Législatives: l'ANIE réitère son engagement d'accompagner les candidats    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Apprenez pourquoi le sucre est mauvais pour notre corps    Nice - Atal : "Djamel (Belmadi) veut mon bien et j'ai confiance en lui"    Les enseignants agressés par la frustration de l'inaccessible    Entre autres sujets abordés: Un Conseil des ministres consacré à l'ouverture des frontières    Le sionisme : dernier foyer colonial purulent de l'impérialisme occidental    L'extrémisme des états    Palestine occupée: Massacre à huis clos    116e marche du vendredi : Des dizaines d'arrestations dans plusieurs wilayas    Dréan: Déraillement d'un train de transport de minerai    Coupe de la CAF : CS Sfax - JSK, aujourd'hui à 17 h 00: Un premier obstacle à franchir    Football - Ligue 1: La bataille du podium lancée    Aïn El Turck: 2,5 milliards de centimes pour les préparatifs de la saison estivale    Ouverture des frontières : Le «oui, mais» du comité scientifique    Praticiens spécialistes : Les assurances du ministre de la santé    Les (mauvaises) manières du «discours»    «Les prix baisseront au plus tard demain»    Pari réussi pour Belaribi    «L'Algérie a une chance d'engager le changement»    Ils redoutent une «débâcle» électorale    Paris en eaux troubles pour Icardi    Agüero, ce sera après la finale de la C1    Ronaldo ne retournera pas au Sporting    135 nouveaux cas et 6 décès en 24 heures    Le bouclier juridique    L'Onilev déstocke de nouvelles quantités    Vers une seconde conférence internationale    Réception de 3.400 doses    L'Algérie a-t-elle évité la 3e vague?    Un jeune assassiné le jour de l'Aïd    9 personnes ont péri noyées    Deux millions de Palestiniens affectés par les attaques    «Ecrire en langue Tamazight est un devoir»    Des mesures d'encadrement présentées au gouvernement    Covid-19 : L'ouverture des frontières à partir du mois de juin    L'avocat américain Jared Genser se joint à l'équipe de défense de la militante sahraouie Soltana Khaya    La ville assiégée par la police    Commerce: respect total du dispositif de permanence au 2ème jour de l'Aïd El Fitr    Washington s'oppose à une réunion du Conseil de sécurité et ses résolutions    Un bond de 58,83% durant le 1er trimestre    Retour sur les principaux changements    Charfi réfute toute «nature politique»    Héliopolis de Djaffar Gacem en salles à partir du 20 mai    ANSS : La nécessité de sauvegarder le patrimoine de la Casbah    Célébration de la journée de la mémoire : Un programme commun pour toutes les universités d'Oran    Oran : La fête de l'Aïd retrouve des couleurs    Boussad Boudiaf emporté par la Covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La longue marche
Transition énergétique durable et innovante
Publié dans L'Expression le 11 - 04 - 2021

«Nous aurons une vision du nouveau modèle énergétique, d'ici juin» avait déclaré, en janvier, le ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, Chems eddine Chitour. Un engagement qu'il compte honorer. Les marches qui y mènent sont escaladées avec un timing qui indique que le socle sur lequel reposera ce projet qui s'annonce vital pour l'économie nationale, sera du béton. La transition énergétique, les énergies renouvelables: un credo pour le professeur Chems Eddine Chitour. C'est son cheval de bataille, son élément. Il y est comme un poisson dans l'eau. Une cause qu'il n'a eu de cesse de défendre sur les ondes de la Radio nationale, sur les plateaux de télévision ou dans la presse écrite. Un nouveau pas sera franchi à partir de demain. Le ministère de la Transition énergétique et des Energies renouvelables organise, lundi (demain Ndlr) et mardi (après-demain, Ndlr) prochains, en collaboration avec le Programme des Nations unies pour le développement en Algérie (Pnud), une conférence sur la transition énergétique durable et innovante, a indiqué hier un communiqué du ministère. De quoi s'agit-il? Cet évènement, qui s'inscrit dans le cadre des journées de l'innovation du Pnud, sera intitulé
«Innovation Days 2021: vers une transition énergétique durable et innovante» et aura lieu au Centre international des conférences (CIC), Abdelatif Rahal, précise la même source. Quels sont les participants qui y prendront part?
«Il réunira plusieurs acteurs, notamment des représentants de différents départements ministériels, du secteur économique public et privé, d'agences nationales spécialisées, telles que l'Agence nationale de promotion et de rationalisation de l'utilisation de l'énergie (Aprue), de la société civile, du secteur de la recherche et de l'innovation, comme le Centre de développement des énergies renouvelables (Cder), du Centre de recherche en technologie des semi-conducteurs pour l'énergétique (Crtse) et du Centre de recherche en biotechnologie (Crbt), ainsi que des clubs scientifiques, mentionnent les services du département du professeur Chitour qui soulignent que le Pnud apportera, par ailleurs, une expertise internationale pour exposer des expériences et bonnes pratiques internationales en la matière. Cette rencontre doit s'articuler autour de la stratégie du gouvernement d'ici 2030, relative au programme national de développement des énergies renouvelables. Un challenge que compte relever l'ex-ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique qui milite depuis tant d'années, sans relâche pour un nouveau modèle énergétique qui doit affranchir le pays de sa dépendance aux énergies fossiles. Une mission dont l'a chargé le président de la République.
«L'objectif à atteindre dans les cinq années à venir est de concrétiser une transition énergétique basée sur l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables de façon à répondre aux besoins de la consommation interne croissante...», avait déclaré Abdelmadjid Tebboune, lors d'un Conseil des ministres qui s'est tenu le 8 mars 2020 insistant sur l'utilisation immédiate de l'énergie solaire. Un avis d'appel d'offres pour la production de 1000 mégawatts de source photovoltaïque sera lancé le mois de juin prochain, a annoncé dans la foulée le ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, Chems Eddine Chitour. Le projet concerne 10 wilayas du Sud avec 100 MW pour chacune. Ce qui ne sera pas une mince affaire sachant que la production d'électricité qui s'élevait à 1800 mégawatts en 1980 a bondi à 23400 mégawatts en 2020 et que la part revenant au renouvelable n'a pas dépassé les 354 mégawatts. Qu'à cela ne tienne: le «jeu en vaut la chandelle». La longue marche a commencé...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.