Une commission d'enquête sur les causes de l'effondrement du tunnel minier à Ain Azal    Ligue des champions africaine : La CAF renonce officiellement au Final four    Saison footballistique 2020/2021 : Zones d'ombre et interrogations    BNA: lancement officiel de la commercialisation de produits de finance islamique    Hommage au collectif d'avocats du FLN jeudi    Sahara occidental: le principe d'autodétermination "continuera d'éclairer l'unité de l'Afrique"    Cérémonie d'installation du nouveau commandant de la Gendarmerie nationale    Décès de M'hamed Benredouane: Tebboune adresse ses condoléances    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : 4 ans de prison requis contre le journaliste Khaled Drarni    532 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    Effondrement d'un tunnel minier à Ain Azal: Tebboune présente ses condoléances    INCENDIE A LA FORET DE CANASTEL (ORAN) : Deux hectares de pins d'Alep partis en fumée    CONSTANTINE : Saisie de 90 000 comprimés de psychotropes    La défense de Khalida Toumi évoque une détention ‘'illégale''    Réouverture prochaine des mosquées: appel au respect des mesures préventives    Football : la LFP propose de baptiser le stade de Saïda au nom de Saïd Amara    Marche des supporters de l'ES Sétif    Les travailleurs de l'Enad de Sour-el-Ghozlane en colère    Effacement des pénalités et rééchelonnement des dettes    El Mou'amara !    L'Assemblée générale extraordinaire du GS Pétroliers mercredi...    Mandi, un autre Algérien en Premier League ?    L'arbitre Ghorbal présélectionné pour le Mondial-2022    Stéréotypes stériles ou regard objectif    US Tébessa : Le club victime de son propre entourage    Nouvelles de Tiaret    Marché des assurances : Marco Cuneo, nommé CEO d'AXA en Algérie    Covid-19 et Toufik-34    Relations franco-algériennes : Confrontation des mémoires    Un hommage aux musulmans morts pendant les deux guerres mondiales : «Leur sacrifice nous engage tous»    Sidi Bel Abbès : Perturbation de l'alimentation en eau durant l'Aïd    Circonscription administrative de Rouiba : Plus de 13 000 peaux de mouton collectées    Artisan de la réconciliation en Irlande du Nord : John Hume est mort    Barrage éthiopien sur le Nil: le Soudan, l'Egypte et l'Ethiopie reprennent leurs pourparlers    Nouvel Ouvrage de Ammara Bekkouche édité par le CRASC : Une réflexion originale sur comment cultiver l'urbain à Oran    Lancement du concours de lecture créative par l'ONUDC : Le conteur Mahi Seddik parmi le jury de sélection des lauréats    Tipasa : Une artisane aux doigts de fée    Décès du Dr Cherifi Mohamed, un des fondateurs de l'ONEC    Rachat et matières essentielles: Le ministère de l'Education dément les rumeurs sur le bac    Chlef: Le nouveau chef de la sûreté de wilaya installé    Des départs plus grands !    Ankara dénonce un contrat pétrolier américano-kurde en Syrie    Verdict pour quatre suspects    Le Liban s'enferre dans une crise multiforme    Le périmètre irrigable a augmenté à Souk Ahras    Pour un élargissement des domaines de compétences    "La pensée d'Albert Memmi est sans compromission"    L'émergence du monothéisme en Afrique du Nord    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Tous les projets en suspens seront relancés"
LE MINISTRE DE L'HABITAT FAIT LA PROMESSE
Publié dans L'Expression le 12 - 09 - 2017

L'Algérie a construit entre 1999 et 2014 plus de 3 millions de logements toutes formules confondues
Le nombre de logements qui seraient en souffrance de lancement à l'échelle nationale, selon Abdelwahid Temmar, est de 330 000 unités.
En visite hier dans la wilaya de Médéa, le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar a réitéré la volonté de l'Etat de relancer tous les projets d'habitat en suspens à l'échelle nationale, avant la fin de l'année. Selon le ministre, ce dossier est désormais une priorité pour son département. «Notre priorité du moment est de procéder au lancement, dans les meilleurs délais possibles, des projets de logements affectés aux wilayas, mais qui enregistrent un retard, alors que les besoins des citoyens se font de plus en plus pressants», a-t-il déclaré en posant la première pierre d'un projet de réalisation de 1300 logements location-vente à Aïn-Djerda, dans la commune de Draâ-Smar. Le nombre de logements qui seraient en souffrance de lancement à l'échelle nationale selon Abdelwahid Temmar, est de 330 000 unités. «Ce nombre inclut toutes les formules de logement dont pas moins de 87 000 logements location-vente Aadl», a-t-il précisé. Par ailleurs, en inspectant le nouveau pôle urbain de Médéa, Abdelwahid Temmar a fait part de l'intention de son département d' introduire de nouvelles formules de logements et d'apporter des révisions aux formules existantes, dans le but d'alléger la trésorerie du pays et d'insuffler au secteur du bâtiment une nouvelle dynamique. «Nous privilégions les formules de logements qui ne reposent pas uniquement sur l'aide de l'Etat, mais qui permettent aussi bien aux promoteurs, aux citoyens, ainsi qu'aux collectivités de participer à leur financement», a indiqué le ministre. Pour rappel, ce n'est pas la première fois que le ministre de l'Habitat aborde ce sujet. Il a en effet commencé à en parler dès sa prise de fonction. Abdelwahid Temmar qui est un ex-cadre supérieur du ministère de l'Habitat pense que l'introduction de nouvelles formules de logements en Algérie est la solution pour la crise du logement. La formule du logement locatif est pour lui la meilleure formule qui pourrait venir à bout de la crise du logement. Cette formule est pour le ministre, la formule la plus répandue dans le monde. Arguant son raisonnement, le ministre a fait savoir récemment lors d'une conférence de presse, que le logement locatif est le meilleur, «car il aide les gens à ne pas compter sur l'Etat pour leur construire des logements. Ensuite, il sera à la portée de tous. En effet, avec un prix de location bonifié, le citoyen peut se permettre un toit et du coup fonder son foyer normalement», a-t-il expliqué, ajoutant que la possession du logement n'existe qu'en Algérie. Le logement réalisé par les pouvoirs publics ne doit jamais relever des particuliers. «Il doit toujours rester une propriété de l'Etat. Par ailleurs, Abdelwahid Temmar qui compte révolutionner le secteur du logement en Algérie, envisage aussi de s'attaquer à l'amélioration de l'aspect esthétique du tissu urbain. Pour le ministre, c'est bien de réaliser des logements, mais c'est encore mieux de respecter l'aspect esthétique des villes modernes. Dans ce sens, le ministre plaide pour une nouvelle conception de la loi sur l'urbanisme. «La loi de 1990 est très ancienne et ne répond plus aux exigences de l'époque. Elle ne prévoit ni l'introduction des énergies renouvelables ni la numérisation du secteur», a-t-il plaidé récemment. Parlant de la numérisation, le ministre a fait savoir que les services de son département s'attellent en ce moment à la finalisation du permis de construire électronique. Il est à rappeler en outre que l'Algérie a construit entre 1999 et 2014 plus de 3 millions de logements toutes formules confondues. Le logement figure parmi les priorités du président de la République depuis son avènement au pouvoir en 1999.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.