Sidati: le parti pris aveugle de la France retarde et complique la tâche de la Minurso    Ligue 1 : la JS Saoura et l'ES Sétif affichent déjà leurs ambitions    Tribunal de Tipasa: report du procès d'Abdekader Zouk au 8 décembre prochain    Maradona, l'homme de la métamorphose    Le Mossad, Israël et la démocratie à géométrie vachement variable !    Castex attendu à Alger    Non, je préfère me taire...    Football/Ligue 1 Algérienne - Transfert : Youcef Bouzidi nouvel entraîneur de la JSK    Le Chabab à la conquête de l'Afrique    Bonne opération pour le Mouloudia    Guardiola fixe les nouvelles règles à Riyad Mahrez    Plus du quart des tests positifs au Covid-19    Un protocole sanitaire pour une reprise universitaire sécurisée    Grippe, Covid-19... Bientôt un vaccin à base de plantes ?    La scène artistique bataille pour survivre au confinement    YouTube, le CNC et Arte s'allient pour promouvoir la culture en ligne    La demande d'appel de Johnny Depp rejetée    Covid-19 et pouvoirs de police : quelles limites ?    Large mobilisation en France    Aribi termine meilleur buteur    L'héritage    Les non-dits    Le Cerefe publie son premier rapport annuel    Montée de tensions entre Téhéran et Tel-Aviv    Les candidatures des groupes armés rejetées    21 décès et 1 044 nouveaux cas    Les pilotes de ligne demandent la reprise du trafic aérien    Un projet qui risque le naufrage    Alger dénonce des "accusations gravissimes et malveillantes"    Malek, un jeune chanteur en "vogue"    Visa For Music, l'art de la résilience    Intégration de la musique de l'Ahaggar dans l'organologie universelle    Tiaret : 2322 logements attribués    Mostaganem : Les établissements scolaires manquent de moyens anti-Covid    Nouveau projet AADL : Les inscriptions à partir d'hier    LSDA de Sidi Abdellah lourdement impactée : «Un calendrier de paiement est proposé aux abonnés»    L'APW-Jeunes de Béjaïa : Une expérience unique à l'échelle nationale    LE DECOMPTE DES MORTS    L'asymétrie des idioties    USTO Mohamed Boudiaf: Signature de deux nouvelles conventions de partenariat    Bouira: Un policier retrouvé pendu    Mercuriale: Des hauts et des bas    El-Bayadh: Le maïs au secours des éleveurs    Arènes d'Oran: La rénovation des tribunes en phase d'achèvement    Droits de l'homme en Algérie: des partis et des organisations nationales condamnent le contenu de la résolution du PE    L'impuissance de la communauté internationale    15 ans de prison requis contre Zoukh pour octroi d'indus privilèges à la famille Hamel    L'affaire de l'automobile sera rejugée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le FLN choisit son candidat
ABDELAZIZ BOUTEFLIKA A ETE DESIGNE LORS DE LA REUNION DU COMITE CENTRAL
Publié dans L'Expression le 17 - 11 - 2013

Majorité absolue à la candidature de Bouteflika à un quatrième mandat
Après les mouhafedhs et les parlementaires du parti, Amar Saâdani fait adopter aux membres du comité central la candidature de Bouteflika à la présidentielle de 2014.
Comme une lettre à la poste, les membres du comité central du FLN, réunis hier à l'hôtel El Aurassi en session ordinaire, ont adopté à la majorité absolue la proposition de la candidature de Abdelaziz Bouteflika à un quatrième mandat.
«Pour consolider notre position de leader sur la scène politique nationale, je propose aux membres du comité central que le candidat de notre parti à l'élection présidentielle de 2014 soit le président de notre parti, Abdelaziz Bouteflika», a lancé M. Saâdani dans son discours d'ouverture.
A ce moment, tout le monde se met debout et une pluie d'applaudissements fuse dans la salle.
L'orateur explique que ce choix s'impose de lui-même en raison «du bilan positif et dans tous les domaines» de Bouteflika depuis son installation à la tête de l'Etat en 1999.
Amar Saâdani qui a déjà fait adopter aux mouhafedhs puis aux parlementaires de l'ex-parti unique ce choix semble ainsi avoir achevé son emprise sur les instances du FLN.
D'ailleurs, il s'est fait un devoir de préciser, lors d'un point de presse tenu à la fin des travaux, que 291 membres du comité central ont été présents à la session d'hier. Certains, à l'image de Boudjemaâ Haïchour, ont été les plus farouches défenseurs du caractère «illégal» de la session du 29 août dernier lors de laquelle l'ancien président de l'APN a été plébiscité à la tête du FLN.
Convoqués par le secrétaire général du parti, Amar Saâdani, pour adopter la composante du bureau politique comme unique point à l'ordre du jour, les membres du CC se sont retrouvés devant cette proposition qui n'a surpris que les initiés. Mais c'est aussi une démonstration, une réponse claire et nette de M.Saâdani, à ceux qui «ont dit que j'ai présenté la candidature du président sans consulter le comité central».
«Maintenant, le comité central est consulté. Bouteflika est, jusqu'à preuve du contraire, le candidat officiel, légal et légitime du FLN», a-t-il indiqué. Ici, l'allusion est faite à l'ex-coordinateur du bureau politique, Abderrahmane Belayat, et au coordinateur du mouvement de redressement, Abdelkrim Abada.
Ces derniers contestaient l'annonce du SG du FLN, expliquant que la question est du ressort exclusif du comité central.
Dans sa déclaration politique, cette instance, boycottée par quelques dizaines de ses membres, a salué les dernières initiatives prises par le nouveau SG, dont celle de l'annonce de la candidature de Bouteflika.
«Le comité central présente la candidature du Président Bouteflika à la présidentielle de 2014 pour poursuivre son programme de développement et de réformes», lit-on dans cette déclaration politique.
Cette déclaration collective, même si individuellement, plusieurs membres du comité central ont d'autres avis, sert d'outil fort pour Amar Saâdani pour construire, d'un côté, son argumentaire et de l'autre, répondre à ses détracteurs.
Et désormais, il peut affirmer et il l'a d'ailleurs affirmé lors du point de presse, que «toute tentative de présenter une candidature en dehors du parti sera vouée à l'échec».
Le conférencier a annoncé que le FLN a entamé déjà sa campagne électorale pour promouvoir la candidature de Bouteflika, précisant que les rencontres qu'il a eues avec des dirigeants d'autres partis politiques, dont Amar Ghoul, ont pour objectif de «coordonner» et de «s'allier». Pour le reste, il ne voit aucun inconvénient pour la multiplication des mandats du chef de l'Etat ni de son état de santé.
Il en veut pour preuve que l'ancien président américain Franklin Roosevelt a dirigé les USA pendant plusieurs mandats, allant jusqu'à comparer les programmes des deux hommes.
Et comme dans la déclaration politique lors de la réunion des mouhafedhs puis celle des parlementaires, le comité central a appelé Bouteflika à réviser la Constitution dans les plus brefs délais. Dans ce contexte, Amar Saâdani a plaidé pour un régime semi-présidentiel et la construction d'un Etat civil où la justice sera indépendante.
Composante du nouveau BP
La nouvelle composante du bureau politique du FLN, proposée par le SG, a été adoptée à la majorité écrasante des membres du CC. Sept membres seulement ont voté contre cette liste. Les nouveaux membres du bureau politique sont: Meftali Yamina, Mustapha Mazouzi Merabet Ali Sadek Bouguetaya, Zahali Abdelkader, Saïd Bouhedja, Bachiri Mustapha, Allioui Mohamed, Moussa Benhamadi, Ahmed Boumehdi, Boualag Mustapha, Hadjoudj Ali, Bouzid Bedaïda, Kada Benouada et Assas Rachid. La commission des finances est présidée par Si Youcef Mahmoud et la commission de discipline par Omar El Ouzani. A souligner que la session d'hier a été baptisée au nom de Abderrazak Bouhara.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.