Ligue 1 : victoire l'ES Sétif devant la JS Kabylie (1-0)    [Vidéo]Grandiose manifestation malgré le jeûne et la pluie    Khenchela: décès du moudjahid Mohamed Tahar Bouchareb    Le MJS rassure les sportifs d'élite pour leur avenir professionnel, après la reconversion    Parution du roman d'épouvante "Fayla", de Abdelmoaiz Farhi    Maladies chroniques: appel au respect des recommandations médicales durant le Ramadhan    FAT: Décès de l'ancien DTN, Mohamed Bouchabou    Covid-19: au moins 2.987.891 morts dans le monde    Ligue 2 (12e j): le derby JSMB-MOB à l'affiche    Sétif: accélérer la cadence des travaux d'aménagement externes du pôle urbain de Tinar    Algérie-Liban: renforcer la coopération dans le domaine de l'enseignement supérieur    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces de l'armée marocaine    La ligue arabe avertit contre les plans coloniaux qui menacent la Mosquée d'Al-Aqsa    L'UNESCO adopte une nouvelle résolution sur les mesures sionistes à El Qods    Des pluies orageuses sur le Centre et l'Est du pays jusqu'à samedi    Le CN prend part au lancement de la stratégie régionale de l'OIM pour la région MENA (2020-2024)    Le musée national des Beaux-arts célèbre le mois du patrimoine    L'AARC s'investit dans l'initiation des enfants aux arts    Real : l'avenir de Benzema serait lui aussi scellé    Amara s'engage à de "profondes réformes"    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Huit blessés dans un accident sur l'autoroute est-ouest    Pour que la date du 20 avril 1980 ne soit plus exploitée    Algérie Poste : La direction menace les grévistes de licenciement    Coup dur pour le processus de paix d'Alger    Amara, un plébiscite et des promesses    Le gouvernement français «regrette»...    Crise du lait en sachet, les rationnements ne suffisent plus    "la réforme de la Sécurité sociale est plus que délicate"    L'AIE relève ses prévisions de la demande    Tous les indicateurs sont en hausse    Tension persistante dans l'éducation    Noureddine Tounsi risque un an de prison ferme    Le procès de six hirakistes reporté au 19 mai    Ces partis à candidats «extra-muros»    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Cérémonie des Oscars : des stars en chair et en os, pas sur Zoom    Dans les coulisses de la saison 2 du phénomène "Timoucha"    Boumerdès : Engouement au marché du Ramadhan    Bouira: Un piéton fauché par un camion    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Est-ce une nouvelle crise ?    La grève s'étend    Nomination des chefs de sûreté    Des partis à la recherche de candidats    Abu Rudeineh appelle la communauté internationale à agir    La leçon d'une vie    «L'Etat n'abandonnera jamais le cinéma»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouvelle loi électorale: la dernière ligne droite
Une réunion spéciale du gouvernement a eu lieu jeudi dernier
Publié dans L'Expression le 06 - 03 - 2021

Les choses s'accélèrent pour la nouvelle loi électorale! Après la série de consultations politiques menées par le président de la République, le dossier est sur la table du gouvernement.
En effet, jeudi dernier, au lendemain de la réunion hebdomadaire de l'Exécutif, une spéciale «élections» a eu lieu au Palais de la rue docteur Saâdane. «Les secteurs de la justice et de l'intérieur ont été à l'ordre du jour de la réunion», indique un communiqué laconique du Premier ministre.
La même source révèle que les membres de l'Exécutif ont entendu «une communication présentée par le ministre de la Justice, garde des Sceaux relative au projet d'ordonnance portant loi organique relative au régime électoral».
Quelques heures avant, le chef de l'Etat, Abdelmadjid Tebboune, avait élevé le rythme de ses consultations en recevant six formations politiques en l'espace de 24 h. Cet important dossier semble donc sur le point d'être finalisé, puisque le Premier ministère annonce qu'il sera présenté au premier magistrat du pays lors de la prochaine réunion du Conseil des ministres.
Cette dernière se déroule, habituellement, chaque début de semaine, c'est-à-dire le dimanche. Ce qui veut dire qu'il pourrait être adopté demain, a moins que le président Tebboune ne donne un peu plus de temps au gouvernement pour l' «affiner». En tout état de cause, des «réglages» ont été apportés lors du conclave gouvernemental de jeudi dernier.
Néanmoins, on ne connaît pas encore les modifications apportées par rapport à la mouture présentée à la classe politique et la société civile. Les critiques faites lors de ces consultations ont-elles été prises en compte? Une dizaine de partis ont soumis une liste de propositions à la Commission nationale chargée de l'élaboration du projet de révision de la loi organique portant régime électoral présidé par Ahmed Laraba. Il s'agit particulièrement de «la suppression définitive» de l'article 169 qui stipule de ne pas prendre en compte, lors de l'attribution des sièges, les listes n'ayant pas obtenu au moins cinq pour cent (5%) des suffrages exprimés.
L'autre point qui a fait débat concerne l'article 174, qui stipule que chaque liste proposée à l'élection doit respecter le principe de parité entre les hommes et les femmes, sous peine de rejet de la liste. Ils appellent aussi à sa suppression. Ahmed Laraba a pu soumettre ses appréciations lors de sa rencontre avec le président de la République, le 15 février dernier. Cela avant que Tebboune ne prenne le «pouls» de ces partis lors des audiences qu'il leur a accordées. Quoi qu'il en soit, la réponse finale sera donnée lors du prochain Conseil des ministres.
Un rendez-vous où il sera aussi question de la modification des circonscriptions électorales et le nombre de sièges à pourvoir pour l'élection du Parlement. Avec les 10 nouvelles wilayas créées, il doit y avoir une redistribution des cartes pour les représentants du peuple.
Des lois qui seront adoptées par ordonnance présidentielle, au vu de la dissolution du Parlement décidée à la fin du mois de février dernier. Un processus qui devrait être très rapide pour permettre de lancer le compte à rebours des prochaines échéances électorales. C'est donc la dernière ligne droite...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.