Référendum : affluence appréciable dans les bureaux de vote au Royaume-Uni et en Irlande    La manifestation pacifique à El-Guerguerat contrecarre les plans du Maroc    Premier League : Hakim Ziyech une nouvelle fois décisif avec Chelsea    Le wali d'Alger inaugure le parking à étages et la station multimodale de la commune de Kouba    Coronavirus: 291 nouveaux cas, 187 guérisons et 8 décès    L' ANIE veillera à assurer la régularité et la sécurisation de l'opération de vote    "Leur Algérie" remporte le Prix du meilleur documentaire arabe    L'Association "Ouled El-houma" se recueille à Alger à la mémoire des martyrs    20 décès et 308 blessés durant les dernières 48 heures    Les opérations de Hammam N'baïl et Medjez Sfa, une proclamation du déclenchement de la révolution à Guelma et Souk Ahras    La permanence a largement été assurée    136 milliards de centimes de créances impayés    Les agences commerciales d'AT ouvertes dimanche dans les chefs-lieux de wilaya    Début du vote pour les nomades    L'Algérie va-t-elle récupérer ses islamistes radicaux ?    Huawei perd sa couronne de premier fabricant mondial    22 policiers ont été tués dans les manifestations d'octobre    Nouvelle réunion de médiation à Genève    L'Algérie condamne    "Nous ressentons une pression qui s'exerce sur nos ressources"    Les islamistes reviennent à la charge    Dr Bekkat Berkani : «le Championnat peut reprendre, mais...»    La FAF recadre Tahar Belkhiri du MCA    Juma en abandon de poste    El-Mellali condamné à six mois de prison avec sursis    Les cas de Covid-19 en hausse    Ce qui risque de plomber le référendum    L'ONU publie une lettre envoyée à Tebboune    Beauté : le saviez-vous ?    Quiche lorraine au fromage    Les mesures sanitaires élargies à 20 wilayas    30 nouveaux notaires prêtent serment    Sécuriser la grande mosquée    Plafonnage des prix des semoules    «La colonisabilité», c'est quoi au juste ?    Mosquée d'Alger : munificence de l'ouvrage, mais ardoise «secrète»    NED Emmouk !    "On s'est battu pour la liberté, aujourd'hui, elle nous manque"    Retour imminent d'Al-Jazeera    Disposant de l'un des principaux marchés de gros du pays : Gué de Constantine en quête d'un développement local harmonieux    Mégaprojet d‘exploitation du phosphate à Tébessa : Le lancement prévu pour le premier trimestre 2021    Référendum sur l'amendement constitutionnel : ouverture de bureaux de vote à l'étranger    CSA – CRA : L'AGO le 9 novembre    MC Oran : Le Mouloudia se frotte à la Réserve du WAT    Nouvelles de Saïda    Mawlid Ennabaoui : Plusieurs incendies enregistrés suite à l'utilisation de pétards    Malgré que la crise sanitaire s'accentue : Les mesures préventives peu respectées dans les commerces    Un puissant séisme fait au moins 26 morts en Turquie et Grèce    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Huit ministres au front
ILS CONDUIRONT LES LISTES DU FLN AUX LEGISLATIVES
Publié dans L'Expression le 11 - 02 - 2017


Le FLN veut réussir un «carton plein»
Trois ministres sont pressentis au poste de premier ministre par intérim, il s'agit de Abdelmadjid Tebboune, Nouredine Bedoui et Ramtane Lamamra.
Après la bousculade, commence le compte à rebours pour les 6200 candidats du FLN. La validation définitive des dossiers admis par la commission présidée par Ould Abbès, débutera la semaine prochaine. Dans ce contexte, d'après une source bien informée, pas moins de huit membres de l'actuel gouvernement, à leur tête le Premier ministre, piloteront les listes du parti majoritaire au Parlement, aux législatives du 4 mai prochain. Il s'agit notamment de Abdelmalek Sellal qui conduira la liste du vieux parti dans la capitale, le ministre des Transports, Boudjema Talaï qui devrait piloter celle de Annaba, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar sera à Tiaret, tout comme le ministre des Ressources en eau et de l'Environnement, Abdelkader Ouali solicitera l'électorat de Mostaganem, la ministre des Relations avec le Parlement, Ghania Eddalia conduira peut-être la liste à Blida, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Ould Ali El Hadi serait tête de liste de la liste FLN à Tizi Ouzou, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Abdesslam Chelgham, a opté pour Jijel.
Quant au ministre de l'Aménagement du territoire, du Tourisme et de l'Artisanat Abdelouahab Nouri, ce sera sur la liste FLN de Batna qu'il se présentera.
Le dernier délai de dépôt de candidature est fixé pour le 5 mars. A travers leur candidature, les ministres qui occupent des positions gagnantes seront assurés de se convertir en députés, une élection qui ne constitue pas forcément un quitus pour qu'ils soient reconduits dans le nouveau staff gouvernemental.
Ils visent aussi, d'après certains observateurs, a acquérir une relative légitimité populaire. A titre de rappel, le FLN compte une quinzaine de ministres au gouvernement de Abdelmalek Sellal, lui-même recruté militant du FLN. En outre, sept anciens membres du gouvernement, d'obédience FLN, comptent faire leur retour sur la scène politique, en se proposant, eux aussi, candidats à la députation. Parmi eux, Moussa Benhamadi, actuellement conseiller à l'information du FLN, qui conduira la liste du parti à Bordj Bou Arréridj, Mohamed Djellab, ex-ministre des Finances, Amar Tou, qui sera tête de liste à Sidi Bel El Abbès, Mohamed Seghir Kara, un membre des redresseur du parti, qui conduira la liste du parti à Bouira, Rachid Benaïssa, ex-ministre de l'Agriculture, sur la liste du parti de M'sila, Mahmoud Khoudri, ex-ministre chargé des Relations avec le Parlement, Nadia Laâbidi, ex-ministre de la Culture, figurera sur la liste des candidats à Alger. Amar Tou, Rachid Harraoubia, Mohammed Djellab, Salah Khebri, Moussa Benhamadi, Mohamed-Seghir Kara et Abdelkader Kadi ont déjà déposé leurs dossiers de candidature. En plus des actuels et anciens membres du gouvernement, on cite aussi la candidature de l'actuel président de l'APN, Larbi Ould Khelifa, et celle du prédécesseur de Ould Abbès, Amar Saâdani à El Oued.
A ce propos, le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès, avait affirmé récemment que «plusieurs actuels ministres ont émis le voeu de se porter candidats sur les listes électorales du parti». «Ils m'ont fait part de leur souhait de participer aux législatives, mais ça ne dépend pas de moi car ils doivent avoir au préalable l'aval du président de la République qui les a nommés à leur poste», a-t-il soutenu.
En fait, contrairement à ce qui a été dit à ce sujet, rien n'oblige un ministre candidat aux législatives de démissionner de son poste.
Le RND pour sa part accepte de voir ses ministres en exercice piloter des listes de législatives. Ouyahia avait affirmé que «les ministres n'ont pas besoin de démissionner pour se porter candidats aux législatives du 4 mai prochain».
Par ailleurs, selon quelques indiscrétions, Ould Abbès a mis fin aux fonctions de son chef de cabinet, accusé d'avoir perçu l'argent de la «chkara» dans le sillage de confection de listes aux législatives. D'après certaines informations, la majorité des membres du bureau politique, ceux du comité central et même leurs progénitures, ainsi que plusieurs hommes d'affaires ont déposé leurs candidatures au FLN.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.