se poursuivra jusqu'à septembre prochain connaît une importante affluence des producteurs qui bénéficient de mesures incitatives.
Des performances à Mascara et Batna
Dans la wilaya de Mascara, le pré-bilan indique que la production céréalière est de 2,8 millions de quintaux, dépassant les prévisions tablant sur un million de quintaux. Dominée par le blé tendre avec plus de 926 000 qx, la production comprend aussi 522 800 qx de blé dur, 1,29 million qx d'orge et 69 200 d'avoine.
Actuellement, les CCLS ont accueilli 551 000 qx dont une grande partie est constituée d'orge. Prenant fin dans la wilaya de Constantine, la production céréalière est estimée à plus de 1,3 million de qx, soit un rendement moyen de 20 quintaux/hectare, selon la DSA de cette wilaya. La superficie globale consacrée à cette culture a dépassé les 65 000 hectares dont la moitié pour le blé dur et 25 950 ha pour le blé tendre.
Même si elle est toujours en cours, la récolte dans la wilaya de Batna est qualifiée de «record» et a atteint 2 millions de quintaux. Une enveloppe financière de plus de 2,5 milliards de DA a été dégagée par la CCLS pour l'achat de la production céréalière livrée par 4962 fellahs. Les dépôts de la CCLS ont réceptionné 797 000 quintaux de céréales dont près de 275 000 q de blé dur et plus de 44 600 q de blé tendre.
Proche des prévisions attendues qui tablaient sur une quantité de 2,5 millions de q, la production céréalière de la campagne 2008/2009 dans la wilaya de Tébessa a atteint 2,2 millions de quintaux. La DSA déplore le fait que plus de 1000 hectares de champs agricoles ont été ravagés par les flammes durant la campagne moissons-battages. Plus de 60% de la production céréalière ont été livrés à la CCLS qui a prévu une dizaine de points de collecte. La superficie moissonnée cette année est évaluée à plus de 215 000 hectares, dont la moitié a été consacrée à l'orge.
60q/ha à Boumerdès
En hausse de 116% par rapport à la campagne écoulée, la wilaya de Boumerdès a ainsi dépassé l'objectif prévu en réalisant une production céréalière de 120 000 qx. Le rendement a dépassé les 23 qx/ha au niveau de la majorité des surfaces céréalières de la wilaya, en atteignant un pic de 62 qx /ha au niveau d'une superficie de 6 ha de la commune des Issers, soit une hausse de 64% comparativement à la saison 2008, s'est-on félicité à la DSA.
Cette production se répartit à raison de 68 000 qx pour le blé dur (dont 20 000 qx de semences), 40 000 qx pour le blé tendre, plus de 12 000 qx d'orge et un millier de qx d'avoine. Une quantité de 56 000 qx de cette production a été acheminée vers la CCLS de Draâ Ben Khedda (Tizi Ouzou), où l'opération de collecte connaît une «hausse notable» estimée à 141% comparativement à la précédente campagne.
Selon le bilan de la DSA de Bouira, plus de 1,4 million de quintaux de céréales, toutes spéculations confondues, ont été engrangés. Le blé dur représente un volume important de cette production avec 651 763 qx, indique la DSA. Selon la même source, près de 500 000 q ont été livrés à la CCLS, représentant un volume jamais égalé par le passé, selon la DSA qui a imputé ce fait aux mesures incitatives initiées en la matière, notamment pour ce qui est du relèvement des prix de cession.
La wilaya d'Oum El Bouaghi a enregistré, quant à elle, une récolte céréalière de plus de quatre millions de quintaux avec un rendement moyen de 34 qx/ha sur les terres irriguées et entre 11 et 15 qx/ha sur les surfaces dépendantes exclusivement des précipitations. La production livrée aux Coopératives de céréales et légumes secs est de 1,66 qx dont 109 840 de semences, 461 146 de blé dur et 214 532 de blé tendre. Les capacités de stockage de la wilaya ont été renforcées pour atteindre plus de 2,26 millions de quintaux.
Une année pluvieuse
A travers l'ensemble des wilayas, on explique la hausse de la production céréalière par les effets bénéfiques induits par le contrat de performance instauré par le ministère de tutelle.
Les autres facteurs favorables sont la bonne pluviométrie enregistrée durant l'année agricole, le respect de l'itinéraire technique, la vulgarisation des pratiques culturales, l'utilisation intensive des engrais et le traitement phytosanitaire. Cette année a été marquée également par la maîtrise des feux de forêt qui ont engendré de faibles dégâts, expliquent des responsables des services agricoles.
Cap sur la semence
Par ailleurs, le ministère a annoncé le lancement, pour 2009-2010, d'un programme agricole spécial de production de matériel génétique, végétal et animal visant à renforcer la sécurité alimentaire du pays. Ce programme associera, dans le cadre des contrats de performance, les différents acteurs des filières concernées : multiplicateurs privés, fermes pilotes, instituts techniques, établissements producteurs et coopératives agricoles.
Plus de 70 fermes pilotes, 3000 multiplicateurs de semences de céréales seront viabilisés à travers des programmes de préservation, de sélection, de multiplication, notamment dans les domaines des céréales, des fourrages et légumineuses alimentaires. Dans le même sillage, les services agricoles de la wilaya d'Oran ont décidé de produire la semence de céréales, pour la première fois, dans cette wilaya à partir de la saison agricole prochaine.
Selon la DSA d'Oran, le lancement de cette production est favorisé par les résultats des analyses effectuées sur une quantité de 10 000 quintaux de céréales cette année au niveau des laboratoires de Sidi Bel Abbès, Alger et Tiaret. Les résultats prélevés ont confirmé la qualité des semences à un taux de rentabilité de 60%, a-t-on souligné de même source.
L'objectif visé est de satisfaire les besoins au niveau local qui sont de 2 millions de quintaux en semences céréalières sans recourir à approvisionnement dans d'autres wilayas. Dans la wilaya de M'sila, 11 producteurs exploitant une superficie de 800 ha se sont spécialisés dans la production de la semence s'inscrivant dans le cadre de la culture intensive des céréales.
Cette pratique permet de conserver les variétés de semences adaptées aux caractéristiques climatiques et pédologiques des régions steppiques. Les expérimentations d'intensification menées de concert par les producteurs et les vulgarisateurs sont à même d'améliorer le rendement moyen par hectare.
Le développement de l'irrigation par les eaux superficielles mobilisées par les barrages constitue un préalable pour parvenir à l'amélioration des rendements des terres. Pour la prochaine année agricole 2009/2010, les agriculteurs pourront disposer de leurs besoins en semences et en engrais avant le lancement de la campagne labours-semailles, a-t-on assuré au ministère de l'Agriculture.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.