Le Brent progresse à plus de 72 dollars à Londres    Real : Kroos évoque la rumeur Pogba    L'initiative d'Ali Yahia, de Taleb Ibrahimi et de Benyelles mérite réflexion    La deuxième phase entamée hier    Gaïd Salah persiste et signe    Report du procès de Ali Haddad    Une première action réussie pour les pharmaciens    Onze nouveaux postes électriques pour améliorer la qualité de service durant l'été    Le procès d'Ali Haddad renvoyé au 3 juin    Téhéran rétorque à Trump qu'il ne mettra «pas fin à l'Iran»    Drapeau palestinien à Tel-Aviv    L'armée égyptienne élimine 12 terroristes présumés    Louisa Hanoune maintenue en prison    Les Canaris à l'écoute de Bologhine    John Baraza pense que «le Sénégal et l'Algérie ne sont pas imbattables»    Accord trouvé pour arrêter la grève des joueurs    Feghouli s'offre un doublé    130 comprimés psychotropes saisis par la police    La CGATA refuse de se réunir avec une mission de l'OIT    ACTUCULT    Chaou en clôture au TNA    "Une beauté loin d'être déserte"    Nouvelle protestation des journalistes de l'ENTV    Gâteau de crêpes    570 000 euros et 101 000 dollars saisis à l'aéroport d'Alger    Propositions de sortie de crise : Le chef d'état-major de l'ANP verse dans le déni de réalité    Le bilan de l'offensive de l'ANL sur Tripoli passe à 510 morts    Croissance de 7% de l'activité portuaire de l'Algérie    Le Premier ministre du Niger entame une visite à Alger    Pour éviter l'accentuation de la crise économique : Le président de l'UFDS, Nourredine Bahbouh, appelle à l'amorce d'un dialogue rapide    Le WA Tlemcen saisira le TAS    Boulaya prolonge jusqu'en 2022    Le Conseil de sécurité veut l'application de l'Accord d'Alger    3000 agents font la chasse aux nouveaux électeurs    La liste des arrestations toujours ouverte    Vodafone : Le groupe baisse son dividende pour contenir sa dette    Trois ans pour le faussaire    Après le f'tour à la plage, le f'tour à la Casbah    Mort par électrocution d'un employé de Sonelgaz    Bedoui annonce de nouvelles mesures    Canada : Le pétrole de l'Alberta va-t-il raviver la flamme indépendantiste au Québec ?    L'appel des trois suscite toujours des réactions    L'Onu se saisit de la crise séparatiste au Cameroun Paul Biya s'ouvre au dialogue    Le tableau des demi-finales connu    Une expérience de jazz algéro-polonais    A la rencontre de Massinissa    L'élégie de la résilience    Al Jahidh, écrivain encyclopédiste arabe hors pair du 8ème et 9ème siècle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fin de la saison oléicole à Tizi Ouzou.. Plus de 10,3 millions de litres d'huile d'olive produits
Publié dans Le Temps d'Algérie le 30 - 03 - 2019

Ce rendement moyen de 20,5 litres d'huile produites par quintal d'olives triturées, a permis à la wilaya de Tizi-Ouzou de maintenir une bonne production du liquide jaune.
Malgré une légère baisse un volume comparativement à l'année dernière, quelques 10.307.400 litres d'huile d'olive ont été produites dans la wilaya de Tizi-Ouzou durant la campagne oléicole 2018/2019, selon la Direction locale des services agricoles (DSA). Ce volume d'huile représente une quantité de 504.208 quintaux d'olives triturés avec un rendement de près de 20,5 litres par quintal. Ce rendement moyen de 20,5 litres d'huile produites par quintal d'olives triturées, a permis à la wilaya de Tizi-Ouzou de maintenir une bonne production du liquide jaune. Avec ce rendement satisfaisant réalisé grâce aux bonnes pratiques culturales et de récoltes observées par plusieurs oléiculteurs, le phénomène d'alternance de la production de la variété Chamlal qui constitue la majorité des oliveraies locales, a été atténuée, selon les observateurs. Aussi, les conseils donnés et appliqués par de nombreux oléiculteurs et oléifacteurs, lors des multiples campagnes de sensibilisation organisées par la DSA en collaboration avec ses différents partenaires, ont permis d'obtenir ce rendement satisfaisant.
La baisse de la production comparativement à la campagne 2017/2018 où elle a été de plus d'un peu plus de 13,4 millions de litres d'huile, s'explique aussi par des conditions climatiques défavorables qui ont été marquées par des pluies abondantes entre avril et mai derniers, ce qui a fait tomber beaucoup de fleurs des oliviers. Pour cette saison, l'opération de trituration a débuté le 20 novembre 2018 au niveau de 296 huileries de la wilaya et a été clôturée le 2 mars. Cette production donc dépasse légèrement les prévisions de production de la DSA pour cette saison et qui étaient d'environ 8 millions de litres d'huile, a-t-on rappelé. La wilaya de Tizi-Ouzou dispose d'un parc qui totalise 450 huileries dont 109 sont modernes et dont 45 ont été subventionnées par l'Etat dans le cadre du Fond national de régulation et développement de l'agriculture agricole (Fnrda). A ces huileries modernes s'ajoutent 57 autres semi-automatiques et 284 traditionnelles.
Introduction de nouvelles techniques
La campagne de cueillette qui a débuté à la mi-octobre 2018, a été effectuée sur 33.512 ha d'une oliveraie d'une superficie totale de 38.650 ha comptant près de 4,5 millions d'oliviers, pour toute la wilaya. La variété cultivée localement est le Chamlal, une variété d'olives qui représente 90% du verger oléicole local. Le reste est réparti entre les variétés Assaradj (8%) et Limli et Bouchek (2%). Pour améliorer la production oléicole locale en qualité et en quantité, plusieurs mesures et actions ont été engagées par le ministère de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, la DSA et ses différents partenaire dont l'Institut de technologie moyen agricole spécialisé en agriculture de Montagne (Itmas) de Boukhalfa, l'université, la Chambre d'agriculture et la Caisse régionale de la mutualité agricole (CRMA). Au titre de ces mesures, la wilaya de Tizi-Ouzou a bénéficié d'un programme d'extension et de rajeunissement de son verger oléicole par la plantation de 340.000 nouveaux plants et le greffage de 160.000 oléastres. Des formations sur les bonnes pratiques culturales, la taille de fructification et de régénération, de la récolte, du stockage et de production d'une huile de qualité (vierge et extra vierge), ont été également organisées par la DSA.
Il s'agit par ailleurs, des bonnes pratiques culturales, en introduisant des techniques de récolte qui bannissent le gaulage afin de préserver la production oléicole de l'année suivante, le stockage des olives dans des caisses et leur trituration dans les meilleurs délais afin de réduire la perte d'huile engendrée par un long stockage du fruit dans des sacs ce qui fait perdre jusqu'à 20% du rendement en huile. Durant cette saison oléicole 2018/2019, notons aussi que cinq champs-écoles sur l'oléiculture ayant pour but l'amélioration de la production oléicole locale ont été, en outre, créés à Makouda, Béni Douala, Azazga, Boghni et Mâatkas par le Conseil interprofessionnel oléicole de Tizi-Ouzou. Ces vergers oléicoles seront des sites de formation et de démonstrations régionaux au profit des agriculteurs.
Aussi, faut-il rappeler à ce titre et dans le cadre de l'encouragement de l'oléiculture dans la wilaya de Tizi Ouzou, la Direction locale des services agricoles (DSA) a préparé avec l'avènement de la saison de plantation et de greffage une campagne visant à épauler les agriculteurs dans leur mission, en lançant un programme visant à pouvoir ainsi promouvoir cette culture chère aux Kabyles. Ceci surtout que nous sommes à l'orée de l'aboutissement du processus de labellisation de l'huile d'olive de la région afin de lui permettre un meilleur cadre commercial et une meilleure promotion. On citera aussi des cycles de formation aux techniques de greffage de l'oléastre et des aides conséquentes de la part de la DSA qui a distribué des centaines d'arbustes dans le cadre de la densification de la surface oléicole qui se réduit de plus en plus et d'une année à l'autre, compte tenu des feux de forêts et du vieillissement des oliviers.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.