APN: adoption de l'Ordonnance modifiant et complétant la loi relative à la santé    Le ministère de l'Habitat examine le projet de texte réglementaire relatif au LLP    Mali: le président de la transition rencontre le médiateur de la Cédéao    Coronavirus: 179 nouveaux cas, 116 guérisons et 5 décès    Boukadoum reçoit le nouvel ambassadeur de Hongrie en Algérie    Commerce extérieur: le retour au système des licences n'est pas à l'ordre du jour    La Zlecaf ouvrira de larges perspectives aux opérateurs économiques algériens    FC Barcelone: Suarez justifie le choix Atlético pour son départ    Ghardaïa: Etude pour la réutilisation des eaux épurées à des fins d'irrigation agricole    APN: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre les bandes de quartiers    Affaire SOVAC : poursuite du procès en appel à la Cour d'Alger    Tebboune insiste sur la nécessité d'accélérer la réforme du Conseil de sécurité    Quand le bricolage fait des siennes    Belkaroui arrive, Masmoudi prolonge son contrat    Le contrat de Tiboutine résilié    Le développement durable : enjeux et défis pour l'Algérie    5 heures pour juger Djemaï    De lourdes peines pour les frères Kouninef    Une rentrée scolaire à domicile    «L'hôpital des 240 lits de Kharouba sera classé en CHU»    Plus de 3 500 étudiants ont rejoint l'université    Ce soir-là...    Actucult    "Tout est rentré dans l'ordre avec Bouloudinat"    Les détails du protocole sanitaire    Mesmoudi prolonge, Belkaroui signe    Le directeur sous contrôle judiciaire    Une année de prison, dont quatre mois avec sursis    Investiture en catimini du président Loukachenko    Des progrès dans les discussions Grèce-Turquie au sein de l'Otan    Téhéran crie victoire face à Trump    Le niveau de l'eau en baisse significative    Le budget supplémentaire 2020 en baisse    Corsica Linea reporte ses traversées au 14 octobre    Le RCD dénonce une "remise en cause du multipartisme"    Deux productions algériennes à l'honneur    Appel à contribution pour l'ouvrage "Psychiatrie, Société et Religion"    Parution prochaine du deuxième tome    Hiatus, méprises et augures    GSP : 200 sportifs effectuent le test de COVID-19    Foot Der    Poker gagnant pour l'Histoire    La démocratie et ses travestissements    RICANEMENTS PASSES    Techniques de traduction de la B. D. de l'arabe vers l'espagnol: L'Institut Cervantès lance un appel à inscription    Ximénès ou les frères Barberousse ? Le grand tournant de l'Histoire de l'Algérie au XVIème siècle    "Le projet de la nouvelle Constitution consacre l'Etat de droit"    L'arabie Saoudite dèvoile le calendrier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La science au service de l'agriculture
UN MASTER DEDIE À L'OLEICULTURE À L'UNIVERSITE DE TIZI OUZOU
Publié dans L'Expression le 19 - 05 - 2019

Rivaliser avec ses pairs dans les pays les plus grands producteurs comme l'Espagne, la France et l'Italie
L'objectif est de doter la filière de techniciens hautement formés pouvant rendre plus efficaces les stratégies de développement à moyen et long terme.
La politique de développement du secteur de l'oléiculture dans la wilaya de Tizi Ouzou se poursuit et s'accentue de plus belle. La stratégie se décline en plusieurs segments.
Il en va des subventions financières et matérielles en plants et techniques, à l'instar des campagnes de vulgarisation et de sensibilisation sur divers sujets agitant la filière le long de l'année. Mais, il est un segment dont on parle peu, sinon jamais, l'entrée de la filière dans les études universitaires.
En effet, l'université de Tizi Ouzou, via sa faculté de sciences agronomiques, dispense un master dédié à l'oléiculture. L'objectif est de doter la filière de techniciens hautement formés pouvant rendre plus efficaces les stratégies de développement à moyen et long terme.
L'existence de ce master s'inscrit en droite ligne avec la stratégie nationale qui prévoit de mettre l'université algérienne au service du développement économique dans tous les secteurs. Dans cette optique justement, le Conseil interprofessionnel de la filière oléicole a déposé une demande au département de sciences agronomiques pour déléguer un membre qui va représenter le département au sein du conseil. Le CIF appelle ainsi les étudiants intéressés d'intégrer le conseil oléicole de Tizi Ouzou de contacter cet organisme à la Chambre de l'agriculture de la wilaya.
Par ailleurs, et poursuivant ses efforts sur le terrain, la DSA a lancé une vaste campagne de sensibilisation et de vulgarisation sur les meilleures méthodes de greffage à travers les communes.
Ainsi, ce week-end, une journée de démonstration sur la protection phytosanitaire d'une oliveraie et le greffage de l'oléastre a été organisée par le Conseil interprofessionnel de la filière oléicole de la wilaya de Tizi Ouzou en collaboration avec la direction des services agricoles, la Chambre d'agriculture, l'Itmas et la Srpv au niveau de la parcelle de démonstration d'Ath Mendès, commune de Boghni. Les opérations ont été réalisées par M. Heddam de la Srpv pour toutes les explications et à Mouloud Iamranène pour la séance de démonstration sur le greffage d'oléastres. La DSA annonce déjà que ces journées se poursuivront prochainement dans les communes d'Ifigha, Maâtkas, Draâ Ben Khedda et Makouda.
En fait, l'implication de l'université dans la filière ne peut qu'accélérer la marche vers son développement.
Le passage à l'international nécessitant au préalable l'adaptation rigoureuse aux normes en vigueur ne peut se faire sans l'apport technique et scientifique de cette institution du savoir et de la science. à travers le monde, l'économique fonctionne et se développe en s'appuyant sur des études scientifiques réalisées dans les universités dotées de centres et de laboratoires de recherches. La recherche scientifique mise au service de l'oléiculture dans notre pays est un gage que la filière peut aller loin et rivaliser avec ses pairs dans les pays les plus grands producteurs comme l'Espagne, la France et l'Italie. *


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.