CAN 2022 (dames) Victoire historique de l'Algérie face au Soudan (14-0)    le Barça peut oublier Sterling    Affaire Djabelkhir : procès reporté jusqu'à décision de la cour constitutionnelle    Cour d'Alger : le procès en appel d'Abdelghani Hamel reporté au 17 novembre    «Je suis contre le projet d'autoroutes à étages à Alger»    La Cour suprême approuve le pourvoi en cassation    Sonatrach ouvre des discussions sur les contrats gaziers    Un programme d'urgence pour atténuer l'impact du stress hydrique    Conférence internationale sur la protection sociale    Nouveau tir d'un missile balistique    Les "entorses" à la justice dans l'affaire Karim Tabbou    Le FFS en colère !    Douze ans après, Yahia Chérif de retour au RC Kouba    Paqueta augmente la charge de travail    Le Libyen Shuhoub Abdulbasit au sifflet    Quand les parents et les enfants jouent avec la mort    Raccordement de plus de 450 foyers au réseau d'électricité en deux mois    SmaIl Yefsah L'inoubliable voix    Ken Loach a opté pour "La Bataille d'Alger"    Constantine contredit Medaouar    Barcelone pour redémarrer, Manchester pour se rassurer    «La concurrence entre Sidi Salah et Doukha sera bénéfique pour l'équipe»    Grande rencontre sur la microentreprise    Branle-bas de combat chez les partis    Le Premier ministre confirme    Entre fermeture et menus réduits    Saisie de 6 263 unités de produits pyrotechniques    Astuces pour une meilleure visibilité    L'état d'exception : une dictature constitutionnelle ?    Dbeyba et ses alliés font tout pour se maintenir au pouvoir : Doutes sur les élections du 24 décembre en Libye    Editions Média-Plus. Ici, on noya les Algériens de Fabrice Riceputi : Silence, on tue des Algériens    Jaoudet Gassouma-écrivain, journaliste, plasticien, réalisateur et enseignant : «Mes sujets sont en quête de reconstruction et de résilience»    Une union truffée de non-dits    Filière lait: Les producteurs appellent à une solution concernant la marge bénéficiaire    Premier ministre: L'Algérie déterminée à accélérer les réformes structurelles    Hamdoullah dima la baisse !    Virée au Palais de justice    Neuf éditions déjà!    La nuit du pétard    Les pétards ont «mis le feu»    La face «cachée» du «Bâtiment»    La Tunisie sollicite l'aide de l'Algérie    L'armée française tue une femme pendant une poursuite    Les dirigeants unis contre l'enquête, pour maintenir l'impunité    Des émissaires de Sassou Nguesso en mission de «conciliation»    Belabed appelle à inculquer la lecture aux enfants    Documentaire sur la solidarité Algéro-Chilienne    Assia Djebar: le manuscrit inachevé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Spectacle culturel et festival gastronomique
Semaine de l'Indonésie 2021 à Alger
Publié dans L'Expression le 21 - 09 - 2021

Le coup d'envoi de la «Semaine de l'Indonésie 2021» a été donné dimanche dernier à Alger avec une exposition polyvalente à l'image de la grandeur de l'histoire et des multiples facettes culturelles du «plus vaste archipel du monde». Programmée à l'hôtel Radisson Blue, sis au quartier de Hydra, à l'occasion des célébrations du 76 eme anniversaire de l'indépendance de l'Indonésie, «La semaine de l'Indonésie 2021» intervient également dans le cadre des relations et des échanges amicaux qu'entretiennent l'Algérie et l'Indonésie. Lors de son allocution d'ouverture enregistrée et projetée sur écran, l'ambassadeur de la République d'Indonésie, Chalief Akbar, a, d'abord, exprimé «au nom du gouvernement et du peuple indonésiens, ses condoléances suite au décès de l'ancien président de l'Algérie, Abdelaziz Bouteflika», avant de réitérer sa «grande confiance» que la semaine de l'Indonésie 2021 à Alger finira à l'avenir par «renforcer et nourrir la relation déjà forte» entre les deux pays.
Jusqu'au 23 septembre
Jusqu'au 23 septembre, «Voyage en Indonésie» propose, entre autres activités, «des spectacles culturels», «festival gastronomique», «exposition photos» et des démonstrations culinaires. «Nous apporterons la plus grande sélection des cuisines Indonésiennes directement dans votre assiette», peut-on lire sur le document de présentation de l'événement ouvert avec la projection d'un court document filmé présentant les différents volets au programme de cette semaine.
Outre les stands dédiés à la présentation de la gastronomie indonésienne et quelques sociétés industrielles dans les domaines pétrolier, touristique et agro-alimentaire notamment, la Semaine de l'Indonésie 2021 accueille les visiteurs avec une exposition de photos, comprenant sites et repères par lesquels se distingue l'archipel des 18.306 îles.
Dépaysement assuré
Dans cette exposition polyvalente, les visiteurs peuvent ainsi apprécier différents temples (de Shiva et Ulun Danu Bratan à Bali), plages (Kelingking Nusa Penida et Uluwatu), terrasses (Majalengka et Panyaweuyan en Java occidentale et les rizières du Tagalalang à Bali), îles (Komodo à l'est de Nusa), lacs (Kelimutu Flores), pour finir avec le gigantisme urbain qui consacre la modernité de Jakarta, la capitale. Suite au décès de l'ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika, deux spectacles prévus à l'ouverture de «La semaine indonésienne 2021»: «Gamelan» de percussion, de flûtes et de xylophones, ainsi que la danse «Nusantara» (terme javanais ancien qui signifie «îles extérieures», généralement utilisé pour désigner l'archipel indonésien, ont été reportés au 23 septembre, jour de la clôture de cet événement. Généralement représentée par des activités mettant en valeur l'art ancestral dont les miniatures, tableaux de peinture, sculptures sur bois, masques, textiles, vannerie, perles, marionnettes, dinanderie et bijoux, l'Indonésie est également symbolisée par le théâtre «wagang kulit» d'ombres et de marionnettes qui remonte aux épopées hindoues répercutées par le ballet de «Ramayana» ou les danses balinaises exécutées au son lancinant des gongs et tambours de l'orchestre de Gamelan composé le plus souvent d'instruments à percussion, de flûtes et de xylophones»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.