L'empire Haddad s'écroule    Le procès de Mahieddine Tahkout reporté à lundi prochain    Karim Tabbou sera-t-il libéré ?    Sonatrach sort ses griffes    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines contre la Syrie    Des milliers de Ghazaouis manifestent contre le plan israélien d'annexion    Zeffane blessé au niveau de l'ischio-jambier    L'Atlético Madrid enterre presque les espoirs de titre du Barça    Clubs et LFP mis devant le fait accompli !    «Les quinze prochains jours seront cruciaux»    Les hôtels et les cités U à la rescousse    Installation des colonnes mobiles pour la lutte contre les feux de forêt    Un triptyque de Francis Bacon vendu 84,6 millions de dollars aux enchères sans public de Sotheby's    Ali Laskri se rallie à l'option du congrès extraordinaire    3 ans de prison ferme requis    12 terroristes éliminés et 05 autres arrêtés durant le premier semestre 2020    Europe : L'Otan met en place un nouveau plan de défense    Communiqué de l'AJSA    Pandémie de Covid-19 : La Tunisie impatiente de recevoir des touristes maghrébins    On vous le dit    Du sens du patriotisme en Algérie    Covid19: possible recours aux infrastructures hôtelières pour couvrir le déficit enregistré par certains établissements hospitaliers    Hausse des contaminations à la covid-19 à chlef : Aménagement d'une nouvelle unité d'hospitalisation des malades    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    L'hommage de son ancien élève Noureddine Melikchi, expert à la NASA    Gouvernement: Les zones d'ombre et le reste    Nouveau pôle urbain d'Oued Tlélat: Des dispositions pour livrer 8.000 logements LPL    Chlef: Des souscripteurs AADL en colère    La mère des batailles    Le journalisme, ce « champ de mines et de ruines » !    Sidi Bel-Abbès : Une élue dévouée tire sa révérence    Youcef Benmicia, nouveau président    La FAF s'est fixé une date butoir    Les avocats dénoncent les conditions d'organisation du procès    Vers de profonds changements dans le secteur de l'énergie    Vu à Tizi Ouzou    Le pétrole progresse,    L'université pilier de l'économie du savoir ?    Les retombées de la crise sanitaire en débat    Répression contre l'opposition à Hong Kong    Un mort et des blessés dans les manifestations de mardi    L'épreuve    L'infrangible lien...    Plus de 200 corps exhumés en trois semaines en Libye    "La crise sanitaire a éveillé les consciences"    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    "Senouci est un patriote qui a donné son cœur pour l'Algérie"    CAN-2021 : La compétition décalée à 2022    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Peur sur la ville
VENTE D'ARMES PROHIBEES A CONSTANTINE
Publié dans L'Expression le 09 - 12 - 2001

Pendant ce Ramadan, plusieurs agressions à main armée contre des citoyens, surtout la gent féminine, ont été signalées dans cette ville et sa périphérie.
Au niveau de la rue de France, plusieurs femmes ont été délestées de leurs bijoux et de leurs sacs. A Djenane Zitoune, aux Arcades romaines et à l'université, une bande de malfaiteurs écumait cette zone en toute quiétude, là où plusieurs étudiants ont été braqués puis délestés de leur argent, montres, gourmettes puis balafrés. Après avoir reçu plusieurs plaintes, la police de la 16e brigade de la Sûreté urbaine a agi avec une grande célérité, mettant fin aux agissements de ces bandes. Ces malfaiteurs ont été présentés au juge instructeur qui, à son tour, les a placés sous mandat de dépôt.
Par ailleurs, les voyageurs du train de banlieue allant vers Zighoud-Youcef ont vécu une journée inoubliable. A la gare de Bekira, une grande rixe a éclaté entre deux groupes de jeunes. Ces derniers ont utilisé des couteaux, des gourdins, des pierres... Un jeune a été poignardé au ventre et évacué à l'hôpital, on ne sait rien de son état de santé. Une psychose s'est emparée des voyageurs surtout les familles qui vivent la peur au ventre. Heureusement la présence des policiers en civil a évité le pire. Les agents de police, pour mettre fin à l'anarchie qui régnait dans le train, ont été obligés d'user de leurs armes en tirant des coups de sommation. Il est à signaler qu'un jeune malfaiteur a été arrêté et présenté au parquet.
Au niveau de Rahbet El-Djemel et du Remblai, les armes prohibées (couteaux, sabres et bombes lacrymogènes) sont exposées aux passants à même le sol.
Pour prévenir les dangers auxquels la population constantinoise est exposée, et sentant le risque d'agression qui guette les citoyens suite à plusieurs plaintes, les services de la police judiciaire ont déployé un important dispositif de sécurité, mobilisant une centaine d'agents à la rue de France et la Brèche. Ce déploiement a permis aux policiers chargés de la sécurité de récupérer un important lot d'armes blanches (60 couteaux et plusieurs bombes lacrymogènes).
D'autre part et dans le cadre de la lutte contre les stupéfiants, la police a lancé une opération de grande envergure, en interpellant des jeunes et en procédant à des fouilles systématiques. Cette opération s'est soldée par l'arrestation de 8 individus pour usage et consommation de stupéfiants. Présentés au parquet, ils ont été placés sous mandat de dépôt par le magistrat instructeur. Cette opération a permis la saisie de 1.574 psychotropes, 23 grammes de stupéfiant et plusieurs tubes de colle.
Notons enfin que la population constantinoise a été soulagée en apprenant la nouvelle de l'arrestation de ces bandes de voyous dont des repris de justice qui ont semé la terreur et créé un climat d'insécurité totale dans la ville qui était dans un passé récent un havre de paix.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.