CAN : Mido prévient Liverpool pour Salah    Barça : Des négociations compliquées pour Ter Stegen    Fonction publique: Toucher son salaire sans se déplacer    Une nouvelle carte du monde serait-elle possible ?    LFP: La Ligue fait un don d'un milliard de centimes    Pour faire face à la suspension des cours: Un «plan d'urgence» pour l'Education    Traitement à la chloroquine: L'optimisme du ministre de la santé    Pour avoir publié une vidéo «alarmiste visant à tromper l'opinion publique»: Une femme arrêtée à Oran    La lutte contre le Covid-19 va-t-elle autoriser de nouvelles dérives éthiques ?    L'ex-directeur de l'éducation: Tahar Brahmi n'est plus    Vers une saison blanche ?    Tebboune salue l'équipe médicale du CHU de Tizi-Ouzou    1.171 cas confirmés et 105 décès enregistrés    Le Président fixe les conditions    L'Opep+ va se réunir lundi par vidéoconférence    Mines antipersonnel: l'Algérie marque le journée internationale de sensibilisation au problème    Trois journalistes du quotidien Sawt El Akher sous contrôle judiciaire !    RAPATRIEMENT DES ALGERIENS BLOQUES EN TURQUIE : Plusieurs hôtels affectés à l'accueil    CORONAVIRUS EN ALGERIE : 1171 cas confirmés et 105 morts    Bengrina dénonce l'attaque d'une chaîne tv française contre l'Algérie    DEFENSE NATIONALE : Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés en mars    MOSTAGANEM : Des TPE livrés gratuitement aux commerçants dans deux mois    Coronavirus: le ministre de la jeunesse et des sports rassure les athlètes    Décès de Kheddad: l'Organisation américaine des juristes rend hommage à un défenseur incontestable et un négociateur assidu    Quelles alternatives à la crise sanitaire, économique et financière ?    Mines antipersonnel: Tahar Salhi, une des victimes de la barbarie du colonisateur français    Recul de l'activité de Naftal de 50% depuis la deuxième quinzaine de mars    Des pluies, parfois orageuses, annoncées ce vendredi, au Centre du pays    Ligue 1-USM Alger: "les discussions avec Anthar Yahia ont bien avancé"    Covid19-compte spécial de solidarité: la LFP fait don de 10 millions de dinars    Coronavirus: l'Opep+ va se réunir lundi par vidéoconférence    Le numérique au secours de la culture à l'heure du confinement sanitaire    FMI: des mesures à engager assurant la reprise économique après le confinement    Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés et des munitions saisies durant le mois de mars    « Le peuple du 1er Novembre et du Hirak saura relever le défi »    Le Mouvement El-Bina dénonce l'attaque féroce" d'une chaîne de télévision publique française contre l'Algérie    Tunisie : Un terroriste de Daech arrêté    Sahara Occidental occupé : 139 000 tonnes de poissons exportés illégalement par le Maroc    Appel à la libération des détenus d'opinion    Hamel écope de 15 ans de prison ferme    Sahara occidental : Décès du diplomate M'hamed Kheddad    Le syndicat et les travailleurs restent mobilisés    L'hommage de Larab Mohand Ouramdane aux arbitres    Un Chinois dans la tête d'un Algérien    Action de solidarité avec les confinés du Coronavirus : 10 000 ouvrages distribués    FAF - Réunion du BF: Réaction d'un fonds de solidarité    Le peuple cubain n'est-il pas ce merveilleux exemple qui indique la voie à suivre? La volonté de survie dans la dignité tout en marquant sa solidarité à l'international par élan humaniste    Le temps à l'émergence des start-up ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le dépistage au coeur de la prévention
LUTTE CONTRE LE VIH SIDA
Publié dans L'Expression le 01 - 12 - 2014


Sida, le mal du siècle
Faute de traitement efficace, le meilleur moyen d'éviter cette maladie est de se protéger contre tous les risques quotidiens.
Qualifiée par les spécialistes en la matière de «maladie communautaire», la maladie du VIH Sida, a enregistré une moyenne de 8000 à 10.000 cas atteints du virus. Le dernier chiffre évoqué en termes de tests d'identification du VIH sida parle de 22.000 identifications qui ont permis de faire un état des lieux dans le pays, a-t-on indiqué hier, lors du forum El Moudjahid. Mohamed Boufnissa, président de l'association Aids, qui a commencé à travailler dans le cadre du mouvement associatif depuis les années 1980, a souligné que le problème de la population algérienne, «réside dans l'autocensure» et non pas dans la méconnaissance de la maladie. «Tout le monde connaît ce que c'est le VIH sida. Mais, très peu de personnes parlent de leur maladie, afin d'éviter leur rejet et mise en quarantaine par leur proche entourage et autre environnement social et professionnel. La moyenne d'âge qui est touchée par le virus VIH sida, se situe chez les jeunes qui ont moins de 35 ans, après avoir été de moins de 45 ans. Les moyens de communication et les réseaux sociaux qui se développent, ont rendu le contact plus facile entre les catégories de jeunes vulnérables. La transmission du VIH sida par voie sexuelle non protégée à l'aide des préservatifs, est située en première catégorie, avant de voir avec d'autres canaux de contamination par seringue, transmission sanguine ou entre la maman et son bébé. Dr Zemit Fatma Zohra, médecin spécialiste à l'établissement hospitalier El Kettar, qui a abordé le sujet de manière technique, a insisté longuement sur la nécessité du dépistage précoce, afin d'éviter la contamination du VIH sida et des hépatites. Tout en appelant à éviter les mauvaises fréquentations et le mauvais comportement, selon Dr Zemit, le silence des personnes sur cette maladie dangereuse se transmet d'une personne à une autre sans le savoir. Par ailleurs, le test de dépistage est devenu une obligation pour les nouveaux couples qui vont passer la nuit nuptiale afin d'éviter tout risque à l'avance.
Au-delà des relations sexuelles non protégées qui enregistrent le taux le plus élevé, la transmission du VIH sida, s'effectue via d'autres moyens comme l'utilisation d'une seringue par plusieurs personnes, notamment chez les drogués et les cabinets dentaires, l'utilisation des lames Gillette chez les coiffeurs et les blessures. Les dons de sang, n'est pas une menace dans la mesure où toutes les dispositions sont prises à l'avance afin d'éviter tout risque. Tenant compte de la gravité et de son avancée, le travail de sensibilisation doit être une affaire de toute la société civile, les médias, les mosquées, la famille, le milieu professionnel et tous les moyens qui peuvent éviter la contamination du VIH sida, qui a fait son apparition en Algérie depuis les années 1980.Malgré le développement de la recherche scientifique et médicale, aucun traitement ne peut arrêter sa propagation, sauf les derniers traitements qui ne permettent que d'endormir le virus avant de revenir activer et détruire l'immunité du patient. La personne séropositive, peut survivre entre 8 à 10 ans sous traitement. Afin d'éviter tout risque, la prévention et la sensibilisation permanente, constituent le meilleur moyen d'éviter tout risque. «Dès lors, vaut mieux prévenir que guérir», a-t-on averti.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.