Dubaï : Le ministre Abdelkader Messahel reçoit le Prix des pionniers arabes des réseaux sociaux    Un pacte mondial sur les migrants mort-né    La vie perturbée de la CAN-2019    «Le médicament anti-douleurs sera disponible dans toutes les pharmacies»    «Prémunir le retour à la décennie noire qui a failli détruire l'Etat national»    L'ONPLC annonce l'élaboration d'une cartographie des dangers de corruption    Ghezzal retrouve la compétition    L'Algérien Ferhat retrouve ses talents de passeur    Six personnes ont trouvé la mort en 24 H    Nabila Goumeziane : «L'œuvre de Mohya, une référence de notre patrimoine»    «Am not your negro» et «L'autre côté de l'espoir» lauréats des Grands prix    «Brossi» décroche la «Grappe d'Or»    BLOQUANT LA CHAINE DE PRODUCTION D'EL HADJAR : Les recrutés en CTA protestent à Annaba    ORAN : 2 ‘'passeurs'' arrêtés et une barque saisie    300 MISES EN DEMEURE ADRESSEES AUX BENEFICIAIRES : 23 marchés couverts non exploités à Oran    A l'écoute des fédérations    AUDI, la marque surprise du salon Autowest    5 candidats pour un siège    Le communiqué déroutant de la coalition    Repêchage de deux corps sans vie sur deux plages de Ben M'Hidi    Remise de clefs de 100 logements sociaux sur les 300    Deux morts et deux blessés graves dans un accident de la circulation à Aïn Touta    Nouvelle orientation    «C'est un jour important pour moi»    Riche programme au menu    30 artistes entrés en lice    Un Nobel, c'est une lumière au bout du tunnel    Football - Mercato hivernal: Absence de joueurs talentueux et clubs surendettés    Soins médicaux en France: Une «autorisation préalable» de la CNAS est nécessaire    Les habitants de Brédéah enfin soulagés: Près de 7 milliards pour une école primaire    Violation des droits d'association, d'expression et de manifestation: Un appel pour éviter le scénario des «Gilets jaunes»    Non, vous n'êtes pas un bon Ministre !    Salon de l'automobile: Des voitures hors de portée à des prix «remisés»    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (1ère partie)    L'influence US démonétisée par les tweets imbéciles de Trump    Tolérance, ONG, mosquées, campus: Les clarifications du ministre des Affaires religieuses    Le secrétaire d'Etat français auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères: Béatification des 19 religieux chrétiens à Oran, «une réponse aux messages de haine»    Cérémonie de béatification des 19 religieux: Oran fait valoir ses atouts hôteliers    Urbanisme : Elaboration en cours d'un nouveau code unifié et homogène    Huawei : La directrice financière soupçonnée de fraude par les Etats-Unis    Accord de pêche UE-Maroc : La Suède s'oppose aux décisions du Conseil de l'UE    Abdelaziz Bouteflika : " Le FLN est le fruit de Novembre 54 et non l'œuvre d'Octobre "    Mondial-2019 dames : Les Américaines, tenantes du titre, avec Thaïlande, Chili et Suède dans le groupe F    USA : Créations d'emplois moins fortes que prévu    À partir de 2021 : "L'Algérie n'importera plus de semences de pomme de terre"    Trump annonce le départ de John Kelly    Paris demande à trump de ne pas semêlerde polotique intérieure Française    Cinq ONG interpellent les autorités: Un appel «pour le respect des libertés»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mouloud Gaïd ressuscité par le HCA
HISTORIEN, SYNDICALISTE ET ENSEIGNANT
Publié dans L'Expression le 16 - 06 - 2011

«Ecrire et enseigner l'histoire dans le strict respect de la vérité, c'est assurer à l'égard des ancêtres et des générations montantes le devoir de mémoire», disait Mouloud Gaïd.
Un hommage a été rendu hier à Mouloud Gaïd, la figure emblématique de la Révolution algérienne et de l´identité nationale, le militant des causes justes et nobles, notamment l´identité berbère. C´était au centre de presse El Moudjahid. L´événement était organisé par le Haut Commissariat à l´amazighité. Il y avait des membres de sa famille, ses amis et des militants proches de lui. Ils ont témoigné sur les valeurs de l´homme reconnu par sa probité intellectuelle irréprochable. Mouloud Gaïd est une véritable source de connaissances, du savoir et de valeurs pour la masse estudiantine. Ils devront perpétuer la mémoire de cet homme libre et digne. C´est un des pionniers de la revendication identitaire d´Algérie et de toute l´Afrique du Nord.
L´ancien membre fondateur du HCA s´exprimait tout haut, lorsque l´identité berbère était confinée dans l´étroitesse d´esprit de l´ex-parti unique, mais aussi «des rétrogrades de la période coloniale et postcoloniale. Auteur de nombreux ouvrages sur l´identité depuis les années 1950, son ouvrage Histoire de l´Algérie (de la préhistoire aux temps modernes) était dans le programme scolaire du système éducatif national avant qu´il en soit effacé.
«Au lieu d´enseigner l´histoire dans sa profondeur, on ôte la matière pour compromettre l´avenir du pays!» L´importance d´une matière réside dans le coefficient qui lui est accordé, et non pas dans le volume horaire», a souligné un historien au centre de presse El Moudjahid.
La citation de la majorité de ses livres dénote toute l´importance de son engagement pour l´identité. Les Berbères dans l´histoire; il leur a consacré des livres qui racontent leur saga de la préhistoire à aujourd´hui. Il y a aussi Aguellids et Romains en Berbérie, El Mokrani, l´Algérie sous les Turcs. 1973 et L´histoire de Béjaïa et sa région ainsi que le fameux ouvrage Les Beni Yaâla, dans la wilaya de Sétif, en hommage à toutes les personnalités issues de cette région pépinière du savoir et de la modernité.
Le défunt Mouloud Gaïd résume en quelques mots, ce qui ne pourra pas être transmis dans tous les discours. «Ecrire et enseigner l´histoire dans le strict respect de la vérité, c´est assurer à l´égard des nos ancêtres et des générations montantes, notre devoir de mémoire», écrivait-il pour donner un sens à la lecture et à l´écriture de l´Histoire. La dynamique association Nath Yaâla, active d´arrache-pied pour réhabiliter les personnalités de la région dans toutes leurs dimensions historique et culturelle. En fait, connaître l´histoire de son pays, c´est d´abord commencer à promouvoir ses propres valeurs. Né le 20 janvier 1916 à Timengache dans la région de Ath Yaâla, il décède le 5 décembre 2000. Mouloud Gaïd était instituteur, syndicaliste et historien de grande valeur intellectuelle et scientifique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.