Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La machine du partenariat redémarrera-t-elle?
Djerad et Castex s'entretiennent au téléphone
Publié dans L'Expression le 13 - 01 - 2021

Les deux Premiers ministres, algérien et français, «ont exprimé leur satisfaction quant à la qualité des relations bilatérales marquées par des échanges réguliers, au plus haut niveau», lors d'une communication téléphonique, avant-hier, rapporte un communiqué des services de Abdelaziz Djerad. Avec son homologue, Jean Castex, Dejrad s'est félicité de la «concertation permanente sur les perspectives de la coopération algéro-française dans divers domaines», souligne-t-on de même source. Dans le communiqué, somme toute conforme à la tradition diplomatique, l'on apprend que les deux hommes ont mis en avant «leur volonté résolue à oeuvrer pour l'édification d'un partenariat d'exception, prôné de part et d'autre». Voilà un concept, traduit en volonté commune, lors de la visite de Jacques Chirac à Alger, mais qui n'a pas encore trouvé la voie d'une concrétisation sur le terrain.
L'objectif annoncé par Alger et Paris qui consiste à renforcer la coopération algéro-française au bénéfice des deux pays, relève toujours du projet, notamment pour ce qui concerne les investissements et le transfert de technologie. Il reste que les deux pays ont, tout de même, avancé dans l'édification du «partenariat d'exception» à travers les instances permanentes de dialogue qu'ils se sont «offertes». Même si ces deux instances que sont le Comité mixte économique algéro-français (Comefa),
co-présidé par les deux ministres des Affaires étrangères et le Comité intergouvernemental de haut niveau algéro-français (Cihn), coprésidé par les deux Premiers ministres, n'ont rien produit de «révolutionnaire», il n'en demeure pas moins des cadres de concertation régulière, permettant de maintenir un dialogue suivi.
A ce propos, il faut savoir que l'objet de cette communication téléphonique est en rapport avec la réunion à Alger du Cihn. 5e du nom, la session du Cihn promet d'être intéressante, en ce sens qu'elle renouera les fils entre Alger et Paris quelque peu distendus en raison de la crise institutionnelle vécue par l'Algérie, en 2019, et la pandémie de Covid-19 en 2020, qui a empêché des visites mutuelles au niveau des chefs d'Etat. Les deux Premiers ministres ont mis en exergue la «nécessité de faire de cette importante échéance un moment fort dans la consolidation, l'enrichissement et la diversification de la coopération entre les deux pays», rapporte le même communiqué.
Il y a lieu de souligner que la session du Cihn, dont la date n'a pas été fixée, remettra le train de la coopération algéro-française sur les rails, mais il ne faut pas en attendre beaucoup. Les responsables des deux pays doivent prioritairement s'entendre sur la définition de «partenariat d'exception». Il reste du chemin à parcourir pour atteindre l'excellence dans les relations algéro-françaises. Et même si le communiqué n'en fait pas état, la question mémorielle demeure entière. Abdelmadjid Tebboune et Emmanuel Macron se sont entendus sur la nécessité de dépassionner les débats, en chargeant deux historiens du dossier. C'est la qualité du travail fourni pas Abdelmadjid Chikhi et Benjamin Stora qui déterminera la profondeur du «partenariat d'exception». En attendant, les deux présidents affichent leur optimisme de réussir un «coup historique».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.