Un intérêt de Lyon pour Ghezzal ? L'intéressé répond    Real -Zidane : "Ca montre le caractère de cette équipe"    Juventus : Ronaldo donne un indice sur son avenir    Aid el-Fitr: activité commerciale raisonnable dans la capitale    Fédération internationale de rugby: l'Algérie obtient le statut de membre permanent    Sahara occidental: des organisations internationales condamnent la campagne répressive marocaines    Coronavirus : 207 nouveaux cas, 146 guérisons et 5 décès    Espagne : CEAS-Sahara appelle la communauté internationale à protéger la population sahraouie    Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Finances: nécessité d'accélérer la cadence de numérisation du secteur    Djerad félicite la Oumma Islamique à l'occasion de l'Aid El Fitr    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    Législatives: Charfi rencontre les représentants des listes indépendantes    ElQods vaincra !    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    Foot/ Ligue des champions : le CRB et le MCA pour prendre option à domicile    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    Eulmi et Tahkout définitivement condamnés    Khawa-khawa, benti-oulidi !    Maturité et montée en gamme    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Rebiaï suspendu quatre matches    La désignation de Houasnia fait polémique    "Qu'on m'explique ce que sont les réserves sécuritaires privatives"    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Le Cnese en phase de propositions    Réactions mitigées des partis politiques    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La librairie «Cheikh» renoue avec les ventes-dédicaces
Tizi Ouzou
Publié dans L'Expression le 14 - 04 - 2021

Après une année de cessation totale de l'activité inhérente aux séances de ventes-dédicaces avec les écrivains, imposée par la pandémie de la Covid-19, la plus grande librairie de la wilaya de Tizi Ouzou, «Cheikh-multi-livres» a enfin renoué avec ces rencontres, tant attendues par le public. Il faut le reconnaitre: la librairie «Cheikh-multi-livres» est un acteur culturel local incontournable.
On ne peut pas parler de livres, de la culture ou d'écrivains, à Tizi Ouzou, sans citer à un moment ou à un autre cette mythique librairie qui est aussi la plus ancienne en Kabylie puisqu'elle existe depuis les années 30. C'est donc avec bonheur que le public de la région a renoué avec ces séances.
Un lien tangibleavec les écrivains
La librairie «Cheikh» a arrêté cette activité de mars 2020 à mars 2021. Une année, jour pour jour. La reprise a eu lieu à l'occasion du 8 mars dernier où la librairie a marqué la Journée internationale de la femme en organisant une rencontre avec dix écrivaines de la wilaya.
Cette rencontre a été une occasion pour renouer avec une tradition qui bat son plein à la librairie «Cheikh» depuis des décennies.
Il s'agit d'une rencontre inédite ayant rassemblé les écrivaines Lynda Chouiten, Lynda Koudache, Farida Sahoui, Kahina Temzi, Zohra Lagha, Lynda Hantour, Rachida Ben Sidhoum, Rabea Hachemi, Zoulikha Touati, Chabha Ben Gana et Dalila Keddache-Cheikh. Après cette première activité réussie à tous points de vue, la librairie «Cheikh multi-livres» n'a pas interrompu le cordon ombilical qui la lie à ses clients et aux écrivains. Plusieurs autres séances de ventes dédicaces ont été organisées pratiquement chaque samedi après-midi.
De nombreux écrivains y ont fait escale, et dans l'ambiance bon enfant habituelle, ils ont dédicacé et présenté leurs livres et échangé longuement et passionnément avec leurs lecteurs. C'est le cas, notamment des auteurs Abdelmoaiz Farhi, Nadjib Stambouli, Mahmoud Boudarene et Meriem Guemache ainsi que Faika Medjahed.
Toutes ces rencontres ont enregistré un engouement particulier de la part du public de la librairie en question dont les plus fidèles sont des écrivains de la wilaya qui ne ratent pratiquement aucun de ces rendez-vous culturels à l'instar de l'écrivain-poète infatigable Youcef Merahi, mais aussi des écrivains Abderrahmane Yefsah, Hocine Haroun, Mohammed Attaf, Mustapha Rafai, etc.
Une librairie engagée
La librairie «Cheikh Multi-li-vres», située au coeur de la ville de Tizi Ouzou n'a jamais cessé d'ouvrir ses portes aussi bien aux écrivains qu'aux lecteurs même dans les périodes difficiles qu'a traversées le pays.
La librairie «Cheikh» a reçu en son siège des centaines d'écrivains de tous les horizons et des quatre coins du pays et même des auteurs étrangers. Parmi les auteurs connus qui y ont animé des séances de ventes-dédicaces, on peut citer Yasmina Khadra, Rachid Mokhtari, Amin Zaoui, Malika Hachid, Hakim Laâlam, Bahia Amellal, Belaïd Abane, etc.
En dépit des difficultés énormes dans lesquelles se débat le monde du livre aujourd'hui, la librairie «Cheikh» continue de faire de la résistance. Elle fait partie de l'un des rares espaces culturels qui a su surmonter toutes les tempêtes ayant perturbé, parfois pendant des années, la vie culturelle locale.
La librairie «Cheikh» sait maintenir toujours le cap contre vents et marées. Et son propriétaire Omar Cheikh et l'amour que ce dernier voue au livre y sont pour beaucoup. L'équipe qui y travaille aussi. A.M.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.