Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un Shopping Maul
Annaba
Publié dans L'Expression le 13 - 06 - 2021

Après la cacophonie des habitants de la vieille ville, le projet a, finalement, été adopté, lors de la séance de travail du comité consultatif d'architecture, d'urbanisme et d'environnement et les membres de l'APW et APC d'Annaba, ainsi que des représentants des bureaux d'études. Ont également assisté à cette réunion, des représentants de la société civile et l'association de la préservation du patrimoine de la vieille ville, a rapporté, un communiqué de la wilaya d'Annaba.
Au cours de cette réunion présidée par le wali, Djamel Eddine Berrimi, wali d'Annaba, la rencontre s'est focalisée entre autres, sur les soucis soulevés, précédemment, par des activistes et associations de quartiers pour la préservation du patrimoine.
La réunion a eu trait à l'exposé, l'étude et la demande d'autorisation de construire le Shopping Maul, devant être implanté au niveau du boulevard des frères Djaâtout ex-Victor-Hugo, a précisé le même communiqué. Outre les assurances du chef de l'exécutif, quant à la préservation du patrimoine de la vieille ville (place d'Armes), le commis de l'Etat a souligné l'importance du projet et surtout, son apport en matière de développement architectural et urbanistique pour la vieille-ville et toute la wilaya. Il est à souligner que le projet a été cautionné par le ministère de la Culture, après avoir fait l'objet de la visite du site, par une commission ministérielle qui a, notons-le, accordé l'autorisation de la réalisation de ce Shoping Maul. Car, il est utile de rappeler que, la vieille ville d'Annaba, a été classée (site sauvegardé, ndlr) en 2013.
La réalisation de ce projet impose une impérative prise en compte des paramètres dictés par la direction et le ministère de la Culture, dont l'étroite collaboration s'est soldée par l'adoption du projet.
Une superficie de près de 6470 m2 a été dégagée pour la réalisation du projet, dont l'enveloppe financière est estimée à 400 milliards de centimes.
Un montant pas encore prêt, contraignant de ce fait, la société d'investissement hôtelier à chercher des sources de financement. En attendant, il est à noter que, cet investissement d'envergure, premier du genre dans toute la wilaya d'Annaba, sera réalisé en
36 mois, par, la société des investissements hôteliers (SIH). Il est à noter qu'au-delà des opportunités de travail direct et indirect, que devra procurer ce Shopping Maul, notamment pour les habitants de la ville d'Annaba, c'est un new design qui va donner un nouveau look à la ville. Puisque, situé en face de l'hôtel Sheraton, celui-ci sera érigé sur un terrain de 3 hectares, où, un parking d'une capacité de 550 véhicules sera implanté et dont l'accès sera assuré par une passerelle.
En attendant la réalisation de ce projet d'envergure, où la date du lancement des travaux patauge dans l'indéfini. Toutefois, il faut dire que, depuis l'annonce du projet, les Annabis n'ont d'autres sujets de conversation que cet investissement qui, une fois concrétisé, va redonner à Annaba la Coquette, l'éclat qu'elle mérite.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.