Violation des droits d'association, d'expression et de manifestation: Un appel pour éviter le scénario des «Gilets jaunes»    Non, vous n'êtes pas un bon Ministre !    L'influence US démonétisée par les tweets imbéciles de Trump    Sa gestion confiée à l'EPIC Ermeso: La mise en service du parking à étages de M'dina Djdida tarde à venir    Skikda: Grève au marché de gros de Salah Bouchaour    Salon de l'automobile: Des voitures hors de portée à des prix «remisés»    Sovac: Des offres inédites pour le Salon AUTOWEST    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (1ère partie)    Football - Mercato hivernal: Absence de joueurs talentueux et clubs surendettés    NA Hussein Dey: Le Nasria dès aujourd'hui en Zambie    Division nationale amateur - Ouest: Une étape favorable aux poursuivants    El Tarf: Deux corps repêchés    Soins médicaux en France: Une «autorisation préalable» de la CNAS est nécessaire    Les habitants de Brédéah enfin soulagés: Près de 7 milliards pour une école primaire    Communion    Tolérance, ONG, mosquées, campus: Les clarifications du ministre des Affaires religieuses    Le secrétaire d'Etat français auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères: Béatification des 19 religieux chrétiens à Oran, «une réponse aux messages de haine»    Mondial-2019 dames : Les Américaines, tenantes du titre, avec Thaïlande, Chili et Suède dans le groupe F    À partir de 2021 : "L'Algérie n'importera plus de semences de pomme de terre"    Huawei : La directrice financière soupçonnée de fraude par les Etats-Unis    Accord de pêche UE-Maroc : La Suède s'oppose aux décisions du Conseil de l'UE    Tizi-Ouzou : La recherche des harraga disparus au large de Tigzirt se poursuit    Urbanisme : Elaboration en cours d'un nouveau code unifié et homogène    Abdelaziz Bouteflika : " Le FLN est le fruit de Novembre 54 et non l'œuvre d'Octobre "    USA : Créations d'emplois moins fortes que prévu    Trump annonce le départ de John Kelly    Paris demande à trump de ne pas semêlerde polotique intérieure Française    La viande saisie achetée par un jeune "inconnu"    L'Algérie incapable d'abriter une compétition majeure    Le marché, couvert à 53% de ses besoins    L'alliance présidentielle affiche sa disponibilité    Le prix Mohia d'or institutionnalisé    L'instance de coordination s'est réunie hier au siège du RND: Alliance pour… la stabilité    «Al Capone le faussaire», dans les filets de la police de sougueur    Cinq ONG interpellent les autorités: Un appel «pour le respect des libertés»    «El Partiya», spectacle d'improvisation avec le public, présenté à Alger    Une programmation qui a tenu toutes ses promesses    Déclaration de patrimoine: 54 000 élus et 6000 hauts fonctionnaires concernés    CHLEF: Journée de sensibilisation sur «El Harga»    Le TAS saisi dans l'affaire de l'entraîneur Bouakkaz, son adjoint et trois joueurs    Le Congo Brazzaville n'est pas candidat à l'organisation    AIN EL BERD (SIDI BEL ABBES) : 2 cyclistes mortellement percutés par un véhicule    SELON LE MINISTRE DES AFFAIRES RELIGIEUSES : L'Algérie ne craint rien pour son Islam    Boca débouté    Rapatriement demain des dépouilles des deux Algériens morts noyés au large de Cagliari    Ah'chem chouia !    Travaux de la deuxième législature du Parlement arabe : Le Conseil de la nation y prendra part au Caire    Divergences au sommet    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quand Sonatrach voit grand
CINQ PROJETS PETROCHIMIQUES ENGAGES AVEC DES PARTENAIRES INTERNATIONAUX
Publié dans L'Expression le 15 - 03 - 2018

La réalisation de ces projets est en cours de discussions avec Sonatrach.
Le groupe Sonatrach mène actuellement des discussions avec trois partenaires étrangers technologues pour la réalisation en partenariat de cinq projets pétrochimiques, a déclaré mardi dernier son P-DG, Abdelmoumene Ould Kaddour.
«Le groupe Sonatrach est en train de travailler dessus avec le français Total et l'italien ENI, ainsi qu'avec un partenaire turc, et d'ici la fin de l'année en cours, nous allons aboutir à des résultats concrets dans ce cadre», a détaillé Ould Kaddour qui s'exprimait ainsi à l'issue de la cérémonie de signature d'une convention pour la cession au groupe Sonatrach des parts du leader mondial dans les technologies de l'énergie et de l'automation, «ABB-Italie» laquelle détient 50% dans la Société algérienne de réalisation de projets industriels «Sarpi».
Sonatrach avait conclu, en janvier 2017, un protocole d`entente avec la société italienne Versalis (filiale à 100% du groupe italien ENI) pour la réalisation d`études relatives à des projets pétrochimiques. Ce protocole porte sur les études de faisabilité de réalisation de complexes pétrochimiques en Algérie, et le renforcement de la coopération entre les deux sociétés dans le domaine.
En avril 2017, Sonatrach et la compagnie française Total avaient signé un accord permettant, entre autres, d'élargir la coopération entre les deux parties dans la pétrochimie. A signaler que Ould Kaddour, avait dévoilé, en juillet dernier lors d'une visite à Gassi Touil, qu'il existe «un programme de développement de la pétrochimie en cours de maturation qui commencera à prendre forme au début de l'année 2018».
La réalisation de l'ensemble des projets menés par Sonatrach devrait porter la capacité de raffinage à 50 millions de tonnes et permettre de couvrir les besoins du marché national en produits pétroliers à l'horizon 2040, selon Ould Kaddour. Ces projets structurants sont le «Revamping» des satellites sud de Hassi Messaoud, qui devrait apporter en sus jusqu'à 2 millions de tonnes de pétrole par an à partir de 2019. Les divers accords «majeurs», signés ces dernières années par Sonatrach, portent, notamment sur la «prolongation de la durée des partenariats» mais aussi sur «l'élargissement de la coopération à de nouveaux domaines comme la pétrochimie, le raffinage et les énergies renouvelables».
Il est opportun de rappeler la décision du conseil d'administration de Sonatrach de recourir aux banques algériennes afin de financer plusieurs de ses projets pétrochimiques qui seront réalisés en partenariat avec des compagnies étrangères. Il s'agit de l'usine de déshydrogénation du propane et production du polypropylène, ainsi que du complexe de production de méthanol et dérivés à Arzew, l'usine de production de l'acide téréphtalique purifié et de polyéthylène téréphtalate à Skikda ainsi que d'un complexe de fabrication de pneus à Bouira.
En plus du complexe vapocraqueur de Total, le programme de développement 2018-2022 de Sonatrach prévoit trois autres unités industrielles qui seront réalisées en effort propre, à savoir celle de production de l'éthylène et l'unité de production de l'alkylbenzène linéaire à Skikda et l'unité de production du Méthyl Tert-Butyl éther (Mtbe) à Arzew. Ces nouveaux paramètres de partenariat, interviennent alors que Sonatrach a récemment annoncé d'importantes découvertes, notamment d'un gisement gazier dans le bassin d'Illizi et de 13 autres découvertes d'hydrocarbures. Ces dernières ont été mises en évidence sur les bassins de Berkine, Illizi, autour des gisements satellites de Hassi Messaoud et Hassi R'mel, ainsi que sur le bassin du Gourara dans le Sud-Ouest.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.