Le Front Polisario déplore l'"inaction" et "le silence" du Conseil de sécurité    Conférence Opep+ : une véritable opportunité pour réaliser la stabilité du marché pétrolier    Revue El Djeïch: une cohérence totale entre le Président de la République et l'ANP    Yémen: cessez-le-feu unilatéral pour prévenir une propagation du Covid-19    Real Madrid: le rétropédalage de Kroos sur la baisse des salaires    94 nouveaux cas confirmés et 30 nouveaux décès en Algérie    Report du jugement et proposition de procès à distance    M.Belhimer adresse ses condoléances "les plus attristées" à la famille du défunt Mohamed Baghdadi    Real : Zidane et Benzema ont poussé pour la baisse de salaire    Coronavirus: mise en oeuvre de mesures exceptionnelles de sauvegarde des entreprises    Foot / Covid-19 : les joueurs de l'Académie de Khemis Miliana passent au E-learning    Le Général Rachedi nommé directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    Serie A : Le président de la Sampdoria demande la fin de saison    Le journaliste Mohamed Baghdadi n'est plus    L'Adra lance une cagnotte    Lourd impact financier pour Air Algérie    L'Apoce dénonce le chantage des commerçants    Ali Mecili ou l'initiateur de l'organisation de l'opposition    La FIFA contre les championnats à blanc    "Avec le Ramadhan, la reprise de la compétition devient de plus en plus difficile"    Belaïdi : "Je m'entraîne le matin en forêt"    Renouvellement à distance des contrats d'assurance    2 morts dans le crash d'un hélicoptère de l'armée    Suspension de la rotation des Casques bleus    Ben Mohamed, poète "Mes seules angoisses sont alimentées par la situation politique du pays"    Lancement d'un concours national de scénario    Le vécu d'une femme à l'écriture miraculeuse    «Nous sommes tous dans le même bateau»    Test de dépistage du Covid-19 : L'hôpital Mustapha se lance dans le diagnostic    Covid-19, chauve-souris ou pangolin ?    Nassira Benharrats. Ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables : Nous assistons les entreprises agréées pour accélérer la collecte»    Covid-19 en Europe : Le confinement commence à payer mais gare au relâchement    L'ONU condamne les bombardements d'un hôpital à Tripoli    Le permafrost, un milieu peu connu    Malgré des débits supplémentaires : Facebook tourne au ralenti    Confinement culturel et solidaire sur les réseaux sociaux : Un artiste par jour avec la galerie Le Paon    Lutte contre le coronavirus: L'Armée prête à toute éventualité    Mila: Plus de 3 quintaux de viande blanche saisis et détruits    Bouira: Collecte de sang aux malades    LA TERRE TOURNE EN ROND    Le temps qui passe: Le temps relatif    Sa composition, son organisation et sa mission définis au JO    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    Covid19-Foot: le payement des frais d'engagement et amendes ajourné    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    Théâtre régional de Tizi Ouzou : Diffusion de spectacles en ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le joker double champion d'Angleterre
RIYAD MAHREZ
Publié dans L'Expression le 14 - 05 - 2019

Manchester City, vainqueur à Brighton lors de la dernière journée de la Premier League (4-1), a remporté, sur le fil, un épique duel à distance contre Liverpool pour conserver son titre de champion d'Angleterre.
Déjà détenteurs de la coupe de la Ligue, les champions doivent encore disputer la finale de la coupe d'Angleterre samedi prochain contre Watford. Ce triplé, encore jamais réalisé en Angleterre, leur ouvrirait définitivement les portes de la légende. Entre-temps, la victoire face à Wolverhampton à Anfield sur un doublé de Mané (2-0), n'a pas suffi à Jürgen Klopp et sa troupe, qui attendaient un dérapage mancunien. Samedi après-midi, un seul homme s'est distingué de fort belle manière avec les Citizens, en la personne de Riyad Mahrez. Le joueur algérien, qui ne rentre pas régulièrement dans les plans de son entraîneur, Pepe Guardiola, a été aligné d'entrée de jeu.
Deuxième PL pour l'Algérien
Et cette stratégie du technicien espagnol a été fructueuse, puisque son protégé, qu'il ne veut pas lâcher pour la saison prochaine, lui a rendu la pareille. Il s'est rebiffé en sortant le grand jeu et en étant désigné, au final, homme du match. Mahrez a confirmé, une fois de plus, que malgré certaines critiques et fake news lancées à son encontre, il restait concentré sur son sujet, lui qui vient d'ajouter à son palmarès un deuxième titre de Premier League après celui remporté avec Leicester City.
Face à Brighton, il était l'élément le plus en vue sur le terrain, avec, à la clé, une offrande et un but, et quel but! Feinte de frappe du pied gauche à 20 mètres, puis tir limpide du droit dans la lucarne. Il a longtemps été un coutumier de ce genre de missile libérateur, mais, cette saison, ce temps où Riyad Mahrez éclaboussait tous les week-ends la Premier League de ses dribbles, feintes de corps et autres frappes enroulées du pied gauche, semblait bien loin. Cette époque, c'était celle où l'ailier était un titulaire indiscutable et réussissait tout avec Leicester City avant d'être sacré champion d'Angleterre, meilleur joueur outre-Manche et joueur africain de l'année.
La CAN en ligne de mire
Cette année, il paye surtout les frais de la rude concurrence où il se bat avec Raheem Sterling, Leroy Sané, Bernardo Silva pour deux postes.
Le 16 février dernier, Guardiola a été interrogé sur la situation de Mahrez à l'issue d'un 8e de finale de FA Cup remporté à Newport (1-4) et pendant lequel Mahrez a marqué. Il avait indiqué: «C'est de ma faute, il n'a absolument rien à voir avec ça, Cela m'attriste, car il s'entraîne formidablement bien.
Guardiola ne le lâche pas
C'est un joueur incroyablement talentueux, mais en ce moment, on a cinq attaquants. On est content de lui, mais malheureusement, je ne suis pas gentil avec lui. En fait, je ne peux pas lui donner les minutes qu'il mérite, et j'en suis désolé. Je n'ai aucun doute sur ses qualités. Tout ce qu'il a à faire, c'est de continuer, de ne pas trop se plaindre, d'avancer et de se battre, encore et encore. Donnez-lui cinq ou six matchs d'affilée et il sera au niveau des Sterling et Bernardo Silva.» Le 23 avril dernier, la veille d'affronter Manchester United, il s'est montré très clair concernant l'avenir de l'Algérien: «Riyad Mahrez sera avec nous la saison prochaine, et celle d'après, et celle encore après. Il connaît, comme tout le monde, la concurrence au sein de l'équipe, mais Riyad ne partira pas, il restera ici, il est heureux, et nous le sommes également».
Samedi, la manière avec laquelle Guardiola et Mahrez ont fêté le sacre témoigne longuement de la complicité qui existe entre les deux hommes.
«Je me sens très bien, nous sommes très heureux, on a fait quelque chose d'historique, on va en profiter maintenant. Gagner deux fois le championnat d'Angleterre, ça veut dire beaucoup pour moi. Je l'ai fait avec Leicester, c'était inimaginable et là je le refais avec Manchester City. C'est une consécration incroyable. Me concernant, je n'ai jamais douté de mes qualités, ce n'est pas facile quand vous jouez avec des joueurs de très haut niveau à chaque poste. J'ai été patient, je savais que mon temps allait venir et Hamdoullah», a déclaré Mahrez à l'issue du match face à Brighton. En attendant de jouer davantage avec Manchester City lors du prochain exercice, Mahrez sera très attendu cet été en Egypte, où il prendra part à la coupe d'Afrique des nations avec l'Algérie .


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.