31e semaine de manifestation pacifique : Un vendredi particulier    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce jeudi    Moussa Benhamadi sous mandat de dépôt    "Le retour à la planche à billets sera inévitable"    Des céréaliers refusent de vendre de l'orge aux brasseurs    Un potentiel à l'export inexploité    Le risque d'un Brexit sans accord reste "très réel"    Sanchez demande aux électeurs "une majorité confortable"    Tractations diplomatiques pour une sortie de crise    «Yetnahaw gaâ !» à la tunisienne    Tliba et le fils Ould-Abbès s'accusent mutuellement    DNCG : le nouveau gendarme du football algérien    Un tour puis s'en va pour le CSC    Le logo et la mascotte de la 19e édition dévoilés    «Les Algériens ont peur de nous…»    L'affaire Chenihi resurgit    Man City : Mahrez en Ligue des Champions, c'est du costaud !    "C'est Carlos Queiroz qui a insisté pour affronter l'Algérie"    La harga en famille revient    La Protection civile lance une campagne de sensibilisation    ACTUCULT    Séminaire international sur la traduction, le théâtre et l'identité    Dieu dans l'imaginaire de l'islam politique    Confessions de Tayeb Abdelli    Mexico réclame à Paris l'annulation d'une vente aux enchères    Grand hommage aux victimes du 14 juillet 1953 à Paris    L'Algérie parmi les quatre derniers    Mode d'action du hirak : La mobilisation enfle à Béjaïa    Mohamed Charfi se veut rassurant quant à la «sincérité» du scrutin    Béchar : La surcharge des classes est un épineux problème    LA BEA appelée à la rescousse    G5 Sahel : Les financements se font toujours attendre    Menace écologique sur le barrage de Taksebt    Incendies de forêt… acte prémédité ou phénomène saisonnier ? Démêler le vrai du faux    Alger: Rassemblement de solidarité avec les détenus    Gaïd Salah donne des instructions à la Gendarmerie: Nouveau tour de vis pour accéder à Alger    La surenchère est contreproductive pour les élections    Béchar: Il perd la vie après avoir sauvé ses deux enfants de la noyade    Skikda: 10 ans de prison pour trafic de psychotropes    Souk-Ahras: Plus de 16.000 comprimés psychotropes saisis    17e édition du Festival national d'astronomie populaire: «Sous un seul ciel» du 3 au 5 octobre    Tunisie: La fin d'une époque politique ?    Riyad ripostera-t-il aux attaques contre ses installations pétrolières?    Bourses: Les places mondiales prudentes en attendant la Fed    "Hélicoptère Draghi": La BCE ressort la sulfateuse à liquidités    LG: Technologie 8K au service des téléviseurs OLED & NANOCELL    Une nouvelle amnistie générale décretée    Parution. L'Encyclopédie algérienne (édition 2019) : Un coffret fort intéressant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





15 policiers tués dans une attaque de l'EI
VIOLENCES EN EGYPTE
Publié dans L'Expression le 21 - 03 - 2016


Le ministère de l'Intérieur égyptien a revu hier à la hausse le bilan de l'attaque ayant visé la police la veille dans la péninsule du Sinaï, précisant que 15 policiers ont été tués dans l'assaut revendiqué par le groupe Etat islamique (EI). Un premier bilan donné samedi faisait état de la mort de 13 policiers au poste de contrôle près d'Al-Arich, chef-lieu du Nord-Sinaï. Le ministère avait parlé d'une attaque au mortier, mais la branche égyptienne de l'EI a affirmé avoir utilisé un kamikaze à bord d'une voiture piégée, avant que ses combattants ne lancent l'assaut. Trois officiers font partie des victimes, a précisé le ministère. Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière depuis plusieurs mois dans le Sinaï. Dans cette région désertique du nord-est de l'Egypte, la branche égyptienne de l'EI mène régulièrement des attentats contre la police et l'armée depuis que les militaires ont destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013. Cinq assaillants ont également été tués dans des accrochages qui ont eu lieu après l'attaque près du point de contrôle, ont indiqué samedi des responsables des services de sécurité. Selon les autorités, des centaines de policiers et de soldats ont été tués depuis 2013 dans des attaques jihadistes, essentiellement dans le Nord-Sinaï. Ces attentats sont quasi-systématiquement revendiqués par la branche égyptienne de l'EI, «Province du Sinaï». Les jihadistes de l'EI avaient en outre revendiqué la responsabilité du crash d'un avion de touristes russes qui s'était écrasé le 31 octobre dans le Sinaï, tuant les 224 personnes à bord.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.