Tebboune reçoit le ministre d'Etat ougandais chargé de la coopération régionale    Rencontre régionale sur les catastrophes: la proposition algérienne pour un mécanisme régional inscrite en marge des travaux    Le soutien de Bruxelles au processus mené par l'ONU au Sahara occidental exprimé    Championnat arabe de gymnastique artistique: la sélection d'Egypte séniors messieurs sacrée en individuel général et par équipes    Le Président Tebboune distingué par l'Union arabe des engrais    APN: reprise du débat autour de la Déclaration de politique générale du Gouvernement    Gymnastique/Championnat arabe: le staff technique satisfait des performances des algériens    Justice: installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Vous pouvez retirer votre ordre de versement    Verdict confirmé pour Saïd Bouteflika    Pluies sur plusieurs wilayas de l'intérieur du pays à partir de mardi    Accidents de la circulation: 28 décès et 1275 blessés en une semaine    Tir d'un missile balistique Nord-coréen: Tokyo, Séoul, Washington et Bruxelles condamnent    Un cas psychiatrique!    Conseil des ministres: L'importation des tracteurs agricoles de moins de 5 ans autorisée    Défis africains de la COP 27    Ligue 1 (6ème journée): Première victoire de la JSK et du MCO    Valse des entraineurs: C'est l'esprit amateur qui prévaut    Championnat arabe des clubs de judo «minimes»: Les jeunes du CSA Nour Bir El Djir s'illustrent    Revente en l'état: Le nombre des importateurs est passé de 43.000 à 13.000    Sommet arabe d'Alger: Les attentes palestiniennes    Hygiène, informel, constructions illicites, stationnement anarchique...: Le wali «sermonne» les élus de l'APC d'Oran    Dernière ligne droite avant la mise en service du téléphérique: Des essais sur tronçon de près de 1.900 mètres    Pour ramassage de déchets plastiques: Un véhicule saisi et trois personnes interpellées    Une «pré-COP» en terre africaine se tient à Kinshasa    Belaïli met les points sur les «I»    Le CRB confirme    Belatoui espère un véritable départ    Une délégation ouest-africaine à Ouagadougou    Bientôt le dénouement?    Les députés relèvent l'absence de chiffres    Les challenges de 2023    Washington dissipe les nuages    Les coupures d'eau exacerbent les habitants    La menace invisible    «Le bilan est positif, mais incomplet»    «La colonisation n'a pas été un long fleuve tranquille»    Pourquoi Caritas n'exerce plus en Algérie    Une figure historique majeure    L'ANP œuvre sans relâche à la sécurisation des frontières et à la préservation de la souveraineté territoriale du pays    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Trabendisme mental !    Une sérieuse alerte    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'opposition repart à l'attaque, Kadhafi promet une «guerre longue»
La coalition étrangère annonce l'instauration de la zone d'exclusion aérienne
Publié dans Le Temps d'Algérie le 20 - 03 - 2011

La coalition internationale a commencé à bombarder des cibles en Libye, une opération baptisée «Odyssey Dawn» (Aube de l'Odyssée) par les Américains. Le coup d'envoi de l'intervention a été donné par une frappe aérienne française.
Les Britanniques ont également conduit des frappes aériennes, tandis que les Américains ont tiré une centaine de missiles Tomahawk. La première phase de frappes aériennes est «un succès» et a permis d'instaurer une zone d'exclusion aérienne, a déclaré le plus haut gradé américain, l'amiral Michael Mullen, sur la chaîne de télévision ABC.
Les pro-Kadhafi n'avancent plus vers Benghazi, a précisé le chef d'état-major américain. Le chef d'état-major interarmes de l'armée américaine a affirmé que les bombardements qui ont commencé samedi avaient permis de «détruire» les défenses anti-aériennes du régime libyen et que des aérodromes avaient aussi été touchés.
«Les opérations se sont très bien déroulées hier», a dit Mike Mullen. «(Mouammar Kadhafi) n'a pas pu faire voler d'avions ou d'hélicoptères ces deux derniers jours. Donc cette zone d'exclusion aérienne a été effectivement mise en place.» En effet, des dizaines de véhicules militaires des forces de Kadhafi, dont des chars, ont été détruits par des frappes aériennes à l'ouest du bastion de l'opposition libyenne. Hier, à l'aube, 19 avions américains, dont trois bombardiers furtifs B2, sont passés à l'action, a indiqué un porte-parole de l'US Africa Command à Stuttgart, en Allemagne. Ils ont largué 40 bombes contre une importante base aérienne libyenne.
Les cibles visées par les chasseurs-bombardiers étaient «principalement des terrains d'aviation et leurs systèmes de défense anti-aériens». Alors que le porte-avions Charles-de-Gaulle a appareillé hier de Toulon sous le regard de dizaines de curieux pour participer aux opérations militaires contre les forces de Mouammar Kadhafi, une source militaire française a affirmé que les opérations aériennes des forces françaises allaient reprendre au cours de la journée d'hier.
Le bilan de l'intervention de la coalition étrangère serait de 48 personnes tuées et de 150 autres blessées. Toujours est-il qu'un cessez-le-feu total n'a toujours pas été respecté. Les forces loyales à Kadhafi auraient même repris la ville de Misrata alors que leurs adversaires sont repartis reconquérir Adjedabia, sur la route de Tripoli. Le dirigeant Kadhafi a prédit une «longue guerre», affirmant que «tout le peuple libyen porte des armes» et qu'il va «vaincre», dans un message sonore diffusé par la télévision officielle. Il a en outre menacé de transformer la mer Méditerranée en «champ de bataille».
«Les intérêts des pays ayant participé à l'agression seront en danger», prévient-il, jugeant que les frappes sont une «agression croisée injustifiée». Pour sa part, le SG de la Ligue arabe Amr Moussa a critiqué les bombardements de la coalition internationale, estimant qu'ils s'écartent «du but qui est d'imposer une zone d'exclusion aérienne». Par ailleurs, la Russie a appelé la coalition internationale à cesser de recourir à la force de manière «non sélective» et de faire ainsi des victimes civiles en Libye.
Ce, après que la Chine ait regrettée les bombardements de l'alliance étrangère. Une offensive air-mer que le Venezuela a jugée «irresponsable». Alors que la Libye a annoncé qu'elle ne coopérera plus avec l'Union européenne dans sa lutte contre l'immigration clandestine, l'amiral US, Michael Mullen, a déclaré sur CNN que la prochaine étape des frappes consistera à attaquer les lignes de ravitaillement des troupes de Kadhafi pour limiter leur capacité à se battre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.