Groupe A : L'Ouganda et le Zimbabwe se neutralisent    Dernière séance d'entrainement pour les Verts avant le choc face au Sénégal    AHMED GAID SALAH : ‘'L'armée accompagnera le peuple au sens propre du terme''    TERRAINS NON EXPLOITES : Une enquête dévoile les faux investisseurs à Oran    Serdouk Samir, le supporteur algérien expulsé d'Egypte écroué à la prison d'El Harrach    Pacte politique pour une véritable transition démocratique    Moyen-Orient : Pourquoi les Etats-Unis jouent avec le feu    Grève et sit-in des avocats à Béjaïa    20 hectares ravagés par les flammes    La prise en charge des malades à revoir    La Protection civile prend les devants    EN : Belmadi ne fait pas de différence entre Baldé et Mané    Heurts entre policiers et manifestants à Nouakchott    Houassi invite les actionnaires à une réunion    Kalu, victime de déshydratation, apte à rejouer    Le Caire, ville sous haute sécurité    Hanane Ashrawi dénonce    8 opérateurs ont la mainmise sur le marché du médicament en Algérie    Sonatrach revoit ses ambitions d'investissement à la baisse    «Il n'y a pas de volonté politique de lutter contre la drogue»    Plusieurs agresseurs d'automobilistes appréhendés    Côtelettes d'agneau marinées au four    Pèlerinage au village natal de Matoub Lounès    Qu'est-ce qu'être algérien aujourd'hui ? éloge du vivre-ensemble    Le vieil esthète n'est pas fatigué !    Un voyage à travers 600 ans d'art universel    La Fondation Casbah condamne    Plan bleu de l'ETUSA : 17 dessertes vers les plages de la capitale    Lutte contre la criminalité : Saisie de plus de 1100 comprimés de psychotropes    Les étudiants réclament une Algérie «libre et démocratique»    Le match Sénégal-Algérie dirigé par le Zambien Janny Sikazwe    Pour désigner un successeur à Ouyahia: Session extraordinaire du RND le 6 juillet    L'inflation à 3,6%    Blida: Sept arrestations pour un trafic de 1,5 million de dollars et 600.000 euros    D'énormes potentialités    Signature d'une charte d'exploitation des nappes souterraines    La SDO change de main : Un nouveau directeur installé    Le HCA plaide pour la suppression de l'aspect facultatif    Un art, un sport de compétition et une thérapie    Toufik Hamoum à la tête d'un conseil technique    Ecole supérieure des blindés de Oued Chaâba (Batna) : Sortie de six promotions    Crise anglophone au Cameroun : La difficile équation d'un dialogue à plusieurs inconnues    Guerre commerciale avec les USA : Comment pourrait répliquer la Chine à cette escalade ?    Transfert : Billel Dziri nouvel entraîneur de l'USM Alger    Djellab à Dakar: "L'Algérie continuera à jouer un rôle primordial pour l'intégration économique intra-africaine"    L'opposition en conclave le 6 juillet    Qui a trompé l'agence Sputnik ?    Deux nouvelles attaques meurtrières dans le Nord    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le FLN choisit son candidat
ABDELAZIZ BOUTEFLIKA A ETE DESIGNE LORS DE LA REUNION DU COMITE CENTRAL
Publié dans L'Expression le 17 - 11 - 2013

Majorité absolue à la candidature de Bouteflika à un quatrième mandat
Après les mouhafedhs et les parlementaires du parti, Amar Saâdani fait adopter aux membres du comité central la candidature de Bouteflika à la présidentielle de 2014.
Comme une lettre à la poste, les membres du comité central du FLN, réunis hier à l'hôtel El Aurassi en session ordinaire, ont adopté à la majorité absolue la proposition de la candidature de Abdelaziz Bouteflika à un quatrième mandat.
«Pour consolider notre position de leader sur la scène politique nationale, je propose aux membres du comité central que le candidat de notre parti à l'élection présidentielle de 2014 soit le président de notre parti, Abdelaziz Bouteflika», a lancé M. Saâdani dans son discours d'ouverture.
A ce moment, tout le monde se met debout et une pluie d'applaudissements fuse dans la salle.
L'orateur explique que ce choix s'impose de lui-même en raison «du bilan positif et dans tous les domaines» de Bouteflika depuis son installation à la tête de l'Etat en 1999.
Amar Saâdani qui a déjà fait adopter aux mouhafedhs puis aux parlementaires de l'ex-parti unique ce choix semble ainsi avoir achevé son emprise sur les instances du FLN.
D'ailleurs, il s'est fait un devoir de préciser, lors d'un point de presse tenu à la fin des travaux, que 291 membres du comité central ont été présents à la session d'hier. Certains, à l'image de Boudjemaâ Haïchour, ont été les plus farouches défenseurs du caractère «illégal» de la session du 29 août dernier lors de laquelle l'ancien président de l'APN a été plébiscité à la tête du FLN.
Convoqués par le secrétaire général du parti, Amar Saâdani, pour adopter la composante du bureau politique comme unique point à l'ordre du jour, les membres du CC se sont retrouvés devant cette proposition qui n'a surpris que les initiés. Mais c'est aussi une démonstration, une réponse claire et nette de M.Saâdani, à ceux qui «ont dit que j'ai présenté la candidature du président sans consulter le comité central».
«Maintenant, le comité central est consulté. Bouteflika est, jusqu'à preuve du contraire, le candidat officiel, légal et légitime du FLN», a-t-il indiqué. Ici, l'allusion est faite à l'ex-coordinateur du bureau politique, Abderrahmane Belayat, et au coordinateur du mouvement de redressement, Abdelkrim Abada.
Ces derniers contestaient l'annonce du SG du FLN, expliquant que la question est du ressort exclusif du comité central.
Dans sa déclaration politique, cette instance, boycottée par quelques dizaines de ses membres, a salué les dernières initiatives prises par le nouveau SG, dont celle de l'annonce de la candidature de Bouteflika.
«Le comité central présente la candidature du Président Bouteflika à la présidentielle de 2014 pour poursuivre son programme de développement et de réformes», lit-on dans cette déclaration politique.
Cette déclaration collective, même si individuellement, plusieurs membres du comité central ont d'autres avis, sert d'outil fort pour Amar Saâdani pour construire, d'un côté, son argumentaire et de l'autre, répondre à ses détracteurs.
Et désormais, il peut affirmer et il l'a d'ailleurs affirmé lors du point de presse, que «toute tentative de présenter une candidature en dehors du parti sera vouée à l'échec».
Le conférencier a annoncé que le FLN a entamé déjà sa campagne électorale pour promouvoir la candidature de Bouteflika, précisant que les rencontres qu'il a eues avec des dirigeants d'autres partis politiques, dont Amar Ghoul, ont pour objectif de «coordonner» et de «s'allier». Pour le reste, il ne voit aucun inconvénient pour la multiplication des mandats du chef de l'Etat ni de son état de santé.
Il en veut pour preuve que l'ancien président américain Franklin Roosevelt a dirigé les USA pendant plusieurs mandats, allant jusqu'à comparer les programmes des deux hommes.
Et comme dans la déclaration politique lors de la réunion des mouhafedhs puis celle des parlementaires, le comité central a appelé Bouteflika à réviser la Constitution dans les plus brefs délais. Dans ce contexte, Amar Saâdani a plaidé pour un régime semi-présidentiel et la construction d'un Etat civil où la justice sera indépendante.
Composante du nouveau BP
La nouvelle composante du bureau politique du FLN, proposée par le SG, a été adoptée à la majorité écrasante des membres du CC. Sept membres seulement ont voté contre cette liste. Les nouveaux membres du bureau politique sont: Meftali Yamina, Mustapha Mazouzi Merabet Ali Sadek Bouguetaya, Zahali Abdelkader, Saïd Bouhedja, Bachiri Mustapha, Allioui Mohamed, Moussa Benhamadi, Ahmed Boumehdi, Boualag Mustapha, Hadjoudj Ali, Bouzid Bedaïda, Kada Benouada et Assas Rachid. La commission des finances est présidée par Si Youcef Mahmoud et la commission de discipline par Omar El Ouzani. A souligner que la session d'hier a été baptisée au nom de Abderrazak Bouhara.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.