Naples : Hamsik attiré par la Chine    FC Porto: Le prix de Brahimi fixé    Syrie: la police se déploie dans le sud de Damas    Accidents de la route: 31 morts en une semaine    France: Journée de grève dans la fonction publique    Un rapport qualifie d'inhumaines leurs conditions de détention: Plus de 450 Algériens dans les prisons italiennes    Selon le DG de l'ADE: Des promesses pour un été sans soif    Commerce extérieur: Facture alimentaire en hausse et déficit en forte baisse    Equipe nationale: Rabah Madjer n'est plus l'entraîneur des locaux    USB Nédroma: L'ambition existe, pas les moyens    Expulsions de migrants: Plaidoyer pour plus de transparence    Sidi Bel-Abbès: Deux hommes retrouvés égorgés dans une mosquée    Blida: Fruits et légumes : le prétexte de la pluie fait grimper les prix    Nouveau programme LPA 2018: Plus de 33.000 demandes pour un quota de 2.000 logements    Quand le social nargue... le pénal    Le Venezuela ou la magie des urnes    Forte présence de délégations étrangères aux festivités    Où va la Tunisie?    Entretien du ministre palestinien des AE à la CPI    Quelles assurances auront les Palestiniens : Auront-ils leur Etat indépendant et souverain ?    «Le caractère spécifique de la Justice militaire n'en fait pas une justice d'exception»    ENIE de Sidi Bel-Abbès : L'opération de fabrication des terminaux de paiement électronique en juin    Remise des clés aux souscripteurs LPP : Promesses tenues par les pouvoirs publics    En 2017 : Hausse de plus de 26% des recettes fiscales pétrolières effectives    Les grosses cylindrées, la déception !    Deux matchs amicaux entre la Tunisie et l'Algérie en juin    Bennacer priorité de la Sampdoria de Gênes    Ferhat et le Havre ratent l'accession    Les ménages achètent sans retenue    Qui veut berner les agriculteurs?    L'impératif d'accélérer les réformes    Colère des députés de l'opposition    Le filon des cours payants    Des milliers de faux-commerçants «autorisés» à exercer !    "Les meilleures conditions sont réunies"    15 ans après, les souvenirs douloureux s'estompent    A l'affiche au Théâtre d'Oran    Baâziz signe son grand retour à Alger    Le cinéma libanais renaît de ses cendres    "Il faut protéger le malouf"    Comment j'ai connu Allah    La chanteuse Beihdja Rahal à La Nouvelle République :    Lamia Aït Amara pour la clôture    Islamisme incontournable    Visa: Les précisions de l'ambassade d'Espagne    «Renforcer le Front interne face aux menaces externes»    "L'expérience algérienne est utile pour l'Europe"    Le règlement intérieur de l'APN devant les députés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le leader de la secte Al Ahmadiyya arrêté
IL FAIT L'APOLOGIE DE LA PENSEE RADICALE À CHLEF
Publié dans L'Expression le 23 - 02 - 2017

Le leader de la secte Al Ahmadiyya a été arrêté, avant-hier, par les services de la sécurité relevant de la wilaya de Chlef.
L'opération a été menée, grâce aux aveux d'un des adeptes de ce dogme qui a révélé l'existence d'autres partisans dans la wilaya de Chlef. Aussitôt informés les services de sécurité ont suivi leurs mouvements et mis sur écoute leurs appels téléphoniques. C'est ainsi qu'ils sont parvenus à mettre la main sur le chef de ce dogme et ses collaborateurs dont trois universitaires et deux autres personnes de la même région.
Les personnes arrêtées, originaires des wilayas de Chlef, Oum-El-Bouaghi, Aïn Defla et Tlemcen, sont âgées entre 22 et 68 ans. L'opération de perquisition au domicile du suspect a permis la saisie d'une collection de livres, des dépliants et des tracts faisant l'apologie du courant ahmadite. Selon quelques témoins, les personnes arrêtées à Medjadja ne souffrent pas de moyens financiers, s'éloignent et évitent le contact avec des jeunes de la région et effectuent des déplacements vers des endroits lointains pour se rencontrer, voire pour pratiquer leurs rites.
Les services de sécurité ont diligenté une enquête et constituer un dossier judiciaire contre le groupe, accusé de «création d'une association sans permis légal, toucher aux valeurs essentielles de la religion, portant atteinte au prophète et apostasiant tout fidèle priant derrière un imam, ainsi que l'édition et la distribution afin de promouvoir un tract d'origine étrangère qui touche l'intérêt suprême du pays». Dans cette intervention, il a été procédé à la mise en détention provisoire de cinq membres du groupe, alors que quatre ont été placés sous surveillance judiciaire et les trois autres restants ont été libérés. Pour rappel, quatre des adeptes d'Al Ahmadiyya ont été arrêtés au mois de décembre dernier à Relizane par les éléments de la section de recherches de la Gendarmerie nationale.
Lors de leur interrogatoire, les mis en cause ont reconnu appartenir à cette secte et avoir organisé des quêtes pour financer leurs activités dans la région.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.