Les graves accusations de Baâdji    Le procès de Fethi Ghares renvoyé au 12 décembre    Un limogeage et des interrogations    Tebboune presse le gouvernement    L'Algérie sur la bonne voie en Afrique    Le défi de la qualité    Conseil de sécurité de l'ONU : Lamamra appelle l'Afrique à parler d'une seule voix    Tapis rouge pour Mahmoud Abbas    Algérie-Egypte, l'enjeu de la première place    "Nos joueurs ont été perturbés par ce confinement"    Le RCK et le MC El-Bayadh s'envolent    Météo : Des vents forts continueront à souffler sur plusieurs wilayas du pays ce lundi (BMS)    Lancement de la vaccination à domicile    La tutelle annonce des mesures d'apaisement    Mort d'un septuagénaire par asphyxie au monoxyde de carbone    Le dernier vol du colibri !    CR Belouizdad : Le Chabab sur le podium    Alger: 16 projets pour fluidifier la circulation    Longue chaîne létale    Des signes «positifs» pour le retour du soutien international    Haaland peste contre l'arbitrage    5 décès et 149 blessés enregistrés en 24 heures    L'UGTT réclame un «dialogue national»    L'armée sahraouie cible les forces de l'occupation marocaine    Fantasmagorie d'une rencontre déchue    La musique andalouse dans tous ses états    «Soula» de Salah Issaâd en compétition    Arrivée du Président de l'Etat de Palestine à Alger    Le FLN increvable    Le FFS fait son bilan    Augmentation pénalisante des prix    Les japonais "s'intéressent" au marché algérien    16 opérations d'exportation réalisées en novembre    «J'aimerais marquer plus de buts pour l'Algérie»    Nouvelle panne    Le SOS des étudiants en médecine    A ou A', ces Verts hybrides tiendront-ils longtemps ?    La JSS se débarrasse des grigris des Ghanéens    L'Arabie Saoudite court en Formule 1    Washington et ses alliés s'inquiètent d'«exécutions sommaires» d'ex-policiers par les talibans    Les Gambiens élisent leur Président pour oublier la dictature    Ouverture aujourd'hui d'un colloque national «Tamazight et l'informatique»    Grand colloque sur Cheikh Bouamama, les 11 et 12 décembre 2021    Rencontre internationale sur l'œuvre de M'hamed Safi El Mostaghanemi    INDUSTRIE : PLUS DE 400 PROJETS BLOQUES PAR LA BUREAUCRATIE    Il y a les vrais, et il y a les faux !    «Nous avons atteint nos objectifs»    L'ascension fulgurante du Front el Moustakbal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Belaribi promet une solution avant juin
Retard dans le programme des logements LPL
Publié dans L'Expression le 20 - 03 - 2021


Bonne nouvelle pour les souscripteurs du programme de logements LPL. Il est toujours de vigueur. C'est ce qu'a affirmé, jeudi dernier, le nouveau ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi. Il promet même une «vraie» solution avant le mois de juin prochain. C'est dans ce sens qu'il a donné, aux responsables en charge du dossier, des instructions fermes pour son traitement avant cette date butoir. «Tous les projets doivent être lancés avant le mois de juin, à l'exception de ceux qui font face à un problème de foncier», a-t-il insisté. Il a même fait part de sa colère quant aux «retards flagrants» dans la réalisation des projets LPL. À ce propos, le ministre a insisté sur l'application de l'instruction relative au lancement des travaux d'aménagement des logements en cours de réalisation et des logements achevés, dont les travaux d'aménagement n'ont pas encore été entamés. Il va même jusqu'à user de menaces à peine voilées. «Il est nécessaire de remédier aux obstacles administratifs avec les autorités locales, dans un délai de 30 jours maximum, faute de quoi, des mesures nécessaires seront prises», a-t-il soutenu. Dans le même contexte, le ministre a instruit les Opgi, de la nécessité d'achever tous les projets de logement de la formule LPL lancés en 2016. Profitant de la présence des directeurs des Offices de promotion et de gestion immobilières (Opgi) et ceux de l'urbanisme, de l'architecture et de la construction, il a fait le point sur quelques wilayas dont les projets restent en souffrance, à l'image de Tissemsilt qui s'était vu attribuer un programme de 8970 unités de logement, dont 446 logements achevés, 82 logements dont les travaux d'aménagement extérieur n'ont pas encore été entamés, 6032 logements en cours de réalisation, 848 logements à l'arrêt et 440 logements dont les travaux n'ont pas encore été entamés à ce jour. Le ministre a, dans ce sens, ordonné le lancement des projets d'aménagement de 82 logements. Il a également enjoint les responsables de l'habitat dans cette wilaya, de coordonner, en vue de se lancer dans les projets d'aménagement des unités en cours de réalisation, dans l'objectif de livrer 3000 logements fin 2021. Pour les 440 logements dont les travaux n'ont pas encore été lancés, le ministre a instruit le règlement du problème en collaboration avec le directeur de l'urbanisme et les autorités locales, dans un délai maximum de 30 jours. Les responsables de la wilaya de Tipasa ont également subi les foudres de Belaribi. Il a rappelé que dans cette wilaya, qui compte 3444 logements, où les travaux de 2183 sont à l'arrêt, dont 200 où les travaux n'ont pas encore été lancés. Le ministre a aussi instruit d'accélérer la cadence des travaux dans cette wilaya et de coordonner avec la Sonelgaz pour le lancement de ces projets. «Cela afin d'achever le plus grand nombre possible de logements. Il a saisi l'opportunité pour réaffirmer la nécessité de payer les redevances des sociétés ayant honoré les engagements prévus dans le contrat», a-t-il soutenu. Le ministre de l'Habitat a souligné que le grand défi consiste à éliminer la case des logements à l'arrêt ou non encore lancés, du calendrier des programmes de logements à travers tout le territoire national. «Cela dans un délai ne dépassant pas fin juin», a-t-il encore insisté. Enfin, il a fait savoir que le problème du foncier était en cours de réglement avec les autorités concernées. «La coordination reste en cours avec les autorités locales, ainsi qu'avec le directeur de wilaya de l'urbanisme», a-t-il conclu avec beaucoup d'espoirs ceux de milliers d'Algériens qui attendent de caresser le rêve d'acquérir un logement.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.