Rassemblements et meeting: Les précisions de l'ANIE    Marché de Aïn El Turck: Retour en force des étals de vente de viande de l'abattage clandestin    Présomptions condamnables ?    Un destroyer américain fait escale au port d'Alger    USM Bel-Abbès: Reprise sur place en attendant les stages    JSM Béjaïa: Le bon sens a prévalu    Ligue des champions d'Europe: PSG - United, de la revanche dans l'air !    Nouveaux bacheliers: Les préinscriptions, mode d'emploi    Non respect des gestes barrières et hausse des cas de Covid-19: Le wali ordonne l'intensification des contrôles    24 blessés dans sept accidents de la route en 72 h    L'ex-commissaire: Kaddour Benkhira n'est plus    L'Opep+ décidée à prendre les mesures pour stabiliser le marché    "La révision constitutionnelle consacre et préserve les constantes de l'identité nationale    Comparution de l'ex-wali zoukh    Talaie El Hourriyet appelle ses militants à faire "prévaloir l'intérêt du pays"    214 nouveaux cas dépistés en Algérie    Baisse prévisionnelle des réserves de change à moins de 47 mds/USD    Procès en appel d'Ali Haddad : les plaidoiries de la défense se poursuivent    Sacchi et Capello évoquent la performance de Bennacer !    Première séance pour Benrahma avec West Ham    PLF: la commission des finances réclame davantage de mesures pour sauver les entreprises    OPEP+: Attar insiste sur le respect des engagements pour rééquilibrer le marché    Le projet de l'amendement constitutionnel institue un nouvel Etat fier de son identité et ouvert sur le monde (Hafsi)    Energie: le taux national d'électrification a atteint plus de 98% à fin 2019    Les réserves de change passeront sous la barre des 50 milliards de dollars    NAAMA : Découverte d'une bombe datant de l'époque coloniale    VIANDES BLANCHES : Prise de mesures pour un approvisionnement stable du marché    LAGHOUAT : 03 morts et 06 blessés dans un accident à Aflou    DISTRIBUTION DE LOGEMENTS A MASCARA : Opération d'envergure à l'occasion du 1er novembre    RENCONTRE SUR LE PROJET D'AMENDEMENT CONSTITUTIONNEL : La fédération nationale de la société civile sensibilise les citoyens    Référendum constitutionnel : Talaie El Hourriyet décide de participer et appelle ses militants à faire prévaloir l'intérêt du pays    Fédération subaquatique (FASSAS): deux candidats pour le poste de président et 11 pour le bureau    A servi et peut servir encore!    Deux policiers enlevés par des membres d'un parti    Violences intercommunautaires dans le fief d'un candidat    Le MC Saïda toujours interdit de recrutement    La CAF propose différentes options pour les 3e et 4e journées    "Nous n'allons pas reconfiner à nouveau"    Lilia Salemkour sur le podium    La rue réclame la réforme de la monarchie en Thaïlande    Tala Amara n'a pas oublié son fils    "Héliopolis" de Djaâfar Gacem en compétition    Plaidoyer pour une Algérie en phase avec la marche du monde    Aux enchères de Christies, 10 millions de dollars pour un recueil de Shakespeare    Les associations religieuses appelées à contribuer à la consolidation du patriotisme    Fonds de commerce «invalide» !    «Monsieur propre»    Tiaret: Un thé à la «Place Rouge»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les cours ont repris à l'université d'Oran
Alors que les doctorants de la faculté des sciences ont observé un sit-in
Publié dans Le Temps d'Algérie le 04 - 04 - 2011

Les doctorants assurant en tant que vacataires les TD et TP au niveau de plusieurs départements de la faculté des sciences de l'université d'Oran ont observé hier un sit-in devant leur faculté avant de se diriger en masse vers le siège du rectorat dans l'espoir d'une entrevue avec le premier responsable de l'établissement. Ce sit-in intervient alors que les cours ont repris dans l'ensemble des facultés et instituts universitaires d'Oran.
Ces étudiants protestataires comptent contraindre leur tutelle à adopter une position claire concernant l'ouverture des postes budgétaires et en finir avec le statut précaire de vacataire. Rencontrés hier devant leur établissement alors qu'ils s'apprêtaient à se rendre chez le recteur, les concernés étaient unanimes à déclarer que ce disfonctionnement est à mettre sur le dos des responsables de l'université. «Pour d'autres établissements à travers le pays, ce problème n'existe plus.
Le ministère de tutelle nous a orienté vers le rectorat qui a la latitude d'ouvrir les postes budgétaires après avoir exprimé ses besoins à la tutelle et à la fonction publique», ont affirmé des protestataires. Dans le même contexte, un groupe de magistères et doctorants du département de biologie avait saisi le directeur général de la fonction publique en mettant l'accent sur la procédure suivie pour le recrutement des nombreux postulants pour un nombre insignifiant de postes à pourvoir.
Ces derniers s'interrogent sur la composante de la commission chargée de l'entretien, dont un seul membre est enseignant. «L'entretien a porté sur des questions secondaires au lieu d'aborder le parcours du candidat et ses compétences pédagogiques», ont indiqué des étudiants. Ce qui irrite ces doctorants chercheurs est l'attitude méprisante de l'administration qui a de tout temps tourné le dos à leurs préoccupations.
Sur un autre plan, les délégués des étudiants qui avaient pris part à la dernière rencontre des chefs d'établissements universitaires avaient abouti aux règlements de certaines revendications et appelé à la reprise des cours, nous ont affirmé qu'aucune grève n'est signalée depuis la reprise. «Il reste encore le problème des étudiants de l'institut d'architecture. Une réunion avec les délégués des étudiants est prévue demain et en principe la direction de l'institut détient la clé de la solution car les revendications sont principalement d'ordre pédagogique qui peuvent être réglées localement», affirment nos interlocuteurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.