Amendement/ constitution: plus de 24 millions d'électeurs appelés aux urnes ce dimanche    Octobre rose à Constantine: des femmes atteintes de cancer du sein à cœur ouvert    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    La France a mené en Algérie une "guerre totale" qui a décimé la population autochtone    Oum El Bouaghi: plus de 10.000 objets racontent la Guerre de libération au musée du moudjahid    Référendum : l'Algérie est en phase de franchir une "étape décisive"    Référendum sur l'amendement de la Constitution: début du scrutin dans les zones éloignées de la wilaya de Nâama    Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    Le Président Tebboune reçoit des messages de vœux de prompt rétablissement    L'ouverture de "consulats" dans les territoires sahraouis occupés, une violation de toutes les lois    Covid-19: 306 nouveaux cas, 184 guérisons et 8 décès    Neuf nouvelles wilayas concernées par les mesures de confinement    Mawlid Ennabawi: extinction de 7 incendies domestiques et feux de forêts dans 3 wilayas    "Cette Constitution doit passer"    Triciti tueur de chroniques!    Référendum, les jeunes, le FLN, Seif al-Hadjadj...    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Plus d'un demi-million de cas de malnutrition aiguë    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    L'ONU appelle les Libyens à tenir leurs engagements    Soumana prêté une saison au NC Magra    «Considérer les joueurs de l'Unaf comme des étrangers»    Victoire en amical devant le NAHD    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    "Je suis un athlète propre !"    Sonelgaz sponsorise l'équipe de handball IR Boufarik    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    La défense pointe du doigt de nombreuses irrégularités    Blocage    Pôles d'excellence    Perpétuer la tradition malgré le Covid-19    Des classes de huit élèves divisées en groupes    Transportés à 7h du matin pour des cours donnés à 13h    «Réduire la facture des importations est une de nos priorités»    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    Qui est Malek Bennabi ?    Le monde du cinéma proteste contre une nouvelle fermeture des salles    IL Y A 31 ANS, DISPARAISSAIT KATEB YACINE    L'engagement d'un poète    Le Conseil d'Etat français sous pression    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    GICA: début d'exportation de 40.000 tonnes de clinker vers l'Etat Dominicain    LDC : Sans Ronaldo, la Juventus chute à domicile face au Barça    LDC : Man United balaye le RB Leipzig. Triplé pour Rashford    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





8 ministres ont eu le quitus du président
Publié dans L'Expression le 14 - 02 - 2017

Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès, a confirmé hier à l'hôtel Moncada à Ben Aknoun(Alger), que huit ministres du gouvernement actuel seront candidats à la députation. Les ministres en question ont déjà retiré leurs formulaires de candidature et présenteront leurs dossiers de candidature au niveau de la direction du parti. Il s'agit du ministre des Ressources en eau et de l'Environnement, Abdelkader Ouali, le ministre de l' Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, la ministre des Relations avec le Parlement, Ghania Eddalia, le ministre des Transports,Boudjema Talai, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Abdeslam Chelgham, Aïcha Tagabou ministre déléguée chargée de l'Artisanat et le ministre du Tourisme et de l'Aménagement du territoire Abdelwahab Nouri. Ce dernier qui a émis son voeu de se porter candidat, n'a pas encore déposé son dossier, d'après Ould Abbès. En réponse à la question relative à la candidature de Abdelmalek pour conduire la liste du FLN à Alger, Ould Abbès a indiqué que le Premier ministre a des engagements avec le chef de l'Exécutif, qui l'a désigné à son poste. «Nous attendons la candidature du Premier ministre Abdelmalek Sellal. Nous avons encore du temps devant nous jusqu'au 4 mars prochain», a -t-il déclaré en marge de l'installation de la commission nationale de préparation des élections législatives, prévues le 4 mai prochain. La commission nationale de préparation des élections législatives, présidée par Ould Abbès, a été installée hier. Elle s'occupera de la sélection des candidats et de leur classement sur les listes du parti. Cette commission de la «mort» est composée de 26 membres, dont ceux du bureau politique et d'autres actuels et anciens ministres, à l'image de Hachemi Djiar, Moussa Benhamadi, Salah Khebri, Tahar Hadjar, Ghania Eddalia, Abdelkader Ouali et Abdeslam Chelgham. «Ces ministres sont présents en tant que militants et membres du comité central du parti», a soutenu Ould Abbès. En guise de neutralité de l'opération de l'établissement définitive des listes, «les membres de ladite commission ne seront pas autorisés à participer à la réunion d'étude et de tri des dossiers de leurs wilayas d'origine où ils se sont portés candidats», a fait savoir Ould Abbès. L'hôtel Moncada fait office de bureaux de la commission de vérification de la conformité des candidatures avec les critères administratifs et juridiques. Cette commission, composée d'étudiants, établit des fiches techniques des 6 228 candidats, selon Bouchenak Khaladi, qui la chapeaute. Pour anticiper sur les mécontentements à venir, Ould Abbès a promis «de garder les dossiers rejetés pour les proposer aux élections locales».
La direction du FLN n'appréhende pas les conséquences qui découleront de la centralisation du classement et de la sélection des candidats car «chaque militant doit se plier au choix stratégique du parti», indique-t-on. Par ailleurs, sept anciens membres du gouvernement, d'obédience FLN, comptent faire leur retour sur la scène politique, en se proposant, eux aussi, comme candidats à la députation.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.