JUSTICE : Le RCD appelle à juger Bouteflika    FAUTE DE CANDIDATS, LA PRESIDENTIELLE ANNULEE : La présidence de Bensalah prolongée    Nouvelles nominations à la tête de Sonelgaz, l'EPTV, l'ANEP et l'ARAV    SAISON ESTIVALE A ORAN : 17, 5 milliards de cts pour l'aménagement des plages    Retour des djihadistes maghrebins constitue une réelle menace pour le vieux continent    Programme de classification et de restauration    Libération de deux journalistes libyens enlevés par les pro-Haftar    Le ministère opte pour un dispositif spécial    Chelsea : Lampard pour remplacer Sarri ?    Confusion autour de l'expiration du délai    La revanche posthume de Ferhat Abbas    L'intimidation n'a pas payé    Oman tente de "calmer les tensions"    Le Brexit fait tomber Theresa May    Démission surprise de l'émissaire de l'ONU    Les Algérois signent l'acte 14 de la contestation    Une compétition internationale par club    Kebir : "Il faut sortir le grand jeu face au CSC"    «Le régime est aux abois et la victoire est toute proche !»    Après l'automobile, l'Exécutif tranche dans l'alimentaire    Pas moins de 690 familles exclues de la liste du logement social    Oran : 9 familles se réfugient à la mosquée Pacha    Une mineure de 13 ans libérée par la police    Le souci des sans-bourses…    Le quota global plafonné à 2 milliards de dollars    Gaïd Salah élude la question du scrutin présidentiel    Man City évoque la rumeur qui envoie Guardiola à la Juventus    Kwiret esselk, du goût et des forces    JSK - Mellal: «J'espère que le CSC respectera l'éthique sportive»    Le peuple à la croisée de son destin    De la démocratie et des femmes : Pour Louisa Hanoune    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    L'école des gourous    Création d'un comité de surveillance    L'Ukraine en l'espace d'un iftar à Alger    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    Facebook supprime trois milliards de comptes    La candidature de Berraf acceptée    Huawei prépare son propre système d'exploitation    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    Projections de films documentaires au Ciné-planète    Divertissement garanti!    Un Iftar en l'honneur des médias    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Haro sur les infractions de change    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ils revendiquent le départ du régional
COLÈRE DES SOUSCRIPTEURS AADL DE SIX WILAYAS DE L'EST
Publié dans L'Expression le 21 - 04 - 2019


Une attente qui dure...
Les bénéficiaires du programme de logement Aadl 2013 sont montés au créneau.
Des centaines de souscripteurs des logements de la formule Aadl programme 2013 des wilayas d'El Tarf, Souk Ahras, Tébessa, Guelma, Skikda et Annaba, ont observé ce jeudi, un sit-in devant le siège de la direction sise Sidi Achour à Annaba. Les uns protestaient contre le retard enregistré dans la remise de leurs clés, alors que les travaux de leurs logements ont été déjà achevés. Les autres s'interrogeaient sur la lenteur dans les projets de réalisation. Sans crier gare, les souscripteurs ont assiégé l'entrée principale de la direction régionale de Annaba, bloquant l'accès tant aux employés de l'institution qu'à la circulation routière. Les souscripteurs se sentent victimes de l'échec du responsable, quant à l'achèvement des projets de cette formule dans les six wilayas, qui sont à sa charge. Les contestataires ont également déploré le défaut de remise des clés des unités achevées. Les mécontents ont mis en avant, le manque de transparence avec les souscripteurs et leurs associations de représentativité, notamment en matière de communications d'informations exactes sur la vérité des différents dossiers et chantiers dans les wilayas citées ci-dessus. Une attitude, selon certains souscripteurs retenue sur le compte de l'incompétence du responsable régional de l'Aadl. «Il ne mérite pas d'être à la tête de cette direction, qu'il n'est même pas capable de gérer», nous dit-on. Ce qui explique leur refus de rencontrer le responsable. Les rencontres ayant regroupé moult fois, les représentants des souscripteurs avec le directeur régional, pour tenter de régler ce sérieux problème, n'avaient rien donné. «Il parle pour ne rien dire, que des promesses!», nous déclare-t-on. Des paroles qui, au bout du fil ne cessent de pénaliser des centaines de familles en quête d'un toit qu'ils ont chèrement payé. Cet épineux problème auquel sont confrontés les souscripteurs de six wilayas de l'est du pays, s'éternise et ravive leur colère. Celle-ci ne peut être apaisée qu'avec le départ du directeur régional de l'Aadl de Annaba. Pour cela, les protestataires ont lancé un ultimatum d'une semaine, au ministère de l'Habitat et à la direction générale de l'Aadl, pour le départ du directeur régional de l'Aadl à Annaba. Faute de quoi, les mécontents ont menacé de radicaliser leur mouvement, jusqu'à l'aboutissement de leurs revendications. Dans cet élan, les souscripteurs sont allés jusqu'à demander une enquête sur le non-lancement de certains projets relevant de la formule Aadl sur certains sites, défaut de clôture du dossier Aadl1, dont certains bénéficiaires n'ont pas encore eu leurs clés. Il a été aussi mis en avant, l'absence de site sur la liste des choix, entre autres dénonciations, selon les souscripteurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.