14e Salon international de défense à Abou Dhabi.. Gaïd Salah prend part à l'ouverture    Sellal a rencontré samedi leurs responsables.. Onze organisations estudiantines soutiennent Bouteflika    Après la destruction par la douane libyenne de sa cargaison de jus pour «non-conformité».. L'entreprise NCA Rouiba réagit    En adressant un message aux pays de la région.. Bouteflika exprime le vœu de relancer l'UMA    Hausse de débit, baisse de tarification, exportation d'Internet vers l'Afrique.. Les promesses de Houda Faraoun    Un eurodéputé dénonce les accords commerciaux Maroc-UE.. La question sahraouie mobilise les consommateurs espagnols    Iran.. Egypte et Jordanie dénoncent l'attentat terroriste    Béjaïa.. Les RN 26 et 09 bloquées par des protestataires    Alger.. Arrestation d'un terroriste recherché    Coupe du monde de sabre féminin «juniors».. La Française Sarah Noutcha remporte l'étape d'Alger    Tournoi International de la LAT.. 25 nations au rendez-vous    INVESTISSEMENT : 4 000 émigrés algériens veulent investir en Algérie    Manchester United.. Tout pour prolonger David de Gea    ADRAR : 10 personnes asphyxiées sauvées in-extremis    LOGEMENTS SOCIAUX A ORAN : Des brigades pour lutter contre la sous-location    La guerre des amulettes ?    L'opposition sceptique    Les Algériens en conquérants    Les mal classés respirent mieux    Soulagement pour Coman, disponible pour Liverpool    Escalade des attaques de colons contre les Palestiniens    Ankara ne reviendra pas sur l'achat des missiles S-400 à la Russie    Téhéran accuse Islamabad de soutien à un groupe derrière un attentat meurtrier    Les chiffres de la Cacobatph    Remède relaxant pour les douleurs au genou    Le meeting national des retraités de l'armée annulé    Les meilleurs réunis autour d'une exposition collective    Romain Gary sur les écrans    Albayazin inaugure l'année 2019 avec le guide de la wilaya de Boumerdès    Jijel : Le corps d'un jeune disparu en mer repêché à la plage Aftis    Nouvelles d'Oran    A la recherche du temps perdu    400 kilomètres de fibre optique en projet    Présidentielle 2019: Une campagne avant l'heure et des protestations    Importations: La facture alimentaire a dépassé les 8,5 milliards de dollars    Volley-ball - Super Division: Bonne opération pour le RC Msila    Kateb Yacine, la mère de Mohammed Dib et les «bons à rien»    El Tarf - Guerre de libération : un recueil sur la Base de l'Est    Préparatifs de l'élection présidentielle    Du clinker algérien pour l'Afrique de l'Ouest    «Nathan le sage» présentée à Alger    Exposition de Djamel Bouttaba    Sécurité : Le nouveau DGSN met en avant l'importance du partenariat entre les différents corps    Coupe d'Algérie (1/4 de finale) : La double confrontation CSC - MCO décalée au mois de mars (Arama)    Nigeria : L'élection présidentielle reportée d'une semaine    Syrie : Sommet trilatéral à Sotchi en vue d'un règlement durable de la crise    Venezuela : Maduro appelle le Royaume-Uni à rendre l'or "volé"    CACI-France : Une stratégie plus offensive pour consolider le partenariat algéro-français    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quand Sonatrach voit grand
CINQ PROJETS PETROCHIMIQUES ENGAGES AVEC DES PARTENAIRES INTERNATIONAUX
Publié dans L'Expression le 15 - 03 - 2018

La réalisation de ces projets est en cours de discussions avec Sonatrach.
Le groupe Sonatrach mène actuellement des discussions avec trois partenaires étrangers technologues pour la réalisation en partenariat de cinq projets pétrochimiques, a déclaré mardi dernier son P-DG, Abdelmoumene Ould Kaddour.
«Le groupe Sonatrach est en train de travailler dessus avec le français Total et l'italien ENI, ainsi qu'avec un partenaire turc, et d'ici la fin de l'année en cours, nous allons aboutir à des résultats concrets dans ce cadre», a détaillé Ould Kaddour qui s'exprimait ainsi à l'issue de la cérémonie de signature d'une convention pour la cession au groupe Sonatrach des parts du leader mondial dans les technologies de l'énergie et de l'automation, «ABB-Italie» laquelle détient 50% dans la Société algérienne de réalisation de projets industriels «Sarpi».
Sonatrach avait conclu, en janvier 2017, un protocole d`entente avec la société italienne Versalis (filiale à 100% du groupe italien ENI) pour la réalisation d`études relatives à des projets pétrochimiques. Ce protocole porte sur les études de faisabilité de réalisation de complexes pétrochimiques en Algérie, et le renforcement de la coopération entre les deux sociétés dans le domaine.
En avril 2017, Sonatrach et la compagnie française Total avaient signé un accord permettant, entre autres, d'élargir la coopération entre les deux parties dans la pétrochimie. A signaler que Ould Kaddour, avait dévoilé, en juillet dernier lors d'une visite à Gassi Touil, qu'il existe «un programme de développement de la pétrochimie en cours de maturation qui commencera à prendre forme au début de l'année 2018».
La réalisation de l'ensemble des projets menés par Sonatrach devrait porter la capacité de raffinage à 50 millions de tonnes et permettre de couvrir les besoins du marché national en produits pétroliers à l'horizon 2040, selon Ould Kaddour. Ces projets structurants sont le «Revamping» des satellites sud de Hassi Messaoud, qui devrait apporter en sus jusqu'à 2 millions de tonnes de pétrole par an à partir de 2019. Les divers accords «majeurs», signés ces dernières années par Sonatrach, portent, notamment sur la «prolongation de la durée des partenariats» mais aussi sur «l'élargissement de la coopération à de nouveaux domaines comme la pétrochimie, le raffinage et les énergies renouvelables».
Il est opportun de rappeler la décision du conseil d'administration de Sonatrach de recourir aux banques algériennes afin de financer plusieurs de ses projets pétrochimiques qui seront réalisés en partenariat avec des compagnies étrangères. Il s'agit de l'usine de déshydrogénation du propane et production du polypropylène, ainsi que du complexe de production de méthanol et dérivés à Arzew, l'usine de production de l'acide téréphtalique purifié et de polyéthylène téréphtalate à Skikda ainsi que d'un complexe de fabrication de pneus à Bouira.
En plus du complexe vapocraqueur de Total, le programme de développement 2018-2022 de Sonatrach prévoit trois autres unités industrielles qui seront réalisées en effort propre, à savoir celle de production de l'éthylène et l'unité de production de l'alkylbenzène linéaire à Skikda et l'unité de production du Méthyl Tert-Butyl éther (Mtbe) à Arzew. Ces nouveaux paramètres de partenariat, interviennent alors que Sonatrach a récemment annoncé d'importantes découvertes, notamment d'un gisement gazier dans le bassin d'Illizi et de 13 autres découvertes d'hydrocarbures. Ces dernières ont été mises en évidence sur les bassins de Berkine, Illizi, autour des gisements satellites de Hassi Messaoud et Hassi R'mel, ainsi que sur le bassin du Gourara dans le Sud-Ouest.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.