Nigeria juge « discriminatoire » l'interdiction de voyage décrétée par le Royaume-Uni    Combien de calories consommer par jour afin de perdre du poids ?    Et la relance socio-économique ?    Relance de l'industrie: Les assurances du Premier ministre    Affaire Condor: 2 à 3 ans de prison contre les frères Benhamadi et des acquittements    Coupe arabe FIFA: Algérie-Egypte, aujourd'hui à 20h00 - Spectacle, suspense et enjeu !    O. Médéa: Une entame prometteuse    Ligue des champions d'Europe: Encore six tickets à composter    Corruption: Le procès de Chakib Khelil et de l'ex-Pdg de Sonatrach reporté    Vaccin anti Covid-19 : Près d'un millier de personnes ont reçu la 3ème dose    Intempéries: Des routes coupées par la neige et des effondrements    El Ançor, Bousfer et Misserghine: Les travaux de réalisation de 1.350 logements sociaux achevés    Au bled de cocagne !    Le 11 décembre à l'Institut «Cervantès» d'Oran: Conférence en ligne sur des monuments historiques d'Oran    Une "finale" avant l'heure pour la première place du groupe D    Le constat de Benabderrahmane    Les messages forts d'Alger    Le renvoi révélateur?    Aziza Oussedik en paisible retraite    Le bras de fer continue !    8 décès et 193 nouveaux cas    Les points à retenir du Conseil des ministres    L'axe incontournable de la relance    L'interaction Tamazight et l'informatique    «A Tierra» fera trembler ce soir les planches d'Annaba!    Un riche parcours et des réalisations    L'Algérie octroie 100 millions de dollars à la Palestine    Les talibans nient les accusations d'«exécutions sommaires»    Les fermes décisions du chef de l'Etat    Les hôpitaux réservés à la Covid-19 saturés    Ibrahimovic ouvert à une prolongation    Puel mis à pied    Le Président ordonne sa révision    10 milliards de dollars octroyés à de faux investisseurs    Le processus politique s'enlise en Libye    «Généraliser le pass sanitaire pour ramener l'adhésion vaccinale»    2 à 3 ans de prison ferme contre les frères Benhamadi    Hommage au chercheur et linguiste algérien cheikh M'hamed Safi El Mestaghanemi    La Touiza, entre héritage et pratique    L'Algérie remet un chèque de 100 millions de dollars à l'Etat de Palestine    Goudjil reçu par le Président de l'Etat de Palestine    Le Premier ministre reçu par le Président de l'Etat de Palestine    Affaire Groupe Condor: 2 à 3 ans de prison ferme contre les frères Benhamadi    Le procès de Fethi Ghares renvoyé au 12 décembre    Les graves accusations de Baâdji    Le dernier vol du colibri !    Les Etats-Unis veulent «une transition rapide»    L'UGTT rejoint les déçus de Kaïs Saïed    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Nouvelle médaille de bronze pour l'Algérie
Natation : Championnats d'Afrique Open
Publié dans Le Soir d'Algérie le 19 - 10 - 2021

Le nageur algérien Remzi Chouchar a décroché dimanche soir la médaille de bronze du 3 km en eau libre, lors de la dernière journée des Championnats d'Afrique Open, à Accra (Ghana).
L'Algérie boucle ainsi sa participation à la troisième place au classement général avec 11 médailles au compteur (2 or, 2 argent et 7 bronze). Ces médailles ont été l'œuvre de Jaouad Syoud (2 or et 1 bronze), Abdellah Ardjoune (1 argent et 1 bronze), Remzi Chouchar (2 bronze) et Amel Melih (1 argent et 3 bronze). Un bilan jugé «positif» par le directeur des équipes nationales (DEN) de la Fédération algérienne de natation (FAN), Lamine Ben Abderrahmane.
La sélection algérienne a été présente au rendez-vous d'Accra avec cinq nageurs dont Oussama Sahnoune et Amel Melih, qui ont pris part aux Jeux olympiques de Tokyo, ainsi que Ramzi Chouchar et Jaouad Syoud qui activent dans le Championnat de France et Abdellah Ardjoune (ASPTT Alger), tandis qu'Anis Djaballah, blessé, a déclaré forfait. «C'est un bilan que je considère positif pour la natation algérienne avec à la clé 11 médailles dont deux en or obtenues par notre nageur Jaouad Syoud, ce qui nous a permis de terminer à la 3e place au classement général», a indiqué Ben Abderrahmane à l'APS, joint par téléphone depuis Accra. La satisfaction affichée par le DEN est d'autant plus importante au vu du «manque de compétition des nageurs qui viennent juste de commencer leur préparation, ce qui est de bon augure pour la suite de la saison sportive». Le rendez-vous africain d'Accra a vu la consécration de Jaouad Syoud qui a offert à l'Algérie deux médailles d'or au 200 m 4 nages et au 100 m papillon, en dépit de la piètre prestation de son coéquipier Oussama Sahnoune qui vient d'intégrer le club allemand de Francfort.
Syoud (21 ans) dont c'est la première participation à des Championnats d'Afrique, a su arracher le titre africain dans sa spécialité fétiche qui est le 200 m 4 nages avec un chrono de 2:02.46, relativement loin de son record personnel (et record d'Algérie) qui est de 1:59.80. Le nageur de l'Olympic de Nice (France) a dominé cette spécialité au cours des derniers mois, arrivant même à améliorer son temps à plusieurs reprises, devenant le premier Algérien à nager au-dessous des deux minutes au 200 m 4 nages. Il a également ajouté une médaille de bronze au 100 m brasse (1:03.10). «Syoud a confirmé sa forme ascendante après avoir raté une participation aux derniers Jeux olympiques de Tokyo, se contentant des minima B. Mais il a su revenir à la compétition et honorer les couleurs nationales avec ces deux médailles d'or», a ajouté Ben Abderrahmane. De son côté, Amel Melih a récolté quatre médailles dont une en argent au 50 m dos (30.02) et trois en bronze aux 100 m nage libre, 50 m papillon et 50 m nage libre. Abdellah Ardjoune a remporté pour sa part, une médaille d'argent au 50 m dos (25.78) et une en bronze au 100 m dos, une belle prestation pour le natif d'Alger alors qu'il manquait énormément de compétition en raison de la pandémie. Même chose pour Ramzi Chouchar qui a clôturé la participation algérienne avec une médaille de bronze en eau libre (3 kilomètres), la 2e pour lui dans cette compétition après celle obtenue au 200 m papillon. «Tous les nageurs ont fait de leur mieux pour décrocher un podium en présence des meilleurs nageurs égyptiens et sud-africains. Ardjoune était le seul à s'entraîner sur le sol algérien, il a souffert des fermetures répétées des infrastructures sportives», a conclu le DEN.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.