Ali Ghediri condamné à quatre ans de prison    Abdelkader Bensalah inhumé au cimetière d'El-Alia    AADL: Près de 22.000 souscripteurs n'ont pas téléchargé les ordres de versement    Rencontre Gouvernement-Walis: A la recherche d'un appui local solide    La facture s'alourdit pour le royaume: Le Maroc joue et perd    Managers de joueurs en Algérie: Un métier pour desservir le football    Feux de forêts: 8 blessés transférés à l'étranger    Selon les spécialistes: Les vaccinations contre la grippe saisonnière et le Corona ne s'opposent pas    Trois individus arrêtés pour vols    La pointure du monde    La sculpture est-elle « maudite»?    Une autoroute qui a emporté d'indélicats cadres...    Les violences des supporters s'accumulent    Brèves Omnisports    Nouvelle enveloppe pour l'achèvement des travaux    Les raisons du processus inflationniste    À quand le vrai bonheur?    La carte de la transition    Le président Saïed prend «des mesures exceptionnelles»    Une vingtaine de pays de l'UE proposent de reconduire Tedros    Les films hollywoodiens à l'affiche    La meilleure résidence d'accompagnement à l'écriture!    Du chant chaâbi à Dar Abdellatif    Deux passeurs arrêtés    Les milliards pleuvent...    La presse en deuil    Le FFS contre-attaque    40 Nouveaux forages fonctionnels dans 20 jours    Trois morts sur les routes    La crème de nuit !    Solidarité made in Ooredoo L'opérateur qatari a offert    La pluralité syndicale et le mammouth UGTA    Vers une hausse des salaires    Pétrole : le juste prix ?    Une inauguration, puis rien !    Le séparatisme est un crime en démocraties modèles !    Formation en écriture cinématographique    Réouverture des cinémathèques aujourd'hui    Avoir le minaret aux trousses    Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    La France déchirée?    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



D'abord, la formation
Publié dans La Nouvelle République le 12 - 03 - 2013

Dans un entretien accordé à la Chaîne III de la Radio nationale dont il était l'invité de la rédaction, le secrétaire d'Etat, chargé du Tourisme, Mohamed-Amine Hadj Saïd, a souligné que le rôle de l'Etat consiste, par sa politique de marketing, à promouvoir la destination Algérie, mais c'est aux agences de voyage à faire connaître leurs produits touristiques. Il a rappelé que chaque région a ses spécificités culinaires, architecturales... à faire valoir pour attirer les touristes.
Il fait remarquer que la pratique systématique du menu centré sur le steak-frites pour la restauration des touristes dans ces régions ne convient pas au tourisme de terroir. Pour le développement du tourisme en Algérie et pour faire rattraper à ce secteur le grand retard accumulé dans ce domaine, l'accent est particulièrement mis sur la formation considérée comme la pierre angulaire pour la relance du secteur touristique en Algérie. La qualité des prestations offertes par les hôtels algériens s'en ressent. A ce propos, le secrétaire d'Etat a annoncé que l'école supérieure d'hôtellerie et de restauration implantée à Aïn Benian, dans la périphérie d'Alger, sera réceptionnée à la fin de l'année. L'école d'une capacité de 880 places pédagogiques, sera, en effet, en mesure d'accueillir ses premiers étudiants en décembre prochain au plus tard. La formation est supervisée par la Société d'investissement hôtelier (SIH) qui s'occupe maintenant des écoles de formation hôtelière. La SIH a passé un accord sur une durée de huit ans avec l'école d'hôtellerie de Lausanne (Suisse) de renommée mondiale pour assurer la gestion de l'école d'Aïn Benian. M. Hadj Saïd estime qu'il s'agit d'un projet important pour l'Algérie car il permettra de faire converger les expériences des deux pays en matière d'investissement hôtelier. Le secrétaire d'Etat auprès du ministre du Tourisme et de l'Artisanat n'a pas tari d'éloges sur le rôle de la SIH qui a démontré une grande compétence en matière d'investissement hôtelier. La SIH s'est distinguée par la réalisation de plusieurs structures hôtelières cinq étoiles dont l'hôtel Renaissance Marriott à Tlemcen et les hôtels Sheraton à Alger et Oran. La SIH est appelée à réaliser deux autres grands hôtels Marriott à Annaba et à Constantine. Le souci d'offrir des produits touristiques aux nationaux pose le problème de l'amélioration des structures d'hébergement et d'accueil qui répondent aux spécificités des familles algériennes, dans l'ensemble des catégories sociales, et à leurs attentes.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.