DISCOURS DE GAID SALAH A BECHAR : ‘'L'heure des comptes est arrivée''    TRIBUNAL DE BIR MOURAD RAIS : Ali Haddad écope de 6 mois de prison ferme    MASCARA : Un dealer arrêté à Tighennif    Quatre cadres du ministère de l'Industrie et l'ancien directeur du CPA en détention    La procédure de levée de l'immunité parlementaire de Talaï enclenchée    Autopsie d'un complot    Entre incohérences et absence de stratégie    Vers une conférence nationale en septembre    Des troupes de la Royal Navy déployées dans le golfe d'Oman    L'armée veut imposer sa feuille de route    Serraj prépare la contre-offensive à Tripoli    Biden devance Trump dans les sondages    Le cas Ounas divise les Verts    "Le recrutement sera bouclé d'ici quelques jours"    Amical : Le Sénégal s'impose face au Nigéria    Man United : Un flop du Barça pour remplacer Pogba ?    La société civile pour une transition de «rupture»    Les réseaux sociaux bloqués pour contrer la fraude    Résultats de l'examen Cinquième à Sétif : un taux de réussite de 85,08 %    Ouverture de six plages et 700 agents de la protection civile mobilisés    3 hectares de blé et d'orge détruits par un incendie    Sassel-plage abrite le lancement de la saison estivale    Approvisionnement en eau de puits non contrôlés : L'APC de Sétif tire la sonnette d'alarme    Remise des prix de la meilleure photo    ACTUCULT    Inas célèbre ses dix ans d'enseignement de tamazight    Découverte d'un cimetière datant de l'époque romaine    606 retraits de permis de conduire au mois de mai    Théâtre régional d'Oran : Les hurlements d'Léo ce soir au théâtre    La crise, c'est eux!    Ils revendiquent toujours le départ du nouveau directeur: La protesta des travailleurs du Complexe financier d'Algérie Poste se poursuit    Régularisation foncière à Sidi Maarouf: 125 familles de la cité Kaibi Abderrahmane interpellent le wali    USM Alger: Un champion dans l'impasse    GC Mascara: Une AGO décisive demain    ALGER N'EST PAS L'ALGERIE    Kamel Daoud hôte de la nouvelle librairie «Abdelkader Alloula»: « Ouvrir actuellement une librairie est plus courageux que d'écrire un livre »    Hommage à Ahmed Kellil    Quelques scénarios de sortie de crise    Hocine Achiou : "En un an, Boudaoui a eu une progression extraordinaire"    Mali : La liste des 23 enfin dévoilée    Dialogue… ?    Chine - Russie : Elever leurs relations au niveau d'un partenariat de coordination stratégique global    Des noms communs devenus des toponymes composés    Forum de la mémoire : Violation continue des droits de l'enfant sahraoui par le Maroc    Connexion perturbée et silence des autorités    La campagne présidentiellebat son plein    Renault : Le Maire et Senard jouent l'apaisement, se tournent vers l'avenir    "El faqir", premier spectacle de rue pour enfants à Oran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Il faut écouter les jeunes"
SELLAL À LA CLÔTURE DE LA CONFERENCE NATIONALE DE LA JEUNESSE
Publié dans L'Expression le 26 - 11 - 2014

Les jeunes constituent la base de tout progrès et du développement national
Des dizaines de recommandations qui ont été mises sur la table des pouvoirs publics concernés devront attendre les textes d'application sur le terrain.
Clôturant la Conférence nationale socio-économique de la jeunesse avec une note d'optimisme pour l'avenir, le Premier ministre Abdelmalek Sellal, a salué l'organisation de cette première rencontre du genre, tout en recommandant de rester à l'écoute des préoccupations des jeunes, qui constitue la base de tout progrès et du développement national.
Les jeunes sont en retard en termes de recommandations. Ils avaient tout le temps de préparer les documents, mais le retard est devenu une habitude ou presque une culture au quotidien dans certaines situations que l'on ne peut éviter. Revenant à la question des recommandations qui n'ont été rendues publiques qu'à la fin de la journée d'hier, on a consacré des dizaines de recommandations au niveau des quatre ateliers, tout en insistant sur la nécessité de la création d'un comité de suivi des recommandations, afin d'éviter les erreurs qui ont été commises par le passé, à savoir le manque d'application.
Entre autres, on note la création des chaînes de télévision pour les jeunes, afin de prendre en charge les préoccupations de cette catégorie de la population, tout en revenant sur les mouvements de protestation publics qui ne cessent d'envahir la rue, pour exprimer leur ras-le-bol.
Répondant à la question du développement des TIC qui constitue l'apanage de toute la jeunesse algérienne, des cadres du ministère n'ont pas manqué de revenir sur l'importance du projet numérique. M. S. spécialiste dans le domaine résume le tout en une phrase «l'utilisation des TIC permet le développement de l'autonomie de l'individu et de l'entreprise de manière générale», selon ce cadre qui a requis l'anonymat.
De son côté, M Hocini, ajoute «il est plus que temps d'encourager les jeunes à travailler et s'investir dans le domaine du numérique, qui apporte une forte valeur ajoutée à l'économie et à la réussite dans tous les domaines», dira-t-il. Des chercheurs du Centre de recherches en économie pour le développement (Cread) n'ont pas manqué de relever le manque d'académiciens qui pourraient apporter un regard critique et approfondi. Mme Guedjali Assia souligne que «la conférence aborde des thématiques très pertinentes se rapportant à la jeunesse.
Néanmoins des actions concrètes en termes de politique doivent être établies rapidement». Des responsable des organismes d'Etat, n'ont pas manqué de relever les insuffisances. «L'initiative est prise au sommet de l'Etat. Mais, le plus important c'est le résultat que l'on escompte à la base. Pour ce faire, il faut bien mettre en place les mécanismes, afin d'atteindre l'objectif», dira Mohamed G, jeune directeur de la jeunesse et des sports d'une wilaya à l'est du pays, avant d'ajouter que dans l'incapacité de lancer des initiatives au niveau local, «je me retrouve dans l'obligation d'exécuter les recommandations du haut de la pyramide».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.