Brèves    Sahara Occidental : Le Maroc poursuit son chantage envers l'Allemagne    Coronavirus : Washington met son poids dans la bataille pour l'accès aux vaccins à l'OMC    Elections en Libye: le Haut conseil d'Etat dénonce une "ingérence étrangère"    Belmadi espère disputer jusqu'à 3 rencontres en Juin : Algérie – Mauritanie confirmé pour le 3 juin    CFA : Première réunion lundi    Réunion avec les présidents de clubs professionnels : Les nombreux chantiers qui attendent la nouvelle FAF    Un doctorat soutenu en Italie et consacré à la vallée Ighzer Amellal : La géo-archéologie sur les traces de nos ancêtres    Décongestion routière dans la capitale : Coup d'envoi de la réalisation de deux nouvelles pénétrantes    Mise en garde    Décret sur les psychotropes: Le SNAPO réclame la publication de la liste des produits concernés    La CNAS d'Oran organise une campagne d'information: Du nouveau pour les demandes de congé de maternité à distance    El-Bayadh: Les agriculteurs soulagés    Tlemcen: L'ex-député Tahar Missoum condamné à 2 ans de prison    Eradication prochaine de trois grands bidonvilles: Préparatifs pour le relogement de plus de 4.000 familles    MONNAIE COURANTE    Prise en charge des revendications socioprofessionnelles: Djerad pour une «approche progressive»    Les marches du vendredi se poursuivent    LES «BONS MOTS» : «LIMOGEAGE», «LYNCHAGE», «COMPLOT»...    Guelma: L'évocation douloureuse du 8 mai 1945    À la veille du grand jour à Béjaïa    Un lourd dossier contre Rachad    Villarreal – Man United, une finale inédite    Tottenham cible Conte    Les slogans sortis de laboratoires    Des ex-magistrats saisissent Tebboune    Les mises en garde du gouvernement    De l'importance des structures de proximité    L'unité d'urgences médicales opérationnelle    L'Algérie dans le «Top Ten»    La Tunisie, aux abois, se tourne de nouveau vers le FMI    Grève nationale des infirmiers les 25 et 26 mai    Le gaspillage atteint son apogée    La pasionaria Djamila Boupacha    Une idée sur la barbarie coloniale    Le fabuleux destin d'un héros oublié    Percée des conservateurs dans un bastion travailliste    USMA-MCA, le choc    Le manque de vaccins accroît le risque d'une nouvelle vague    La mercuriale se stabilise pour les légumes, pas pour les fruits    "J'ai toujours pensé que j'en étais capable"    CRB-NCM, délocalisé au stade du 5-Juillet    Le résistant intrépide    Renvoi du verdict au 27 mai    Limogeage du directeur régional des douanes d'Annaba    15 personnes arrêtées à El-Qods occupée    Sansal récipiendaire du prix Méditerranée du roman 2021    Quid de la coopération technique ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





UNE BONNE SAISON attendue à Bouira
FILIÈRE CEREALIÈRE
Publié dans L'Expression le 07 - 06 - 2018


Une belle récolte en perspective
L'abondance des pluies reste un élément déterminant dans les rendements de cette année.
En prévision de la campagne moissons-battage, la direction des services agricoles de Bouira et ses divers partenaires s'attellent à mettre en place le dispositif matériel et humain inhérent à cette opération saisonnière. Cet évènement est majeur pour la wilaya de Bouira dont la culture céréalière reste une activité dominante avec une couverture avoisinant les 37% de la surface agricole utile (SAU) et qui correspond à 70.000 ha. Pour rappel, la campagne labours -semailles pour l'exercice 2018 se résume à une surface emblavée totale de 65.695 ha et un programme de multiplication de l'ordre de 8 191 ha. 516 agriculteurs ont bénéficié du crédit Rfig dont le montant accordé s'élève à 420.000.000 DA. Concernant les semences et selon les chiffres de la DAS, 58 434 quintaux de blé dur des variétés: chene's, simito et amar06 ont été livrés. Pour le blé dur, des variétés Arz et Aïn Abid, 5509 quintaux, 12.607 q d'orge Rihane et Saïda en plus de 414 q d'avoine.
L'abondance des pluies reste un élément déterminant dans les rendements de cette année. La wilaya a enregistré du mois de septembre 2017 au 20 mai 2018 une pluviométrie de 498 mm en 86 jours. Au mois de septembre, octobre et novembre, 124 mm sont tombés en moins de 11 jours, une pluie qui a favorisé les travaux du sol. A la période de germination, au mois de janvier il était tombé encore 86 mm. La période printanière qui coïncide avec le stade de tallage et le début de montaison a été favorisée par les mois de février et mars très humides avec une pluviométrie de 157 mm en 31 jours. Les mois d'avril et mai seront aussi suffisamment humides avec 129,3 mm, une eau aux incidences favorable aux céréales surtout que ces pluies coïncident avec le début de la formation du grain pour l'orge et les blés semés précocement. Cette abondance d'eau ne pouvait être sans incidence sur les récoltes. Dans le cadre des opérations d'entretien, deux opérations de désherbage et de fertilisation sont menées à la mi-janvier. Ainsi pour la première action, pas moins de 39 489 ha ont été ciblés et 43 410 ha sont touchés par la fertilisation. Toujours dans l'optique d'un meilleur rendement les agriculteurs de la wilaya ont eu droit à 26 journées de vulgarisation et de sensibilisation organisées en étroite collaboration avec les firmes Bayer, Syngenta, Profert. Les conditions climatiques actuelles sont en faveur des céréales et aucun incident pathologique n'a été enregistré par le comité de veille phytosanitaire installé dans ce sens, qui est encadré par les services de la DSA en étroite collaboration avec les instituts techniques à savoir l'Itcg de Beni Slimane, Inpv de Draâ Ben Khedda et la Ccls de Bouira.
Les préparatifs pour la campagne moissons-battage sont entamées depuis le mois de mars dernier avec la mise en place du comité technique chargé du suivi et de l'évaluation et qui regroupe la DSA,CAW, Ccls, Crma, Protection civile, la Conservation des forêts... Ces dispositions concernent aussi l'installation du guichet unique qui se chargera du paiement des productions et la mise en place des circuits de livraison. Une journée d'étude est prévue aujourd'hui le 6 juin et portera sur les dispositions à prendre en compte dans la préparation du matériel, moissonneuses, citernes, tracteurs, camions... et surtout sur la nécessité de raccourcir au maximum l'opération de récolte. Pour les besoins de cette campagne, les services en charge ont prévu 3 549 tracteurs, 267 moissonneuses-batteuses, 1763 remorques et 1328 citernes. Pour le volet stockage, les capacités de la coopérative de Bouira et ses antennes de Sour El Ghozlane et de Aïn Bessem sont de l'ordre de 978.000 q. Un nouveau point de collecte d'une capacité de 3000 q est prévu à Taguedit à l'extrême sud de la wilaya. Les prévisions de récolte tablent sur une production de 1.273.825 quintaux de blé dur, 183.410 q de blé tendre, 366 028 q d'orge et 25.312 q d'avoine. Le rendement à l'hectare tourne autour de 29 q/ ha pour le blé dur et 31 q/ha pour le blé tendre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.