La mobilisation populaire demeure intacte    "La corruption est une atteinte aux droits de l'Homme"    Le marché de voitures toujours fermé    L'AEP des communes de la daïra de Sidi Naâmane renforcée    Les employés de l'EPMC investissent la rue    Pénurie de véhicules    Une production record de tomate industrielle    «La Caisse pourrait revoir le seuil des remboursements actuels des soins médicaux»    L'ONU craint une escalade    Le Premier ministre tunisien délègue ses pouvoirs    Reprise des violences autour de Tripoli    Guenina et Meftahi de la partie face au WAT    Kadri : "Nous visons une victoire au Khroub"    L'ombre du passé    Un accord européen pour répartir les 356 migrants    Alger rit, Algérie pleure    Qui en est responsable ?    "La création doit s'inspirer de la question identitaire"    Deux grands rendez-vous à Aïn Témouchnent    Monarchie de juillet / 1re République (1830-1842)    L'acteur espagnol Javier Bardem appelle à protéger les océans    Compétitions africaines des clubs : Mission difficile pour les Canaris    MC Oran : Les Hamraoua à l'assaut de l'Aigle sétifien    Coupe arabe : La JSS contrainte de gagner face au CA Bizerte    Al Merreikh - JSK (aujourd'hui à 18h30) : Velud : «J'ai déjà battu Al Merreikh mais les matchs ne se ressemblent pas»    Oued R'hiou (Relizane) : Saisie d'armes à feu et d'un drone    Réhabilitation des hôtels publics à Tizi Ouzou : Trois structures livrées en novembre    «Book Exchange» au jardin botanique du Hamma, à Alger : Echangez vos livres contre d'autres    Dialogue: Sofiane Djilali pose ses conditions    5 morts et 32 blessés à Alger: Un concert vire au drame    Douanes: Plusieurs marchandises soumises à l'autorisation de circuler    Chlef: Installation du président et du procureur général de la Cour    Bouira: 19 têtes bovines et 30 moutons volés    Relizane, Naâma, Tlemcen: Des armes et plus de 280 kg de kif saisis    Tiaret: L'affichage des listes des logements sociaux reporté    Plus de 1 300 réfugiés rapatriés en l'espace de 24 heures    Martin Griffiths met en garde contre la fragmentation du pays    Découverte du cadavre d'un jeune homme à El Matmar    Medane n'est plus manager général de la sélection    Les manoeuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région    La maison traditionnelle Kabyle célébrée à Tazerouts    "Possibilité de ne pas recourir à l'importation du blé"    Hanni débute fort    Le Hirak, acte 27    Bensalah nomme de nouveaux ambassadeurs    La police veut démanteler le Mouvement islamique    Tayeb Louh en prison    CLASSEMENT MONDIAL DES ARMEES : L'ANP parmi les 30 puissances mondiales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Tous les projets en suspens seront relancés"
LE MINISTRE DE L'HABITAT FAIT LA PROMESSE
Publié dans L'Expression le 12 - 09 - 2017

L'Algérie a construit entre 1999 et 2014 plus de 3 millions de logements toutes formules confondues
Le nombre de logements qui seraient en souffrance de lancement à l'échelle nationale, selon Abdelwahid Temmar, est de 330 000 unités.
En visite hier dans la wilaya de Médéa, le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar a réitéré la volonté de l'Etat de relancer tous les projets d'habitat en suspens à l'échelle nationale, avant la fin de l'année. Selon le ministre, ce dossier est désormais une priorité pour son département. «Notre priorité du moment est de procéder au lancement, dans les meilleurs délais possibles, des projets de logements affectés aux wilayas, mais qui enregistrent un retard, alors que les besoins des citoyens se font de plus en plus pressants», a-t-il déclaré en posant la première pierre d'un projet de réalisation de 1300 logements location-vente à Aïn-Djerda, dans la commune de Draâ-Smar. Le nombre de logements qui seraient en souffrance de lancement à l'échelle nationale selon Abdelwahid Temmar, est de 330 000 unités. «Ce nombre inclut toutes les formules de logement dont pas moins de 87 000 logements location-vente Aadl», a-t-il précisé. Par ailleurs, en inspectant le nouveau pôle urbain de Médéa, Abdelwahid Temmar a fait part de l'intention de son département d' introduire de nouvelles formules de logements et d'apporter des révisions aux formules existantes, dans le but d'alléger la trésorerie du pays et d'insuffler au secteur du bâtiment une nouvelle dynamique. «Nous privilégions les formules de logements qui ne reposent pas uniquement sur l'aide de l'Etat, mais qui permettent aussi bien aux promoteurs, aux citoyens, ainsi qu'aux collectivités de participer à leur financement», a indiqué le ministre. Pour rappel, ce n'est pas la première fois que le ministre de l'Habitat aborde ce sujet. Il a en effet commencé à en parler dès sa prise de fonction. Abdelwahid Temmar qui est un ex-cadre supérieur du ministère de l'Habitat pense que l'introduction de nouvelles formules de logements en Algérie est la solution pour la crise du logement. La formule du logement locatif est pour lui la meilleure formule qui pourrait venir à bout de la crise du logement. Cette formule est pour le ministre, la formule la plus répandue dans le monde. Arguant son raisonnement, le ministre a fait savoir récemment lors d'une conférence de presse, que le logement locatif est le meilleur, «car il aide les gens à ne pas compter sur l'Etat pour leur construire des logements. Ensuite, il sera à la portée de tous. En effet, avec un prix de location bonifié, le citoyen peut se permettre un toit et du coup fonder son foyer normalement», a-t-il expliqué, ajoutant que la possession du logement n'existe qu'en Algérie. Le logement réalisé par les pouvoirs publics ne doit jamais relever des particuliers. «Il doit toujours rester une propriété de l'Etat. Par ailleurs, Abdelwahid Temmar qui compte révolutionner le secteur du logement en Algérie, envisage aussi de s'attaquer à l'amélioration de l'aspect esthétique du tissu urbain. Pour le ministre, c'est bien de réaliser des logements, mais c'est encore mieux de respecter l'aspect esthétique des villes modernes. Dans ce sens, le ministre plaide pour une nouvelle conception de la loi sur l'urbanisme. «La loi de 1990 est très ancienne et ne répond plus aux exigences de l'époque. Elle ne prévoit ni l'introduction des énergies renouvelables ni la numérisation du secteur», a-t-il plaidé récemment. Parlant de la numérisation, le ministre a fait savoir que les services de son département s'attellent en ce moment à la finalisation du permis de construire électronique. Il est à rappeler en outre que l'Algérie a construit entre 1999 et 2014 plus de 3 millions de logements toutes formules confondues. Le logement figure parmi les priorités du président de la République depuis son avènement au pouvoir en 1999.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.