Bouteflika écrit à Macron    Talaie El Hourriyet: L'affaire de la cocaïne, une question de «sécurité nationale»    Les finances dans le rouge    Huit douaniers sous contrôle judiciaire: L'affaire du port de Annaba n'a pas tout dit    L'EI revendique un attentat meurtrier contre un meeting électoral    6ème session du Comité bilatéral frontalier algéro-nigérien    Israël et ses alliés tombent le masque    Drame à Ali Mendjeli: Une mère et son fils tués par le monoxyde de carbone    Tébessa: Des mesures contre les feux de forêt    Ils réclament l'ouverture du dialogue et dénoncent «la vengeance»: Rassemblement des médecins résidents au CHU Mustapha    Des stars sur scène à Alger    Racistes de chez nous    Est-il plus intelligent que la FAF ?    Le tournoi de la «Zone 1» à Alger    Déjà huit médailles pour l'Algérie, dont trois en or    Les cours du brent en hausse    Renforcer les relations bilatérales    Hanni lâche ses vérités : «Ma mise à l'écart en sélection m'a fait très mal»    Chelsea: Courtois veut rester avec Hazard    CdM: Deschamps rejoint Zagallo et Beckenbauer    Installation de la commission nationale    Derniers préparatifs à Tiferdoud    Un agenda unique pour la Libye    Trump vante une relation "spéciale" avec Londres    «Des ONG sont au service d'officines de certains gouvernements connus»    Le SG du ministère de l'Intérieur prend part à Tunis à la réunion de la Haute commission du prix Nayef pour la sécurité arabe    Portes ouvertes sur l'Ecole supérieure de l'administration militaire d'Oran    De bons chiffres pour les premiers mois de 2018    Pour booster l'agriculture saharienne : La télédétection spatiale, une nécessité "majeure"    Plus de 30 exposants au rendez-vous    Benarbia évoque l'arrivée de Mahrez    Ghoulam disponible à partir de septembre    Consommer et payer moins    L'étrange appel de Makri    "La Présidence n'est pas un bien vacant"    500 familles ont été relogées    Prise en charge des hadjis: le ministre de la Santé veille au grain    «Les résultats ne pourront pas être donnés avant le 20 juillet»    L'université dans un concept Madinati    La commune d'Ibn Badis sera protégée contre les inondations    Agression d'un enfant subsaharien à Annaba    L'Iran envoie un signal "radioactif" à l'Europe    Nouvelle plainte devant l'ONU contre le Maroc    Démantèlement du site de l'opération de sauvetage    Porte ouverte sur ...Karim Sergoua    26 artistes algériens à l'affiche    L'histoire des six Algériens de Paris    LA JSK et le FCE au Salon de la poterie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le leader de la secte Al Ahmadiyya arrêté
IL FAIT L'APOLOGIE DE LA PENSEE RADICALE À CHLEF
Publié dans L'Expression le 23 - 02 - 2017

Le leader de la secte Al Ahmadiyya a été arrêté, avant-hier, par les services de la sécurité relevant de la wilaya de Chlef.
L'opération a été menée, grâce aux aveux d'un des adeptes de ce dogme qui a révélé l'existence d'autres partisans dans la wilaya de Chlef. Aussitôt informés les services de sécurité ont suivi leurs mouvements et mis sur écoute leurs appels téléphoniques. C'est ainsi qu'ils sont parvenus à mettre la main sur le chef de ce dogme et ses collaborateurs dont trois universitaires et deux autres personnes de la même région.
Les personnes arrêtées, originaires des wilayas de Chlef, Oum-El-Bouaghi, Aïn Defla et Tlemcen, sont âgées entre 22 et 68 ans. L'opération de perquisition au domicile du suspect a permis la saisie d'une collection de livres, des dépliants et des tracts faisant l'apologie du courant ahmadite. Selon quelques témoins, les personnes arrêtées à Medjadja ne souffrent pas de moyens financiers, s'éloignent et évitent le contact avec des jeunes de la région et effectuent des déplacements vers des endroits lointains pour se rencontrer, voire pour pratiquer leurs rites.
Les services de sécurité ont diligenté une enquête et constituer un dossier judiciaire contre le groupe, accusé de «création d'une association sans permis légal, toucher aux valeurs essentielles de la religion, portant atteinte au prophète et apostasiant tout fidèle priant derrière un imam, ainsi que l'édition et la distribution afin de promouvoir un tract d'origine étrangère qui touche l'intérêt suprême du pays». Dans cette intervention, il a été procédé à la mise en détention provisoire de cinq membres du groupe, alors que quatre ont été placés sous surveillance judiciaire et les trois autres restants ont été libérés. Pour rappel, quatre des adeptes d'Al Ahmadiyya ont été arrêtés au mois de décembre dernier à Relizane par les éléments de la section de recherches de la Gendarmerie nationale.
Lors de leur interrogatoire, les mis en cause ont reconnu appartenir à cette secte et avoir organisé des quêtes pour financer leurs activités dans la région.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.