Le prix du masque ne "doit pas dépasser 15 dinars"    Débats sur fond de crise politico-sanitaire    Les "barques de la mort" reprennent du service    Axe central de la stratégiede déconfinement en Algérie ?    8 nouveaux décés, les contaminations en hausse    3 candidats pour le poste de SG du FLN    Le journaliste Sofiane Merakchi quitte la prison    Le Maroc construit une base militaire à 1 kilomètre de la frontière avec l'Algérie    Covid19: commercialisation de masques à un prix ne dépassant pas 30 DA    PLFC 2020: mobiliser tous les moyens pour couvrir les dépenses supplémentaires    Le Général-major Said Chanegriha présidera mercredi un colloque sur le Covid-19    L'UA attachée au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Afrique-Covid19: l'ONU appelle au respect des pratiques démocratiques    Foot/Enregistrement sonore: la Fifa n'aura pas à s'impliquer directement    TRIBUNAL DE BOUMERDES : Le procès d'Abdelghani Hamel reporté au 2 juin    ASL AIRLINES FRANCE : Programmation de 5 vols vers Paris à partir d'Alger    DURANT LES DEUX JOURS DE L'AID EL FITR : Rezig confirme : ‘'la permanence respectée à 99,44%''    APOCE : Le prix du masque ne doit pas dépasser 15 DA    BOUMERDES : Distribution de 100 000 masques médicaux    Le Parlement de Navarre appelle à la libération immédiate des prisonniers politiques sahraouis    AIN TEMOUCHENT : 301 contraventions pour non-respect du confinement    Le ministre des Finances présente le PLFC 2020 devant l'APN    Corruption: report au 2 juin du procès d'Abdelghani Hamel et de son fils    Covid19: 194 nouveaux cas, 171 guérisons et 8 décès en Algérie durant les dernières 24h    Foot/Révision des statuts et règlements: les travaux des sous-commissions "avancent bien"    Mohamed Bouhamidi: des ONG internationales tentent d'orienter le Hirak pour aboutir à une situation de chaos en Algérie    Création de l'Union africaine des sports de boules    Les 76 centres de torture de Mascara: témoins de la politique inhumaine du colonialisme français    Lounis Ait Menguellet célèbre la Journée de l'Afrique avec des artistes du monde entier    Report de la CAN-2021 : Le Cameroun tranchera en septembre    ES Sétif : Des contentieux en suspens…    Territoires : Non Autonomes L'Eucoco rappelle le droit des peuples à l'autodétermination    "Le texte empile contradictions et ambiguïtés"    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    La piste Zeghba se dessine    "La santé du citoyen est notre préoccupation majeure"    Le Sahel s'enfonce dans la crise sécuritaire    Le PPE fustige la politique de la Commission européenne    "La crise sanitaire nous pousse à réfléchir sur la finalité de notre existence"    "Songs for freedom"    "Le bilan de l'Académie de tamazight est nul"    Aïd El Fitr et Covid-19: Confusion et incompréhension    SEUL UN VACCIN    Un e-Aïd inédit !    Tébessa: Youkous, un site naturel à valoriser    Une reprise graduelle et prudente    'l'automobile est trés complexe et tout est une question de compétitivité'    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les deux épines de Annaba
L'EAU ET LE LOGEMENT AU MENU DU NOUVEAU WALI
Publié dans L'Expression le 02 - 10 - 2018

Aussitôt désigné, le commis de l'état a rejoint son nouveau poste à Annaba pour faire face aux grands défis qui l'attendent.
Toufik Mezhoud, nommé wali de Annaba, qui a pris ses fonctions, connu des habitants de Annaba, de par les postes qu'il avait occupés en tant que chef de daïra d'El Bouni en 2005, puis secrétaire général à la wilaya de Annaba en 2016 est un pur produit de l'administration algérienne. Il a l'avantage, pour ses nouvelles missions, de connaître la population annabie et ses attentes, ainsi que les spécificités de la wilaya de Annaba. «Je suis heureux d'avoir été adopté par Annaba, j'en suis même fier», a-t-il dit dans son allocution de présentation. Il a invité cadres, élus et associations de la société civile à travailler la main dans la main pour le bien de cette wilaya. Il a affirmé ne ménager aucun effort pour la promotion et le développement de la région. Au delà des «amabilités» administratives et des voeux formulés par les uns et les autres, le nouveau chef de l'exécutif de Annaba fait face à la problématique de la crise du logement. Il faut savoir qu'il doit trouver une réponse à donner aux demandeurs et bénéficiaires qui ont observé un sit-in devant le siège de la wilaya. Notamment ceux du chef-lieu de la commune de Annaba, portés sur la liste des fameux 7 000 logements de Draâ Errich. Certains ont, certes déjà occupé leurs nouveaux logements, d'autres attendent toujours. Entre les uns et les autres, il y a ceux dont la patience est mise à rude épreuve, par ce soi-disant «formulaire» qu'on leur a demandé de remplir à la dernière minute... Un subterfuge pour cacher le retard dans la réalisation des logements et autres infrastructures d'accompagnement. C'est pour dire que les chantiers des logements du nouveau pôle urbain de Draâ Errich, ont besoin d'un suivi rigoureux. Ceci est valable pour d'autres secteurs dont le foncier ou ce qui en reste, après son dépeçage en règle, est l'autre secteur à protéger des convoitises de certains au bras long.
Les fuites d'eau qui freinent une alimentation régulière en eau potable, la santé, l'hygiène et le massacre de l'environnement sont parmi les priorités sur lesquelles doit se pencher le nouveau locataire du siège de la wilaya. La mission de Toufik Mezhoud à Annaba requiert la participation de l'ensemble de l'administration (directeurs de l'exécutif, chefs de daïras), des élus (APC et APW) mais également de la société civile et les citoyens, pour essayer de redonner à Annaba ses lettres de noblesse et son fameux titre de coquette qu'elle a perdu depuis des décennies.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.