Clôture des travaux de la 8e session de la Grande commission mixte algéro-égyptienne    Migrants tués par la police marocaine : le chanteur nigérian Seun Kuti annule un concert au Maroc    Boughali propose la création d'un mécanisme diplomatique préventif de soutien à la sécurité internationale    Mostaganem: le moudjahid Djelloul Benderdouche n'est plus    Le Président Tebboune reçoit la PDG de la compagnie américaine "Occidental Petroleum Corporation"    Goudjil appelle les Algériens à resserrer les rangs et à adhérer à l'initiative du Président de la République    PAP: Abdelmadjid Azzedine élu président du Groupe géopolitique de l'Afrique du Nord    JM/handball/ dames Gr.B : le point après la 1re journée    JM/ Tennis de table: Bouloussa éliminé en quart après un parcours honorable    Pétrole: l'Algérie augmentera sa production de pétrole de 16.000 b/j en août    Infirmières agressées à Beni Messous: le suspect placé en détention provisoire    La mission de l'ONU au Mali prolongée d'un an    Sonelgaz: l'exportation de l'électricité s'effectue quotidiennement    JM: tableau des médailles    Grâce au nouveau gisement de gaz: L'Algérie pourra honorer ses nouveaux engagements d'exportation    L'ennemi n'est-il plus le même ?    L'enjeu des Jeux    L'art subtil du mensonge face aux enjeux de vérité: De la stratégie de l'araignée à la politique de l'autruche (1ère partie)    Affaires religieuses: l'Aïd El Adha célébré le samedi 9 juillet    En attendant des solutions adaptées: 600.000 élèves quittent les établissements scolaires chaque année    22 carrières enveniment le quotidien des habitants de Sidi Ben Yebka: Des élus locaux réclament un changement de l'itinéraire des camions    Cinq personnes arrêtées: Démolition de constructions illicites à Haï Ellouz    L'AUBAINE DU GAZ    L'Algérie pouvait-elle mieux faire ?    Sidi Bel-Abbès: Le Festival international de danse populaire de retour    Les noms de lieux : grands témoins d'une culture plurilingue    Galtier s'est mis à dos le vestiaire niçois    JM : ouverture de journées du théâtre méditerranéen    Darradji va coûter cher au club    Fin d'aventure pour les Algériens    Les contractuels maintiennent la pression    Guterres appelle à des efforts pour désamorcer les tensions    Au moins 22 terroristes neutralisés dans le sud-ouest    Les Parlements rivaux tentent l'alibi    Alger rebat les cartes    La grande vadrouille    Ooredoo au chevet des démunis    À qui profitera l'Aïd?    «Les guerres hybrides ont aboli les frontières»    Comment reconstituer le front intérieur    Les vertus de la communication interactive    Une autre victoire pour l'Algérie    Kessié en salle d'attente    Adam et les amours contrariés    Voyage à travers l'histoire des monnaies anciennes    L'Algérie à l'écran    Justice: Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison    «Rachad», ses sources de financement et le «MAK»: Le grand déballage de Benhalima se poursuit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les journalistes de Tizi Ouzou rendent hommage à leurs aînés
Publié dans Le Temps d'Algérie le 03 - 05 - 2011

A l'initiative de l'association des journalistes et correspondants de la wilaya de Tizi Ouzou (AJC-TO), les représentants de la corporation de la presse écrite, issus de la majorité des titres nationaux, ont tenu à marquer hier la journée internationale de la liberté de la presse.
A cet effet, la pensée des initiateurs est allée directement à leurs aînés de la profession qui ont exercé dans la wilaya de Tizi Ouzou ou ailleurs, des journalistes tombés sous les balles assassines des terroristes durant les années sombres. Malgré une pluie battante qui a marqué la matinée d'hier, les journalistes ont tenu à se recueillir devant la stèle dédiée à la mémoire des journalistes assassinés, sise au quartier la Cnep.
Sur place, des gerbes de fleures ont été déposées, suivies d'une minute de silence en hommage aux martyrs de la profession. Après le recueillement, tout le monde s'est donné rendez-vous au bureau régional du quotidien Algérie News où une cérémonie et remise de cadeaux suivies d'une collation ont eu lieu.
Les familles de Smaïl Yefsah, Saïd Tazrout, Tahar Djaout, Achour Belghezli, Hamid Mahiout, Allaoua Aït Mebarek, Cherkit Ferhat, Bouziane Farida, Dridech Dalila et Rachid Hemdad ont été honorées.
Des attestations de reconnaissance leur ont été remises au nom de l'association des journalistes, lors d'une cérémonie marquée aussi par la remise d'un diplôme de reconnaissance au doyen des journalistes de la wilaya, «Dda Youcef», comme le surnomme la majorité de ses collègues. Un journaliste d'une plume hors pair qui a passé plus de la moitié de sa vie à servir le métier.
Il part ainsi à la retraite avec un bagage de 49 ans de service. Lors de sa prise de parole, le président de l'AJC, Samir Leslouss, a estimé que «cette cérémonie en hommage à nos collègues aînés assassinés est la moindre des choses que l'association puisse faire afin de les garder toujours dans les mémoires». De son côté, le wali de Tizi Ouzou, Abdelkader Bouazghi, a tenu à honorer lui aussi les journalistes, à l'occasion de cette journée internationale.
Un déjeuner a été organisé en leur honneur. Après quoi, une rencontre a eu lieu au salon d'honneur de l'hémicycle Aissa Idir, marqué par la présence du P/APW Mahfoud Belabbès, des membres de familles des journalistes assassinés et du nouveau chef de sûreté de wilaya, Moussa Belabbès.
C'était une occasion pour le premier magistrat de la wilaya de mettre le point sur certaines questions, notamment celles liées à l'exercice de la fonction de journaliste. Bouazghi, qui a souhaité bonne fête à ses invités, a appelé les représentants de la corporation à «redoubler de critiques, sans aucune peur, ni contraintes, de manière à ce que la wilaya de Tizi Ouzou se relève du marasme social et économique où elle se trouve».
Pour lui, «la presse peut contribuer à cette démarche constructive». Abordant les conditions de travail des journalistes, M. Bouazghi a remis en scène une revendication chère à la corporation qui consiste en la construction d'une maison de la presse.
«Il faut s'entraider afin que notre wilaya se dote d'une telle infrastructure», a-t-il dit. Au président de l'APW de lui emboîter le pas. Celui-ci n'y est pas allé avec le dos de la cuillère pour annoncer «la mauvaise nouvelle».
«Le ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales a refusé l'inscription du projet de construction d'une maison de la presse dans le programme que nous lui avons transmis, ce qui fait que notre budget ne prévoit pas, malheureusement, cette infrastructure», a expliqué Belabbès, tout en promettant de revenir sur la question avec plus d'éclaircissements.
Sur un autre plan, il a promis la prise en charge des doléances de l'AJC, en commençant notamment par l'octroi d'une subvention en urgence pour qu'elle puisse exécuter son plan d'action. Il a pris aussi l'initiative de prendre en charge la rénovation de la stèle commémorative en mémoire des journalistes assassinés. Dda Youcef, Bournine, de son vrai nom, a été encore une fois honoré par le wali et le P/APW. Des cadeaux lui ont été remis.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.