Le conseil de Darren Bent à Benrahma pour réussir à West Ham    Touba se rattrape bien avec Waalwijk    Rudi Grcia évoque le recrutement de Slimani !    Accusé d'avoir participé à l'assaut du Capitole, Chuck Norris affirme qu'il s'agissait d'un sosie    Kamel Boughaba inhumé à El Tarf    Décès de cinq citoyens dans l'explosion d'une bombe artisanale à Tébessa    Reconduction du confinement à domicile dans 29 wilayas du pays    Mon voyage en Chine(5)    «Revoir les pratiques, pas le système»    M. Chanegriha préside une réunion de travail avec les cadres du MDN    Le Mali au menu du Conseil de sécurité aujourd'hui    Slimani, «bon pour le service», signe pour dix-huit mois à Lyon    La Fifa saisie dans le dossier Boutmen (Club Africain)    Le HCR appelle l'UE à mieux protéger les réfugiés en Europe    Des syndicalistes critiquent la gestion des APC    Gâteau aux raisins secs    L'Algérie opte pour un deuxième vaccin chinois    Hommage à un grand intellectuel, le regretté Pr. Abdelkader Khelladi    Tu veux acheter un lingot ?    La préservation et la réhabilitation du patrimoine culturel sont l'affaire de tous    ESS-MCA, le choc !    Casoni plie bagage    Les transporteurs sanitaires menacent de faire grève    Peine capitale contre les assassins du boxeur Kerrad Mhenna    Le match à ne pas rater pour les Verts    Un an de prison ferme requis contre 7 activistes    Le rabatteur    Des universitaires appellent à sa généralisation dans tout le pays    Trains de banlieue : Environ 80 000 voyageurs par jour    INPED Boumerdès : Une refonte pédagogique salvatrice    Blida : l'ENPI et sa (mauvaise) gestion des cités    Yennayer 2971 : Exposition dédiée à l'artisanat traditionnel    A l'Ouest rien de nouveau !    Une situation épidémiologique stable a l'EHU: Vers une reprise normale des activités médicochirurgicales    Mandat de dépôt pour plusieurs agressions    Le déluge    Yennayer à Batna : la racine des arts    Vol et trafic de pièces archéologiques: Deux individus arrêtés et plus de trois milliards de cts d'objets d'art récupérés    Tiaret: Il y a 59 ans, Hamdani Adda était brûlé vif par l'OAS    Erosion continue du pouvoir d'achat    Bientôt finalisé    Le seuil maximum des retraits porté à 200.000 DA    Les donateurs veulent une révision de la législation fiscale    70 porteurs de projet poursuivis en justice    L'ADE de Sétif passe à l'acte    340 millions de chrétiens persécutés dans le monde    Lancement d'exercices navals en mer d'Oman    L'accusation fait appel du jugement du TSL    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un réseau international de trafic de drogue démantelé
CONSTANTINE
Publié dans L'Expression le 04 - 03 - 2018


La chira touche toutes les couches de la société
Cette opération qualitative a permis de saisir au moins quatre véhicules qui servaient à l'acheminement de la drogue.
Agissant sur la base de renseignement la sûreté de wilaya a réussi à mettre fin aux agissements d'un réseau international de trafic de drogue (kif traité) à Constantine, lors d'une importante intervention. Mobilisant la BRI, la sûreté de la wilaya a, dans un communiqué adressé à notre rédaction, souligné qu'il s'agit d'un réseau qui travaille de concert avec d'autres trafiquants d'un pays voisin. Dans son communiqué, la sûreté de wilaya indique que les mis en cause au nombre de sept sont âgés entre 25 et 45 ans, dont certains ne sont pas de Constantine, ajoutant qu'il s'agit également de repris de justice.
La même source précise que le démantèlement de ce réseau a pu être possible, suite à l'exploitation efficace du renseignement qui avait permis dans un premier temps d'intercepter selon un plan stratégique cinq individus au centre-ville de Constantine. L'interrogatoire de ces mis en cause a permis aux enquêteurs d'identifier deux autres inculpés qui tomberont dans une souricière de la BRI. Les investigations ne se sont arrêtées que quand la police a obtenu une autorisation d'extension des compétences pour intervenir dans une wilaya limitrophe et mettre la main sur le baron qui a acheminé la marchandise depuis un pays voisin.
Cette opération qualitative a permis de saisir au moins quatre véhicules qui servaient à l'acheminement de la marchandise, plus de 21 kg de kif traité, des psychotropes, des armes prohibées, une importante somme d'argent et des téléphones portables. Les mis en cause, ajoute la même source, ont été présentés par-devant le représentant du ministère public et placés sous mandat de dépôt, sur ordre du magistrat instructeur. Ils devront répondre des chefs d'inculpation de constitution d'un réseau international de trafic de drogue et psychotropes, détention d'armes et usurpation d'identité, puisque les mis en cause ont usé de portable avec des noms fictifs.
Toujours dans le cadre des efforts déployés par la sûreté dans la lutte contre les différentes formes de la criminalité, «la brigade judiciaire relevant de la sûreté de daïra de Aïn Abid dépendant de la sûreté de la wilaya de Constantine, a interpellé des individus, âgés de 27 et 37 ans ayant des antécédents judiciaires et impliqués dans une affaire de détention et trafic de produits pharmaceutiques à usage de consommation humaine sans autorisation», indique un autre communiqué de la sûreté qui ajoute: «Faisant suite à des informations parvenues en date du 25/02/2018 aux forces de police de la sûreté de daïra, signalant qu'un individu s'adonnerait à la vente des stupéfiants au niveau des cités de la ville de Aïn Abid avec la possibilité de cibler les établissements scolaires».
Grâce aux recherches effectuées et aux investigations déclenchées, l'opération s'est soldée «par l'identification du suspect et le lieu de son activité, dans l'un des magasins de vente de volaille».
La même source précise qu'aussitôt «l'endroit investi suite à un plan d'action élaboré, les repris de justice ont été arrêtés, la fouille a permis la saisie d'environ 150 comprimés de Lyrica'' de différentes doses, connue dans les milieux de la criminalité par El Saroukh''.» Les suspects ont été transférés au siège de la sûreté de daïra pour complément de l'enquête.
Une procédure judicaire a été instruite à leur encontre en vertu de laquelle ils ont été présentés par-devant le parquet.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.