9 décembre 1960 : l'étincelle qui a démontré l'attachement du peuple algérien à l'indépendance    Ali Haddad risque 3 ans de prison ferme    Des partis politiques dénoncent l'«instrumentalisation de l'argent sale»    Vers un terrain d'entente    Le premier pas    L'ère Merkel se referme en Allemagne    Le Premier ministre quitte le front et revient à Addis Abeba    Algérie-Maroc, la grande explication !    Le CRB vise la victoire face au RCA    La Gambie et le Ghana au menu des Verts    Session extraordinaire du conseil national du Cnapeste    N'oublions pas les droits des femmes !    76 cas enregistrés chez des enfants depuis le 1er novembre dernier    Début d'installation des assemblées locales à Tizi Ouzou    Célébration de la "magie de l'humanité"    La femme, le signe et l'africanité    Démantèlement d'une cellule terroriste de Rachad à Oran    Le flou persiste à J-30 !    Un nouveau visage à la tête de l'APW    Des souscripteurs AADL protestent devant le ministère de l'Habitat    «Pas de paix avec le terrorisme de l'occupant dans les territoires sahraouis»    Crêpes au miel    7 dealers arrêtés    Fin de la 4e édition de la foire de la figue    Unanimité des factions pour une réunion à Alger    Serguei Lavrov bientôt à Alger    La Cour des comptes relève la faiblesse du recouvrement fiscal    Pour la promotion du korandjé    Qui se souvient des deux martyrs exécutés en plein centre-ville ?    Le président du CNESE: Des réformes dans les plus brefs délais    Mbappé veut mettre Messi en confiance    La touche du Président    La Clémentine revient de loin    Sept Casques bleus tués par un engin explosif    Le quitte ou double    Alger-Paris : la décrispation    Et maintenant?    40 milliards de dinars pour l'assainissement    Les sillons de l'Algérie nouvelle    «Un point d'orgue pour l'édifice des institutions»    Les islamistes en grands perdants    Le miracle n'a pas eu lieu    Kanté manque beaucoup à Tuchel    Tizi Ouzou rend hommage à Mohia    L'infatigable défenseur de la Terre    «Une histoire d'exil, de silence et de transmission»    La Faf introduit un recours    27 éléments arrêtés par l'ANP en une semaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Troisième place pour l'Algérie
Championnats d'Afrique Open de natation
Publié dans L'Expression le 20 - 10 - 2021


La sélection algérienne de natation, avec 11 médailles (2 or, 2 argent et 7 bronze), a terminé à la 3e place des championnats d'Afrique Open à Accra au Ghana (11-17 oct.), un bilan jugé «positif» par le directeur des équipes nationales (DEN) de la Fédération algérienne de natation (FAN), Lamine Ben Abderrahmane. La sélection algérienne a été présente au rendez-vous d'Accra avec cinq nageurs dont Oussama Sahnoune et Amel Melih, qui ont pris part aux Jeux olympiques de Tokyo ainsi que Ramzi Chouchar et Jaouad Syoud qui activent au championnat de France et Abdellah Ardjoune (ASPTT Alger), tandis qu'Anis Djaballah, blessé, a déclaré forfait. «C'est un bilan que je considère positif pour la natation algérienne avec à la clé 11 médailles dont deux en or obtenues par notre nageur Jaouad Syoud, ce qui nous a permis de terminer à la 3e place au classement général», a indiqué Ben Abderrahmane à l'APS. La satisfaction affichée par le DEN est d'autant plus importante au vu du «manque de compétition des nageurs qui viennent juste de commencer leur préparation, ce qui est de bon augure pour la suite de la saison sportive». Le rendez-vous africain d'Accra a vu la consécration de Jaouad Syoud qui a offert à l'Algérie deux médailles d'or au 200m 4 nages et 100m papillon, en dépit de la piètre prestation de son coéquipier Oussama Sahnoune qui vient d'intégrer le club allemand de Francfort. Syoud (21 ans) dont c'est la première participation à des championnats d'Afrique, a su arracher le titre africain dans sa spécialité fétiche qui est le 200 m 4 nages avec un chrono de 2:02.46, relativement loin de son record personnel (et record d'Algérie) qui est de 1:59.80. Le nageur de l'Olympic de Nice (France) a dominé cette spécialité au cours des derniers mois, arrivant même à améliorer son temps à plusieurs reprises, devenant le premier Algérien à nager au-dessous des deux minutes au 200 m 4 nages. Il a également ajouté une médaille de bronze au 100 m brasse (1:03.10). «Syoud a confirmé sa forme ascendante après avoir raté une participation aux derniers Jeux olympiques de Tokyo, se contentant des minima B, mais il a su revenir à la compétition et honorer les couleurs nationales avec ces deux médailles d'or», a ajouté Ben Abderrahmane. De son côté, Amel Melih a récolté quatre médailles dont une en argent au 50m dos (30.02) et trois bronze aux 100m nage libre, 50m papillon et 50m nage libre. Abdellah Ardjoune a remporté pour sa part une médaille d'argent au 50m dos (25.78) et une en bronze au 100m dos, une belle prestation pour le natif d'Alger alors qu'il manquait énormément de compétition en raison de la pandémie. Même chose pour Ramzi Chouchar qui a clôturé la participation algérienne avec une médaille de bronze en eau libre (3 kilomètres), la 2e pour lui dans cette compétition après celle obtenue au 200 m papillon. «Tous les nageurs ont fait de leur mieux pour décrocher un podium en présence des meilleurs nageurs égyptiens et sud-africains. Ardjoune était le seul à s'entraîner sur le sol algérien, il a souffert des fermetures répétées des infrastructures sportives», a conclu le DEN. La 14e édition des championnats d'Afrique Open, prévue initialement à Durban en Afrique du Sud en avril 2020, avait été reportée à cause de la pandémie de Covid-19. Quelque 400 athlètes de plus de 30 pays, dont cinq Algériens, étaient présents dans la capitale ghanéenne qui a accueilli la compétition pour la première fois de son histoire.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.