Les coordinateurs des Délégations instruits d'enquêter sur les plaintes relatives aux souscriptions de signatures    Création de start-up: sept incubateurs seront opérationnels en 2020    Offensive turque contre la Syrie: nouvelle réunion mercredi du Conseil de sécurité de l'ONU    Gaïd Salah: l'Algérie aiguillée sur la bonne voie    Les instituteurs reviennent à la charge    Mandat de dépôt renouvelé pour 6 détenus    Marche du 34e mardi à Alger : Les manifestants plus déterminés que jamais    Le RCD, le FFS et le PT appellent au retrait du projet    Pleins pouvoirs à la police judiciaire    L'Opep maintient le cap    L'autre dossier brûlant pour le gouvernement    VFS Global reprend le traitement des demandes    Promesses d'une révolution décomplexée    Les Verts au révélateur colombien    Batelli convoque 23 joueurs    Deux matchs de suspension pour Casoni    Les leaders à l'aise    250 stadiers et 400 agents de police mobilisés    Rassemblement hier à la faculté de médecine de Tizi Ouzou    L'émigration clandestine en recrudescence    Fondant au chocolat au micro-ondes    L'auteur du quadruple crime refuse de se rendre    11e Fcims à Alger: La Corée du Sud, l'Italie, la Turquie et l'Autriche à l'honneur    La chanson kabyle, vecteur des idées militantes    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Araba oua hikayat, une nouvelle comédie musicale en montage    L'Alternative démocratique dénonce la poursuite des «arrestations» de militants    Chlef : Neuf sages-femmes en renfort dans les maternités    Mostaganem : Des élevages illicites s'implantent en milieu urbain    Proche-Orient : Moscou et Riyad refondent leur coopération    MO Béjaïa : Les Crabes préparent l'ABS    Vérité et justice, réclament des associations et organisations syndicales et politiques    Une urbanisation désordonnée    Université d'Oran : Mohamed Moulfi présente son ouvrage sur la philosophie et la civilisation    Une belle exploration dans une œuvre majeure    «Une programmation professionnelle pour un festival de proximité»    Recouvrement de la fiscalité: Les chiffres «erronés» du gouvernement    LE DICTAT DU TEMPS    Oran : Intégration de l'aquaculture en agriculture: la ferme "Moulay Abdelaziz" réalise un franc succès    Cyclisme (Tour de France): Le voile se lève après le départ de Nice    SNTF: Lancement de la nouvelle ligne ferroviaire Touggourt-Alger    Salon national de la micro-activité : Ouverture aujourd'hui à Alger sous le thème de l'entrepreneuriat    Bordj-Bou-Arreridj : Une stratégie de création de richesses et d'emplois    Pologne : Les conservateurs remportent les élections législatives avec 45 % des voix    François Aissa Touazi : " Les Saoudiens ont pris conscience que l'instabilité régionale menace leur économie "    Brexit : "Il reste beaucoup de travail à faire", prévient Barnier    Amical Algérie-France: Rencontre aujourd'hui entre le président de la FAF et la FFF    Le parti conservateur PiS largement favori    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le FFS ouvre une nouvelle page
IL A DESIGNE LE CONSEIL PRESIDENTIEL
Publié dans L'Expression le 26 - 05 - 2013

Le FFS doit apprendre à vivre sans la présence de son zaïm
Les congressistes ont élu les cinq membres du conseil présidentiel et les 159 membres du conseil national.
Le Front des forces socialistes (FFS) a entamé, hier 25 mai, à l'occasion de la clôture des travaux de son 5e congrès à Alger, une nouvelle page de son parcours sans le désormais ex-président, Hocine Aït Ahmed qui, en signe de reconnaissance, a été gratifié du titre honorifique de «Président d'honneur» du parti.
La journée d'hier a été consacrée par les congressistes à l'élection de la liste fermée du conseil présidentiel composé de cinq membres et des 159 membres du conseil national.
Le conseil présidentiel, qui est investi des attributions et prérogatives de Hocine Aït Ahmed, est constitué par Ali Laskri, Mohand Amokrane Chérifi, Rachid Halet, Aziz Baloul et Saïda Ichallamène.
Ali Laskri, premier secrétaire sortant du parti est député de Boumerdès. Mohand Amokrane Chérifi, conseiller économique et ancien ministre du Commerce, préside la commission d'éthique du parti, alors que Rachid Halet, député de Tizi Ouzou, est membre de cette commission.
Aziz Baloul, député, est secrétaire national chargé des relations internationales du parti, alors que Saïda Ichallamène, députée de Béjaïa, est membre de la commission d'éthique du parti. «L'option d'élire une instance présidentielle lors du congrès a été prise pour qu'il y ait plus de cohésion au sein du parti, mais aussi en raison de la difficulté de remplacer Aït Ahmed de par son poids politique et la qualité de son parcours», avait expliqué l'ex-premier secrétaire national, Ali Laskri, à la veille du congrès.
Cette liste a été élue par la majorité des congressistes suite au retrait, à la dernière minute, de la liste qu'allait présenter l'ancien premier secrétaire national, Ahmed Djeddaï.
Ce sont ces membres du conseil présidentiel, nouvelle instance créée par le parti, qui vont désigner, parmi les membres du conseil national, le nouveau premier secrétaire national. Ils animeront aujourd'hui une conférence de presse au siège du parti à Alger et annonceront, éventuellement, le nom du nouveau premier secrétaire national ainsi que la feuille de route du parti pour mener à bien cette phase de transition.
L'une des nouveautés introduites dans le fonctionnement organique du parti est l'installation, au niveau des Fédérations, des commissions de discipline. Avant ce congrès, le FFS ne comptait qu'une seule commission «nationale» de discipline.
La question sur l'avenir du FFS sans Aït Ahmed, dont le nom était inséparable du parti depuis 50 ans, est posée même par des militants du parti.
Interrogé, le chargé de la communication du parti, Chafaâ Bouaïche, a indiqué que le départ de Aït Ahmed ne sera pas synonyme de la disparition du FFS comme veut le faire admettre la propagande du pouvoir.
Pour lui, à l'avenir, chaque militant doit compter sur lui-même et se concentrer sur ce qu'il peut donner pour préserver le FFS.
A souligner enfin, que les congressistes ont voté à l'unanimité la décision de proclamer le président sortant du FFS, Hocine Aït Ahmed, président d'honneur lors du deuxième jour du congrès.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.