Terrorisme et déchéance de la nationalité    Les Etats-Unis ne retrouveront pas le plein emploi en 2021    Les Etats-Unis déterminés à résoudre la crise au Yémen    L'accident d'hélicoptère est survenu à cause du « mauvais temps »    Levées d'alertes au tsunami après des évacuations massives à travers le Pacifique    Spectacle théâtral « Nedjma » à Ain Fouara    Sahara occidental: une lettre de Ghali adoptée comme document officiel du Conseil de sécurité    Manchester United: l'inquiétude de Solskjaer    Assassinat de Ali Tounsi: la présidente de la Cour refuse le réexamen des preuves    L'Opep+ décide de maintenir son niveau de production actuel jusqu'à fin avril    Covid-19: six nouveaux cas du variant britannique découverts en Algérie    Les acquis de la cause sahraouie poussent le Maroc à des décisions "irresponsables"    MES PREALABLES AU RAPPORT DE BENJAMIN STORA.    Le théâtre d'Oran reprend ses activités après une année d'arrêt    Rupture des relations avec l'ambassade d'Allemagne à Rabat: la correspondance de Bourita trahit une réaction émotive de la diplomatie marocaine    Coronavirus: 168 nouveaux cas, 148 guérisons et 6 décès    Le Président Tebboune reçoit les dirigeants de trois partis politiques    Démantèlement d'un réseau activant à Tipasa    "Les élections ne sont pas une priorité"    La victoire ou l'élimination    Mouassa s'en va déjà    Cristiano Ronaldo rejoint Pelé avec 767 buts... ou pas    Mahrez, étincelant    Huiles de table - Communiqué de Cevital    Le corps d'un des deux pêcheurs disparus retrouvé    Améliorer d'abord les conditions de vie    Beldjoud préside l'installation du wali    L'ambassade de France s'explique    Lancement de la 1re édition du Festival international du court métrage d'Imedghassen    Des experts se penchent sur la restauration du mausolée d'Imedghassen    Skikda… Bariq 21 lance Green Farm    Salon national du livre d'Alger : Un livre, une vie    L'Algérie tend la main à sa diaspora    La dépendance au pétrole se confirme    La mafia du foncier dénoncée    Djilali Sofiane: Certains slogans scandés lors du Hirak pourraient mener au "dérapage"    Bilan du MDN 49 narcotrafiquants arrêtés    Arrivée de l'avant-garde d'une unité d'observateurs du cessez-le-feu    Varane, signature imminente?    La disette de Suarez inquiète    1.020 DA pour le bidon de 5 litres    Un grand humaniste engagé    La gratin intellectuel rapproche les deux rives    Rivière asséchée !    Education: Le ministre renoue le dialogue avec les syndicats    Ras El Aïn et Haï Sanawber: Relogement prochain de 3.000 familles    11.015 comprimés psychotropes saisis et un réseau démantelé    Démantèlement d'un réseau à Tipaza    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mouloud Gaïd ressuscité par le HCA
HISTORIEN, SYNDICALISTE ET ENSEIGNANT
Publié dans L'Expression le 16 - 06 - 2011

«Ecrire et enseigner l'histoire dans le strict respect de la vérité, c'est assurer à l'égard des ancêtres et des générations montantes le devoir de mémoire», disait Mouloud Gaïd.
Un hommage a été rendu hier à Mouloud Gaïd, la figure emblématique de la Révolution algérienne et de l´identité nationale, le militant des causes justes et nobles, notamment l´identité berbère. C´était au centre de presse El Moudjahid. L´événement était organisé par le Haut Commissariat à l´amazighité. Il y avait des membres de sa famille, ses amis et des militants proches de lui. Ils ont témoigné sur les valeurs de l´homme reconnu par sa probité intellectuelle irréprochable. Mouloud Gaïd est une véritable source de connaissances, du savoir et de valeurs pour la masse estudiantine. Ils devront perpétuer la mémoire de cet homme libre et digne. C´est un des pionniers de la revendication identitaire d´Algérie et de toute l´Afrique du Nord.
L´ancien membre fondateur du HCA s´exprimait tout haut, lorsque l´identité berbère était confinée dans l´étroitesse d´esprit de l´ex-parti unique, mais aussi «des rétrogrades de la période coloniale et postcoloniale. Auteur de nombreux ouvrages sur l´identité depuis les années 1950, son ouvrage Histoire de l´Algérie (de la préhistoire aux temps modernes) était dans le programme scolaire du système éducatif national avant qu´il en soit effacé.
«Au lieu d´enseigner l´histoire dans sa profondeur, on ôte la matière pour compromettre l´avenir du pays!» L´importance d´une matière réside dans le coefficient qui lui est accordé, et non pas dans le volume horaire», a souligné un historien au centre de presse El Moudjahid.
La citation de la majorité de ses livres dénote toute l´importance de son engagement pour l´identité. Les Berbères dans l´histoire; il leur a consacré des livres qui racontent leur saga de la préhistoire à aujourd´hui. Il y a aussi Aguellids et Romains en Berbérie, El Mokrani, l´Algérie sous les Turcs. 1973 et L´histoire de Béjaïa et sa région ainsi que le fameux ouvrage Les Beni Yaâla, dans la wilaya de Sétif, en hommage à toutes les personnalités issues de cette région pépinière du savoir et de la modernité.
Le défunt Mouloud Gaïd résume en quelques mots, ce qui ne pourra pas être transmis dans tous les discours. «Ecrire et enseigner l´histoire dans le strict respect de la vérité, c´est assurer à l´égard des nos ancêtres et des générations montantes, notre devoir de mémoire», écrivait-il pour donner un sens à la lecture et à l´écriture de l´Histoire. La dynamique association Nath Yaâla, active d´arrache-pied pour réhabiliter les personnalités de la région dans toutes leurs dimensions historique et culturelle. En fait, connaître l´histoire de son pays, c´est d´abord commencer à promouvoir ses propres valeurs. Né le 20 janvier 1916 à Timengache dans la région de Ath Yaâla, il décède le 5 décembre 2000. Mouloud Gaïd était instituteur, syndicaliste et historien de grande valeur intellectuelle et scientifique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.