Le renforcement des capacités de combat de l'armée sahraouie, une des priorités pour 2022    Football / Algérie : Djahid Zefizef nouveau manager général des Verts    Chaalal met en avant la volonté politique de renforcer les relations culturelles entre les peuples algérien et égyptien    Prolongation de la suspension des cours d'une semaine    Entreprise portuaire de Skikda: hausse de 5% du volume des activités en 2021    Sétif: démantèlement d'un réseau international spécialisé dans le trafic de drogue dure    Cour d'Alger: début du procès en appel du général-major à la retraite Ali Ghediri    L'Algérie envoie une 4ème cargaison d'aides humanitaires au Mali    Covid-19: l'urgence de se faire vacciner réitérée par le Pr Rachid Belhadj    Maroc: le déficit budgétaire dépasse 7,6 milliards de dollars en 2021    Les médicaments prescrits dans le protocole thérapeutique disponibles    JSK - Royal Leopards de nouveau annulé    Le Maroc et le Sénégal passent en quarts de finale    Le Chabab réussit la passe de trois    Une politique difficile à mettre en œuvre    L'information locale au centre des préoccupations    Mohcine Belabbas de nouveau devant le juge aujourd'hui    Quand les plans de l'AEP font défaut    Quel avenir pour la force Takuba au Mali ?    Le refus de remplacement des candidats rejetés suscite l'ire des partis    Des enjeux plus grands qu'un sommet    Le procès du groupe Benamor à nouveau reporté    Les secrets du président de la FIFA...    «On reviendra plus forts... Soyez en sûrs»    La 1ère édition à Constantine en mai prochain    50 pièces de monnaie rares saisies à el Ogla    Tlemcen: Des habitants attendent toujours leur livret foncier    Loi de finances 2022 revue et corrigée : après les avocats, à qui le tour ?    Dans la vie, rien n'est acquis une fois pour toutes    Promotion des enseignants aux grades supérieurs: Le Snapest boycotte le concours    Es-Sénia: Le service des cartes grises fermé à cause de la Covid-19    Chlef: Un complexe sportif pas comme les autres    Jungle/Pub sur Internet ?    L'Afrique ou les changements anticonstitutionnels    Les Français accepteraient-ils d'être gouvernés par un président raciste ?    Albert Cossery : l'écrivain égyptien de l'indolente paresse et de la douce allégresse (1/3)    L'Algérie redessine les contours de la région    Le Tchad et la Libye veulent raffermir leurs relations bilatérales    Un challenge au sommet de l'UA    Cinq éléments de soutien arrêtés    Messi penserait à un retour au Barça    «Le pays est toujours ciblé»    Les preuves du complot    Le temps de l'efficacité    Les APC sans majorité absolue débloquées    Fermeture des espaces culturels    L'illusion d'un eldorado européen    Rachid Taha au coeur de l'actualité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tebboune: «Nous sommes prêts à accueillir le rendez-vous»
Conférence de réconciliation inter-libyenne
Publié dans L'Expression le 10 - 06 - 2021

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a reçu, hier, les vice-présidents du Conseil présidentiel libyen, Moussa Al-Koni et Abdullah Al-Lafi, a indiqué la présidence de la République sur sa page officielle Facebook. Lors de cette audience, les discussions ont porté sur l'état des relations bilatérales entre les deux pays. L'audience a été également mise à profit pour «évoquer les derniers développements du dossier libyen, notamment la gestion de la phase transitoire conformément à la feuille de route adoptée»,ajoute le communiqué. À cette occasion, le président Abdelmadjid Tebboune a réaffirmé le soutien « sans limite de l'Algérie aux frères libyens pour la reconstruction de l'Etat libyen à même de préserver sa souveraineté et son unité». Dans le même ordre d'idées, le chef de l'Etat a réitéré «la disposition de l'Algérie à abriter les rencontres de réconciliation nationale, en réponse aux demandes des frères libyens», ajoute la même source. En effet, l'Algérie était la plus qualifiée pour conduire et soutenir la réconciliation nationale en Libye, telle que reconnue par le chef du gouvernement d'union libyen, Abdelhamid Dbeibah lors de sa visite en Algérie, fin mai dernier, durant laquelle il a été reçu par Abdelmadjid Tebboune, a indiqué, hier, à ce sujet, le secrétaire général du Conseil consultatif de l'Union du Maghreb arabe (UMA), Saïd Mokadem, qui a appelé à «intensifier la coopération entre les deux pays frères pour renforcer leur place stratégique dans la région du Maghreb arabe». L'Algérie, qui jouit d' «une expertise diplomatique» et dispose «d'une expérience pionnière en matière de réconciliation nationale» est la plus qualifiée, plus que d'au-tres, à conduire la réconciliation nationale en Libye, d'autant qu'elle a milité tout au long de la crise libyenne pour préserver l'unité des territoires libyens et maintenir leur souveraineté. L'Algérie est consciente qu'un enlisement de la crise libyenne pourrait à long terme, déstabiliser une grande partie de la région.
L'Algérie confirme, ainsi, son appui et sa solidarité illimitée avec la Libye pour l'aider à surmonter la crise et veille à soutenir les efforts des autorités libyennes visant à rétablir la stabilité politique et sécuritaire et à consacrer la réconciliation nationale, à travers l'unification des entreprises en prévision des prochaines échéances importantes.
À l'issue de l'entretien, le vice-président du Conseil présidentiel libyen, Abdullah Al-Lafi, a remercié le président Tebboune pour le bon accueil et a souligné la profondeur des relations entre les deux pays, déclarant: «Tous nos remerciements et notre gratitude au président de l'Algérie, Abdelmadjid Tebboune, pour l'accueil et l'hospitalité.»
Le même responsable a également renouvelé ses remerciements au président Tebboune pour les positions qui soutiennent la stabilité de la Libye, ajoutant que «nous attendons avec impatience que l'Algérie nous soutienne dans nos voies à venir et dans le prochain dialogue politique à Berlin», en prévision des prochaines élections prévues fin décembre prochain. Auparavant, les vice-présidents du Conseil se sont entretenus avec le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, en présence du ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, et du ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.