PSG: la réaction de Di Maria et Paredes au décès de Maradona    Conseil de la nation: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre l'enlèvement    188e anniversaire de l'allégeance à l'Emir Abdelkader, l'unité nationale comme message éternel    Le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts pour régler la question sahraouie    Pétrole : l'Opep entame une série de réunions techniques sur la situation du marché    Images d'ailleurs, regards d'ici    Saïd Bouhadja n'est plus    Milan à la relance, Tottenham et Naples pour faire le trou    «Nous avons un groupe homogène»    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    Sonelgaz menace    Entre avancées et entraves    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Le verdict attendu pour le 1er décembre    Les Algériens ont une image mitigée de l'UE    Des résultats en nette régression    Amor Benamor s'approvisionne quotidiennement auprès de l'OAIC    L'Algérie sera présente    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    Noureddine Tounsi incapable de comparaître devant le juge d'instruction    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    "La sécurité, c'est mieux !"    Kaboré en tête des résultats partiels    Difficile unification du Parlement en Libye    Naissance de l'Association des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    Boukadoum entame une visite à Abuja    Nouvelles de Tlemcen    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    LA CORDE ET LE NŒUD COULANT    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Les angles de l'ingérence    Douze autres pays concernés: Les Emirats suspendent l'octroi des visas aux Algériens    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Programme de 300 logements sociaux de Aïn El Turck: Un chantier qui traîne depuis presque une décennie    Une médaille pour nos revers !    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Le gouvernement entretient le suspense    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un incendie fait trois milliards de centimes de dégâts
Akbou (Béjaïa)
Publié dans Le Temps d'Algérie le 14 - 04 - 2010

Un incendie de grande envergure s'est déclaré dans la nuit de mardi à mercredi dernier vers 1h du matin au niveau de la foire commerciale de la ville d'Akbou, située à côté de l'hôpital Ali Akloul, causant des dégâts énormes estimés à trois milliards de centimes.
Le feu s'est déclaré au niveau de cette foire commerciale qui abrite des locaux pour la vente des chaussures et des vêtements entre minuit et une heure du matin. D'ailleurs, les services de la Protection civile, qui ont été alertés par les propriétaires, se sont vite déplacés sur les lieux pour éteindre le feu.
Il a fallu la mobilisation de beaucoup de moyens et de matériels pour maîtriser la situation vers 6h. Fort heureusement pour les propriétaires de ces locaux ainsi que les habitations limitrophes, aucun dégât humain n'a été enregistré, et ce, suite à l'intervention rapide des services concernés. Selon le premier bilan établi par les services concernés, les dégâts sont estimés à trois milliards de centimes. Les raisons qui ont provoqué cet incendie sont dues, selon les mêmes services, à un court-circuit.
Néanmoins, la faible circulation à cette heure a fait que les dégâts occasionnés sont légers. Une enquête a été ouverte par les différents services pour détecter cette panne technique et la réparer dans les plus brefs délais. D'ailleurs, cet incendie ne s'est pas passé sans soulever un climat de peur chez les habitants, alors que les locataires des lieux n'ont pas tardé à afficher leur mécontentement suite aux dégâts occasionnés à leurs locaux commerciaux.
Il est à signaler enfin que cet incendie est le deuxième enregistré au niveau de la wilaya de Béjaïa, après celui qui s'est déclaré, il y a quelques mois, au niveau du centre commercial situé au niveau du chef-lieu, au quartier les Babors.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.