Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Syrie: au moins 19 morts, renforts militaires dans la province d'Idleb
Publié dans L'Expression le 07 - 03 - 2012

Au moins 19 personnes ont été tuées mercredi par l'armée en Syrie, dont sept dans la province d'Idleb (nord-ouest) vers laquelle se dirigent des chars et des transports de troupes, ont annoncé une ONG et le Conseil national syrien (CNS), principale coalition de l'opposition.
Dans la province d'Idleb, six civils ont été abattus, notamment dans les villages de Kansafra, Maasarane et Maraayane, tandis qu'un soldat déserteur a été tué dans le village de Kfarnebel par les forces gouvernementales, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
De son côté, le CNS a fait état de la mort de «plusieurs martyrs » lors d'un bombardement à Maarret al-Noomane, une petite ville de la province.
Dans la province d'Alep (nord), un civil a été tué par un sniper dans le village d'Alatareb, tandis que cinq déserteurs ont été abattus dans le village de Shayzar, dans la province de Hama (centre), ajoute l'OSDH.
Un enfant de 5 ans et un membre de sa famille ont péri sous les balles dans la province de Deraa (sud), et quatre autres civils, dont un enfant, ont été abattus dans la ville de Homs (centre), où des tirs de roquettes ont été signalés dans les quartiers de Bab Tadmor et Jib al-Jandali, selon l'ONG.
Toujours dans la province de Homs, des bombardements intermittents ont eu lieu dans la ville de Rastane, indique l'OSDH.
Des renforts sont en route pour la province d'Idleb, s'est alarmé le CNS, qui « a constaté depuis quelques heures 42 chars et 131 véhicules de transport de troupes quittant Lattaquié en direction de la ville de Saraqeb », « ainsi que des colonnes militaires se dirigeant vers la ville d'Idleb ».
Province montagneuse située près de la frontière turque, Idleb, où se trouve un grand nombre de combattants de l'Armée syrienne libre (ASL), pourrait devenir après Homs le prochain front où s'affronteront rebelles et armée régulière, s'est inquiété Milad Fadel, de la Commission générale de la révolution syrienne.
«Nous craignons une opération militaire majeure dans la région », cernée par « un grand nombre de soldats », a-t-il ajouté. Mais l'ASL, quoique inférieure en nombre et sous armée, se battra, a assuré M. Fadel.
Le CNS a appelé « la communauté internationale, la Ligue arabe et les organisations internationales à agir de manière urgente à tous les niveaux afin d'éviter la réédition du massacre de Baba Amr », quartier de la ville de Homs repris le 1er mars par les forces gouvernementales, « où des centaines de martyrs sont tombés ».
« La ville de Homs s'est transformée en une ville de décombres sous les bombardements de l'armée du régime », souligne le CNS. Selon l'ONG Human Rights Watch, quelque 700 personnes y ont péri et des milliers ont été blessées.
Le CNS appelle également les « révolutionnaires » à Damas, Alep et Hama « à prendre toutes les initiatives nécessaires pour alléger la pression » sur Idleb.
L'armée intensifie ses pressions sur les poches rebelles depuis la chute de Baba Amr.
Selon l'OSDH, sept personnes ont également été blessées par des tirs «lors d'un raid et d'une campagne d'arrestations menés par les forces régulières dans la localité de Kfarnebel », (province d'Idleb).
A Damas, l'armée s'est déployée dans le quartier de Qaboune et a mené des raids, indique l'OSDH.
«Une force militaire comprenant des véhicules blindés de transport de troupes a pris d'assaut la localité de Qara dans la province de Damas », ajoute l'ONG.
A Yabroud (au nord de Damas), « des tirs ont été entendus alors que les accès à la ville » étaient bloqués, rapporte un groupe sur Facebook baptisé «Chabaket Cham ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.