Real : Hazard sanctionné par Zidane ?    Investissement: la reforme du Service public augmentera l'attractivité de l'Algérie    Djerad procèdera lundi à la distribution de 5000 logements à Alger    Palestine: condamnation internationale des agressions racistes et extrémistes israéliennes    Hirak : Le ministère de l'Intérieur exige des « organisateurs » de lui communiquer l'itinéraire, les horaires et les slogans    La Cour d'Alger maintient Karim Tabou sous contrôle judiciaire    Carburants : La suppression de l'essence super avec plomb avancée au début de juillet    Six manifestants arrêtés vendredi à Alger placés sous contrôle judiciaire    Report du procès du terroriste "Abou Dahdah" à la fin de la session pénale    FC Barcelone : Pas de bon de sortie pour Dembélé    Aïd El Fitr : plus de 50.000 commerçants réquisitionnés    Covid-19: au moins 3.284.783 décès dans le monde    Béni-Abbès : le jeune disparu dans le grand Erg occidental rejoint sa famille    L'ancien journaliste de la chaine II Boukhalfa Bacha n'est plus    Les lauréats du Prix d'Alger de récitation du Coran honorés    7 policiers tués dans des attaques dans le Sud-Est    «La Minurso doit revenir à sa mission originelle : le référendum»    Sablés à la confiture et aux pistaches    Benziane anticipe    De nouvelles polycliniques inaugurées    Les projets doivent répondre aux besoins de l'économie    Le Maroc cherche à cacher ses exactions    Coupe de la Ligue : l'USMA domine le MCA (2-0), le WA Tlemcen et le NC Magra créent la surprise    MC Alger : Stage bloqué pour préparer le WAC    Haltérophilie : Ahmed Tarbi n'est plus    Libye : Démonstration de force d'un groupe armé à Tripoli    APLS: nouvelles attaques contre les positions marocaines dans les secteurs de Mahbes, Aousserd et Houza    Le Hirak se réapproprie l'esprit du 8 Mai 45    Les raisons de la cherté    La guerre reprend de plus belle    Les résultats attendus aujourd'hui    Deux adolescents tués dans un accident de la route    Le conseil de wilaya fait le point    Le PAC viole le règlement du championnat    Equipe Nationale : Sénégal – Algérie en juin    Les conditions de Tebboune pour atteindre l'excellence    Etudiant dévoué, journaliste engagé et politique visionnaire    Le b.a.-ba de la fabrication d'un film    Mesurer ce qui compte    Bouchachi voué aux gémonies    Charfi appelé à réhabiliter les exclus de la course    Huit morts dont des Iraniens dans des raids sionistes    Trois soldats maliens tués par l'explosion d'un engin artisanal    Ennahda appelle à un vote massif    «Souilah» hospitalisé à Paris    «J'ai adoré camper le personnage de Fadel»    L'artiste, ce migrant    Une augmentation de 10 % enregistrée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Alger et Londres font la cyberpaix
FORUM «ALGERO-BRITANNIQUE» LES 8 ET 9 MAI
Publié dans L'Expression le 23 - 04 - 2018

L'Algérie a, aujourd'hui, une stratégie et une politique destinées à développer des capacités humaines et intellectuelles liées à la défense contre la cybercriminalité.
La cybercriminalité, demeure aujourd'hui, la menace la plus offensive dans le monde. Invisible, mais efficace en termes de destruction. Les services de sécurité restent parfois incapables de rivaliser avec les cybercriminels qui sont plus motivés et plus doués. Les experts ont clairement fait état dans les derniers rapports publiés, de la gravité de la situation et de l'ampleur de cette criminalité. Dans ce sens, Alger abritera dans les jours à venir un Forum algéro-britannique consacré à la cybersécurité. «La première édition du Forum algéro-britannique de la cybersécurité se tiendra les 8 et 9 mai prochain à Alger, en présence d'experts des deux pays», selon l'initiateur de cet évènement, Bulding Business Bridges Algeria. «Organisée en collaboration avec le Conseil d'affaires algéro-britannique, la conférence portera sur le risque de la cyberrésilience dans une économie digitale», a précisé la même source qui ajoute, en outre, que ce forum s'inscrit dans une démarche de réflexions et d'échanges visant à promouvoir une vision internationale de la cybersécurité. On note que le forum s'adressera aux entreprises algériennes touchées par les risques émergents de l'économie numérique, comptera des analystes et des experts en matière de cybersécurité du Royaume-Uni et de l'Algérie partageant des expériences communes. Pour la même source, «l'évènement sera l'occasion de promouvoir des accords entre les entreprises algériennes et britanniques dans le domaine de la formation, des échanges de savoir-faire technologique, d'octroi de licences et de mise en oeuvre d'initiatives concrètes visant à renforcer les relations économiques bilatérales». Par ailleurs, les représentants des entreprises des deux pays auront aussi l'opportunité de participer à la réflexion stratégique du domaine, valoriser leurs expertises en apportant les retours d'expérience à travers des ateliers et conférences. «Le forum abordera, dans ce sens, différents thèmes en relation avec la cybersécurité tels que l'évaluation des risques, la détection précoce et la prévention des attaques, l'hameçonnage et la protection des données personnelles», indique l'initiateur de l'évènement. A l'instar des autres nations, l'Algérie a aujourd'hui, une stratégie et une politique destinées à développer des capacités humaines et intellectuelles liées à la défense contre la cybercriminalité.
L'importance de lancer des campagnes de sensibilisation et échanger les informations et les expériences entre les experts nationaux et internationaux est plus que nécessaire. Dans ce contexte, il est impérativement important de rappeler que le commandant de la Gendarmerie nationale (GN), le général-major Menad Nouba avait affirmé, dans sa dernière sortie médiatique, que la lutte contre la cybercriminalité est désormais une des priorités de l'Etat algérien, dans le cadre de la prise en charge des préoccupations sécuritaires croissantes et la préservation de la quiétude et de la sécurité publiques dans le cyberespace national. «La lutte contre la cybercriminalité est désormais une des priorités de l'Etat algérien, comme en témoigne le message adressé par le président de la République à la 35e session du Conseil des ministres arabes de l'Intérieur (CMAI), tenue les 7 et 8 mars écoulés à Alger, mettant en exergue les efforts consentis en vue de mettre en place un cadre juridique réglementaire et opérationnel intégré, de sécuriser le cyberespace et de lutter contre la cybercriminalité». D'un autre côté, le président du Sommet africain sur la cybersécurité, Mehdi Zakaria, qui avait présenté récemment, une étude sur la cybersécurité, travail ayant touché plus de 1000 organismes et entreprises nationales, avait estimé que l'Algérie peut occuper une bonne place sur les plans africain et mondial en matière de cybersécurité. La protection de la vie privée, la cybercriminalité et la protection des données, la cybersécurité, la monétique et le paiement en ligne sont souvent des thématiques abordées par les experts et les spécialistes du domaine. La question qui s'impose est comment prévenir de nouvelles menaces liées à la digitalisation, ainsi que les défis que doit relever l'Algérie en matière de cybersécurité?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.