Des journalistes reviennent en... autostop !    ils ont réussi à marcher    La marche de la communauté universitaire empêchée    Pris au dépourvu, les citoyens pénalisés    L'espoir d'une reprise    Une coalition d'ONG plaide pour une "nouvelle approche"    L'Algérie œuvre à l'élimination totale des ADM    Démenti    FAF : L'AGE pour la désignation du nouveau président aura lieu ce jeudi    Fort taux de suivi de la grève, selon le Cnapeste    Les ménages à rude épreuve    Secousse tellurique de 3,2 degrés dans la wilaya de Béjaïa    Pas de diffusion télé pour le feuilleton "Babor Ellouh"    "Their Algeria" décroche le prix spécial du jury    Rassemblement sur le parvis Matoub-Lounès à Paris    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces de l'occupant marocain    Energies renouvelables : une journée dédiée à l'hydrogène vert le 19 avril en cours    Mouloudia d'Alger : Les joueurs mettent la pression    Tebboune nomme Ahmed Rachedi Conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Liverpool-Real Madrid : Les compositions probables    6 habitudes alimentaires pour lutter contre la fatigue chronique    Primauté du sucre et de l'huile contrariée    Le CRA ouvre un restaurant «Rahma» à la Médiathèque: 400 repas quotidiennement pour les démunis    Tlemcen - Ansej : des transporteurs réclament l'effacement de leurs dettes    Ligue 2 - Groupe Centre: Six postulants au coude-à-coude    Sétif: Un atelier clandestin de fabrication d'armes démantelé    112ème mardi de protestation: Les étudiants au rendez-vous au premier jour du Ramadhan    La vitamine DZ, seule source d'énergie locale !    Un ultimatum pour Cavani    L'Iran met en garde Washington contre le «sabotage» et les «sanctions»    Une grave provocation    Saidal fabriquera du Levothyrox    Exclusivement destinée à l'export    «L'immunité collective n'est pas atteinte»    Azra scintille à tigzirth    Le président Tebboune appelle à la vigilance    Flambée vertigineuse des prix des produits alimentaires    Le complexe de l'automobile    La dispute royale en Jordanie embarrasse l'Arabie saoudite    Un constat sans complaisance    Zorc optimiste pour Haaland    David Luiz sur le départ    Alors, c'est In Salah ou Aïn Salah?    La librairie «Cheikh» renoue avec les ventes-dédicaces    L'amour à l'italienne    Baâdji poursuit sa purge    Saïd Bouteflika refuse de se «livrer»    Les indépendants en «conquérants»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les dessous d'un accord
PRESIDENTS DE CLUBS-RAOURAOUA
Publié dans L'Expression le 12 - 03 - 2014

Lors de l'AG ordinaire de la FAF, le président Raouraoua avait «répondu» aux présidents de clubs au sujet des statuts ainsi que sur la Commission d'arbitrage.
On se rappelle bien que lors de l'assemblée ordinaire de la LFP, les présents avaient exigé la tenue «sous quinzaine» d'une assemblée extraordinaire pour l'amendement des statuts de l'instance qui gère les deux championnats professionnels tout en revendiquant l'affiliation de la Commission fédérale d'arbitrage à la Ligue. Mais, lors de l'AG ordinaire de la FAF, le président de celle-ci avait «répondu» aux présidents de clubs au sujet des statuts et de la Commission d'arbitrage.
Or, une simple intervention «adéquate» du président de la FAF a fait reculer les présidents de clubs. C'est ce qui a fait que l'assemblée générale extraordinaire de la Ligue de football professionnel (LFP), prévue pour ces jours-ci, vient d'être annulée comme l'a si bien confirmé le président de la Ligue nationale de football professionnel, Mahfoud Kerbadj. Ainsi, concernant les doléances des présidents de clubs avant l'assemblée générale ordinaire de la FAF, et à l'issue de celle-ci justement tenue à Alger, le président Mohamed Raouraoua avait d'abord bien précisé que: «Dans tous les pays du monde, la commission d'arbitrage travaille sous la coupe de la fédération et non de la Ligue professionnelle. Même les recommandations de la Fédération internationale de football (Fifa) vont dans ce sens.» «Certes, il est du droit des deux tiers de l'AG de la LFP, du président de cette structure ou du président de la FAF de proposer des amendements aux statuts de la ligue, mais le volet arbitrage n'est pas concerné par un quelconque changement dans les statuts», a encore précisé le patron du sport roi en Algérie. Idem concernant la commission de discipline que les présidents de clubs des deux ligues veulent également transférer sous la coupe de la LFP. Le président de la FAF s'est montré catégorique en donnant une suite défavorable à cette doléance. «Partout dans le monde, la commission de discipline est autonome. C'est écrit noir sur blanc dans les statuts de la Fifa aussi», a-t-il expliqué.
Ensuite et au sujet des changements dans les statuts, Raouraoua indique que «certes, il est du droit des deux tiers de l'AG de la LFP, du président de cette structure ou du président de la FAF de proposer des amendements aux statuts de la ligue, mais le volet arbitrage n'est pas concerné par un quelconque changement dans les statuts», a encore précisé le patron du sport roi en Algérie. Et plus ouvert, le président de la FAF s'est montré disponible pour «écouter» les propositions des membres de l'AG de la LFP à propos de tout autre dossier, y compris celui relatif aux droits de retransmission télévisée des rencontres du championnat, un autre point soulevé lors de l'AG ordinaire de la Ligue. «La FAF ne fait qu'aider la LFP dans la conclusion des contrats dans le domaine des droits TV, car c'est le président de la LFP lui-même qui les signe en dernier lieu.
Maintenant, si la Ligue veut négocier toute seule dans ce dossier ou veut trouver un autre système pour vendre ces droits à même de rapporter plus d'argent, je serai le premier à l'applaudir», a-t-il dit. Ensuite et mieux encore, à propos de l'arbitrage, les membres du bureau fédéral de la FAF ont décidé le 4 mars dernier de créer une commission de désignation des arbitres pour les championnats des Ligue 1 et 2 professionnels, de la Ligue nationale amateur et de la ligue Inter-régions. Des représentants de ces ligues siègeront au sein de cette commission. La Commission fédérale des arbitres (CFA), présidée par Belaïd Lacarne, qui était auparavant chargée de la désignation des arbitres, a vu ses prérogatives limitées, elle devra désormais se consacrer à la «formation et le recyclage des arbitres, dans les meilleures conditions et sur la base du programme de développement arrêté».
Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, a donné, au cours de cette réunion du Bureau fédéral, des orientations strictes pour la refonte du système d'organisation de la commission d'arbitrage. Voilà donc pour ce qui est des revendications des présidents de clubs. Et c'est donc le plus logiquement du monde que les présidents des clubs de Ligue 1 et 2 ont reculé tout en décidant d'annuler purement et simplement cette AG extraordinaire de la LFP puisque tous les points devant être discutés ont été bel et bien pris en charge par le président de la FAF et ce conformément aussi bien aux règlements algériens que ceux de la FIFA.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.