Les résultats du scrutin pourraient ne pas être annoncés avant les 96 heures    Alger: 3400 affaires élucidées et 3799 suspects arrêtés en mai dernier    Danemark-Finlande : La demande d'Eriksen à ses coéquipiers    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les positions des forces de l'occupant marocain    Aïn Defla: Abbass M'hamed, un exemple de la fidélité au pays et de l'amour de la patrie    Législatives: les électeurs plus nombreux dans les bureaux de vote durant l'après-midi à l'Est du pays    Belmadi: "Cette série d'invincibilité n'est pas le fruit du hasard"    AEP à Alger: instructions fermes pour un approvisionnent régulier    Législatives/Alger-est : une plus importante affluence dans l'après-midi    Foot/Amical: Algérie (A') - Liberia (A) le 17 juin à Oran    Covid-19: plus de 5 millions de cas en Afrique    Tabbou, Ihsane El-kadi et Drareni relâchés    Yasser Bouamar et Kaouther Ouallal éliminés d'entrée    La Sadeg élabore un plan d'action pour les examens de fin d'année    Vers l'extradition d'El Wafi Ould-Abbès    Toute colonisation est un investissement perdu    Lumières rend hommage à plusieurs artistes    Hausse de 45,5% de nouveaux inscrits    Durcissement du Code pénal    Khaldi : "Revoir la politique du football"    Coton Sport-JSK à Yaoundé    LE NOUVEAU STADE D'ORAN OU LE 5-JUILLET POUR ABRITER LA FINALE    Un vendredi calme sans Hirak    Sévère rappel à l'ordre du parlement européen au Maroc    Un salon dédié à la santé de l'étudiant    Saisie de 10 000 comprimés psychotropes    Finalisation de l'examen des décrets exécutifs    L'EXECUTIF SE MONTRE OPTIMISTE    Une série de dispositions annoncées pour redynamiser le secteur    Afrique du Sud: une alliance politico-syndicale réitère son soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    La Casbah d'Alger : L'artisanat disparaît peu à peu    L'ISACOM "salue la décision du Parlement européen condamnant le Maroc"    Les habitants en appellent au wali: Une décharge sauvage en plein cœur de Haï Chahid Mahmoud    Véhicules de moins de 3 ans, tabac, fonds détournés...: Les nouveautés de la LFC 2021    MC Oran: Le Mouloudia file du mauvais coton    Huit blessés dans 2 accidents de la route    Aïn El Turck: Retour en force de l'informel dans les localités côtières    Complotisme : arme de la paresse intellectuelle et de la gouvernance institutionnelle    Les menaces de troisième génération    L'époux devenu loque    La Libye prend exemple de l'Algérie    Un quartier palestinien d'El Qods convoité par les sionistes    Neuf pays africains sur 10 pourraient ne pas atteindre l'objectif    Les défis de l'après-12 juin    Les avocats menacent de marcher    L'ami et le collègue de 56 ans!    Hommage à Fawzi Saïchi    «Unzipped Exposition», expo unique en Europe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plus de 250 "terroristes" capturés, selon l'armée
COLONNE REBELLE AU TCHAD
Publié dans L'Expression le 10 - 02 - 2019

L'armée tchadienne a annoncé hier avoir capturé plus de 250 «terroristes dont quatre principaux chefs», après qu'une colonne de rebelles est entrée au Tchad depuis la Libye fin janvier, selon un communiqué de l'état-major des armées transmis aux médias. «Plus d'une quarantaine de véhicules» ont été détruits, «plusieurs centaines» d'armes saisies, a indiqué l'armée, soulignant que «le ratissage continue» dans la région de l'Ennedi, dans le Nord-Est tchadien frontalier de la Libye et du Soudan.»Plusieurs documents compromettants» ont été saisis, ajoute le communiqué sans donner plus de détails. Jeudi, le président tchadien Idriss Déby Itno avait affirmé en Conseil des ministres que la «colonne de mercenaires» avait été «complètement détruite» par l'armée tchadienne secondée par l'aviation française basée à Ndjamena, dans le cadre de l'opération Barkhane.
Après une incursion en «profondeur» au Tchad fin janvier de rebelles venus de Libye, N'Djamena a demandé à la France son soutien militaire. Lundi puis mercredi, Paris a annoncé avoir procédé à des frappes de Mirage 2000 contre une colonne de pick-up.
L'Union des forces de la résistance (UFR, groupe armé à l'origine d'une tentative de putsch en 2008, stoppée in extremis aux portes du palais présidentiel de N'Djamena grâce à l'appui de l'allié français, a affirmé être entrée au Tchad avec trois colonnes distinctes de pick-up armés.
Vendredi, le groupe reconnaissait des «dégâts» après les frappes françaises successives, selon Mahamat Doki Warou, cadre de l'UFR. «Nous sommes dans les montagnes de Hadjer Marfaïn», dans la même région, a déclaré une source interne au groupe, affirmant que dix combattants de l'UFR ont été tués dans les frappes.
Des éléments de l'armée tchadienne basés à Ounianga et Fada, leurs deux bases dans cette partie de la région de l'Ennedi, ont été déployés dans la zone de Bao où les frappes françaises ont eu lieu, selon un officier supérieur tchadien. «La chaîne de commandement militaire» de l'UFR est «décapitée», a estimé un officier de l'armée tchadienne ayant requis l'anonymat. La région de l'Ennedi, désertique, montagneuse et peu habitée, abrite le fief du président Déby, Amdjarass. Le ministre de la Défense, Daoud Yaya, s'y est rendu jeudi. Dans cette zone, le réseau téléphonique est faible et peu d'informations filtrent. L'accès à l'information de source indépendante y est compliqué.
Depuis son arrivée au pouvoir en 1990 avec l'aide de Paris, Idriss Déby Itno, qui avait renversé Hissène Habré, a toujours pu compter sur son allié français, qui a installé à N'Djamena le QG de sa force antiterroriste Barkhane mobilisée dans la région sahélienne. Mais le dirigeant tchadien vient de nouer des relations suspectes avec Israël et Benjamin Netanyahu, après un échange de visites officielles, dont les ambitions sont à la fois sécuritaires et économiques, l'Etat hébreu cherchant, entre autres gains, à bénéficier de l'exploitation et du transport de ressources pétrolières susceptibles d'être mises à jour dans le désert du Tibesti frontalier de la Libye...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.