Real Madrid: Benzema savoure sa bonne forme    Un membre du PNC appréhendé par les services de sécurité de l'aéroport de Paris Orly    Niger - Algérie décalé au 12 octobre    Le grand gaspillage    Les islamistes marocains doutent de la régularité du scrutin    Incursion de près de 50 colons israéliens dans la mosquée d'El-Aqsa    Libération de 10 élèves enlevés en juillet dernier    Le procès en appel reporté au 10 octobre prochain    Un hommage a minima    Le MJS fixe un ultimatum au 30 septembre    L'aventure africaine débutera au Maroc    Trois morts et trois blessés sur la route    Mise en échec d'une tentative d'émigration clandestine    La saignée continue    Ouramdane Ahitous, le dernier forgeron d'Ihitoussen    La stèle du colonel Ali Mellah inaugurée à M'kira    Tayeb Thaâlibi inhumé au cimetière de Garidi à Alger    Reprise aujourd'hui avec Aït Djoudi    Delort et Boudaoui buteurs    Paris accuse, Washington et Canberra justifient    11 500 quintaux de lentilles et pois chiches pour lutter contre la spéculation    L'ANIE ignore les réserves des partis    Prise en charge psychologique des élèves    Vers une augmentation des tarifs    Prime de scolarité pour 61 000 élèves    Noureddine Bedoui inculpé    «L'économie nationale est dans une situation de précarité»    Trois joueurs de l'effectif de la saison écoulée retenus    Deux nouveautés chez Barzakh    Les dates officiellement fixées    Dos au mur    Des revendications en suspens: Les paramédicaux n'écartent pas le recours à la grève    Bouteflika et compassion religieuse    Mémoire indissociable    Benabderrahmane chez les sénateurs    Le remède miracle    Dites-le droit!    Le FFS est un rempart pour la patrie    «Une figure majeure de l'Algérie contemporaine»    L'épineux problème de Béjaïa    La campagne des locales sera virtuelle    L'hommage de Ramtane Lamamra    Nouvelles manifestations contre le pass sanitaire    Lamamra participe à la 76e session    Une forte baisse enregistrée    «Se battre pour défendre le film qu'on aime!»    Un concours de l'UE ouvert aux journalistes et aux artistes    Un écrivain pluriel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Divindus chez Zeghdar
Consultations des groupes industriels
Publié dans L'Expression le 28 - 07 - 2021


Sur un rythme soutenu, le ministre de l'Industrie, Ahmed Zeghdar, poursuit les concertations avec les groupes industriels publics, en vue d'établir une cartographie des capacités réelles de production et du volume d'obstacles et de problèmes à surmonter. Après le groupe Elec El Djazaïr et le groupe Ferrovial, le ministre a reçu lundi les responsables du Groupe public des industries locales Divindus. C'est du moins ce qui ressort du communiqué du ministère. Spécialisé dans le préfabriqué et la gestion des zones industrielles, le Groupe Divindus, se trouve dans la même situation que les grands groupes industriels du pays, souffrant des effets de la crise sanitaire, essentiellement d'un stress qui impacte sérieusement et qui se répercute inévitablement sur les capacité de production. Ce sont les résultats d'une politique d'accompagnement et de management qui, en dépit d'une dépense outrancière durant ces dernières années, pour ramener le secteur à un fonctionnement normal, les groupes industriels publics ont enregistré un recul de près de 3% sur leurs chiffres d'affaires. Les causes de telles dérives s'expliquent selon les observateurs, par les effets néfastes du poids de l'administration dans la gestion de ces groupes. Cette dernière a été au centre des décisions, et de la détermination des objectifs et ce en plus d'une instabilité des cadres dirigeants, où certaines grandes entreprises ont vu le passage de plusieurs P-DG, en un temps très court. À cela s'ajoute, une absence cruelle de vision à moyen et long terme, en matière de ressources humaines, ce qui a accentué le rétablissement d'un système méritocratique, basé sur les compétences. À ce titre, la rencontre avec le ministre de l'Industrie a été l'opportunité pour le Groupe Divindus, de «présenter sa situation et ses principaux projets futurs, ainsi que les difficultés et les problèmes auxquels il se heurte, notamment en ce qui concerne l'aspect financier, le recouvrement des créances et l'examen en détail des solutions et des voies susceptibles de relancer le Groupe, en particulier les filiales, qui pâtissent de grandes difficultés, et de relever la nécessité d'opérer des refontes structurelles lui permettant de réaliser un développement durable». Fort de 14 filiales activant essentiellement dans la production des matériaux de construction, la transformation du bois et dérivés, l'éclairage public et la gestion des zones industrielles, le Groupe Divindus implanté sur tout le territoire, passe pour être un maillon incontournable de la relance et de la diversification économique, dans la mesure où sa contribution, en matière de création d'emplois et de richesses, est incontestablement importante. Cela étant, il est dans le besoin, d'un plan d'accompagnement à même de lui permettre d'améliorer ses performances et leurs répercussions sur l'économie nationale. À cet effet, le ministre a tenu à souligner la nécessité de prendre «des mesures d'urgence devant permettre au Groupe Divindus de conforter sa place sur le marché national au regard de la grande importance qu'il revêt, notamment en ce qui a trait à la création de postes d'emploi, estimant que le Groupe dispose de toutes les compétences et des moyens nécessaires pour réaliser ses objectifs, et de doubler les capacités d'exportation dans les filières où le Groupe possède des capacités, et saisir les offres de partenariat avec les opérateurs privés locaux».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.