L'IRB Kheneg accède en Interrégions    Les Algériens pour une bonne moisson et des points olympiques    Les frères Kouninef sous mandat de dépôt    "Il faut le protéger ainsi que tous les innocents"    La communauté internationale face à ses «responsabilités»    L'opposition dénonce l'immixtion de l'armée dans la politique    "Il faut commencer par juger les véritables criminels"    Avantage aux Béjaouis, mais…    Le Chabab passe en finale    Le tournant    La JSK appelle à une marche de soutien à Issad Rebrab    Trois nouvelles plages proposées à l'ouverture    L'exécutif planche sur la saison estivale    Recul du taux d'analphabétisme    Protestation contre le directeur des transports    Parkours de Fatma-Zohra Zamoum présenté en avant-première à Alger    Le long-métrage Abou Leila en compétition à la «Semaine de la critique»    Benhadid : «La solution est politique»    L'Association des professionnels accentue la pression sur l'armée : Les Soudanais menacent de paralyser le pays    Affaire Rebrab: L'ambassade de France dément toute demande de renseignements    Nouvelle aérogare: Les travaux du parking à étages et la tour de contrôle achevés    Chlef: Plus de 58.000 candidats aux examens de fin d'année    Les locaux commerciaux pour les jeunes au menu    Sûreté de wilaya: Plus de 3.000 permis de conduire retirés en trois mois    Le porte-parole du gouvernement: «La justice est au-dessus de tous»    Le FFS dénonce une «démarche autoritaire»    KABYLIE 2001 : «HIRAK», SAISON I    Le pouvoir, ses manipulations et ses échecs catastrophiques (pour l'Algérie)    Abdelaziz Rahabi à la Radio chaîne III: "La transition porte tous les risques de ne pas aboutir"    L'entraîneur du Kenya compte sur son collectif    Van de Beek, ça coûte cher    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Comment l'URSS a construit un "tueur de sous-marins"    Ali Baba et les 40 voleurs    Un terroriste abattu dans la région du Kef    La guerre de l'espace a-t-elle commencé?    Le prix du baril pourrait flamber    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Le temps des décomptes    Des pays africains exportateurs de pétrole et de gaz en 2022    Bourses : Les actions européennes se sont dégagées par le haut d'une séance terne    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Comment sécuriser nos musées!    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    "Laissez la justice faire son travail"    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Alger fait la fête
MUSIQUE, CINEMA, ET THEÂTRE DURANT RAMADHAN
Publié dans L'Expression le 31 - 05 - 2017

Les différentes salles de spectacle de la capitale, dont l'opéra d'Alger, accueillent les programmes d'animation depuis les premiers jours du mois de jeûne.
Des récitals de chaâbi et de musique andalouse, spectacles de théâtre, expositions et autres projections cinématographiques sont au programme du mois de Ramadhan dans différents établissement culturels d'Alger et d'autres villes en Algérie. Les différentes salles de spectacles de la capitale, dont l'opéra d'Alger qui est à son premier Ramadhan, accueillent les programmes d'animation depuis les premiers jours du mois de jeûne. L'opéra d'Alger prévoit dès aujourd'hui des spectacles dédiés aux différents genres musicaux du patrimoine algérien dont l'andalou, le châabi, avec les chanteurs Abderrahmane El Koubi et Abdelkader Chaou, le chant bedoui ou encore la musique targuie avec El Ferda. L'opéra d'Alger abritera également du 10 au 16 juin prochain le 3e Festival international du rire d'Alger «Alger'Rire», organisé par l'opérateur privé «Broching Events».
A Alger, les programmes d'animation ont fait la part belle au châabi avec une centaine de récitals prévus durant tout le mois par l'établissement Arts et Culture à l'espace «Tahtaha des artistes» (placette des artistes) au port d`Alger, et dans plusieurs places publiques dans différentes communes de la ville. L'esplanade Agora de l'Office Ryad El Feth (Oref), qui abritait le Festival national de musique châabie, annulé pour la deuxième année consécutive, prévoit également une vingtaine de récitals.
«Art et Culture» a également élaboré un programme plus diversifié, comprenant, en plus du châabi et du hawzi, des concerts des groupes «Freeklan», «El Dey» et «Caméléon» au nouveau théâtre de verdure inauguré récemment à la promenade des Sablettes, ainsi qu'à la salle Ibn Khaldoun. En collaboration avec le distributeur cinéma «MD Ciné», le théâtre de verdure Lâadi Flici a reconduit l'expérience du cinéma en plein air, proposant chaque soir à partir du 1er juin, un film pour enfants et un blockbuster récent. Le 4e art, qui avait connu un franc succès en 2016 avec les représentations de la pièce «Torchaka», revient cette année, à partir du 31 mai, avec huit créations à l'affiche du Théâtre national algérien Mahieddine Bachtarzi dont «Bahidja» dernière production du TNA.
A Oran, le théâtre Abdelkader-Alloula propose la pièce «Adda Zin El Hadda», dernier-né de la coopérative «Masrah Ennas» ainsi que «El Ghalta» et d'autres spectacles humoristiques, alors que le théâtre de Constantine propose au public de la ville 18 représentations produites par le TRC ou les coopératives «Tadj», «El Belliri» et «Port Said». Pour sa part, la salle El Mouggar propose le programme «Le fa au féminin» (10-17 juin) dédié aux voix féminines dont Beihdja Rahal, Dalila Mekkader, ou encore Badi Lalla, en plus d'un programme châabi prévu par l'Onci (Office national de la culture et de l'information) du 29 mai au 22 juin. Après le franc succès des «Nuits du Bardo», l'opérateur «Lafabrik Prod» reconduit lui aussi son concept, consistant à installer des scènes et espaces d'exposition et de détente dans des lieux symboliques du patrimoine bâti, en installant l'espace «El Menzah» au Palais des raïs -Bastion23.
Dans le même esprit, le Musée national des antiquités et des arts islamiques et le Musée des beaux-arts ouvriront également leurs portes au public, en proposant des visites nocturnes, des scènes, et des espaces de détente installés en extérieur. L'Onci prévoit également des programmes d'animation musicale au complexe Abdelwahab Salim du Chenoua (Tipasa), et à la salle Zaâticha et au théâtre de verdure de de Biskra qui accueillera, entre autres, «Ahalil de Cherouine», Hamdi Bennani.
De plus, de grands noms de l'andalou, du malouf et du raï se succèderont sur les planches de la salle El Maghreb à Oran et à la salle de spectacle Ahmed Bey de Constantine, alors que d'autres animations sont prévues à Djelfa, Souk Ahras et Aïn Témouchent, à partir de demain. De petites tournées pour des artistes comme Behidja Rahal, Nassima Chaâbane ou encore Lounis Ait Menguellet, sont aussi organisées par l'Office.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.