CAN-2021 (Gr.E) Côte d'Ivoire - Algérie : impératif de gagner    Affaire du groupe Amenhyd: 4 ans de prison ferme pour Sellal et 5 ans à l'encontre de Necib    Côte d'Ivoire - Algérie: le Sud-africain de Freitas Gomes à la place du Gambien Gassama au sifflet    Armée sahraouie : nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans les secteurs Houza et Aousserd    Travaux publics : publication prochaine d'une deuxième partie des cahiers de charges types    Salon international du bâtiment à Annaba: 80 opérateurs exposent leurs produits    Covid-19 : mise en garde contre l'idée que le variant Omicron est bénin    Kamel Nasri lance les travaux de dédoublement du tronçon de la RN 01 Djelfa-Laghouat    Dans un discours au siège du MDN: Les mises en garde de Tebboune    Le crime économique organisé, une menace pour la sécurité mondiale    Commerce: Le ministre demande aux boulangers de «patienter»    Groupe D : Egypte-Soudan, aujourd'hui à 20h00: Victoire obligatoire pour les «Pharaons»    Groupe D : Guinée-Bissau - Nigeria, aujourd'hui à 20h00 - L'outsider sans complexes    Football - Ligue 2: Le RCK champion d'hiver, l'ASMO en chute libre    Quid des nouvelles villes en Algérie ?    A l'exception des plénières déjà programmées: Les activités de l'APN reportées à cause du Covid    Oran: Quatre morts dans la chute d'un monte-charge    Sommes-nous vaccinés contre le vaccin ?    Benfreha: Une dizaine de constructions illicites démolies    Tlemcen: Une stèle pour Benaouda Benzerdjeb    L'éternelle nuit religieuse : l'Horloge bloquée sur minuit    Luis Suarez, un cas difficile à gérer    Umtiti blessé au pied et opéré    L'heure des calculs pour les Verts    Onze morts dans des raids au Yémen    Des critiques aux reproches    Le baril affole le marché    Des Américains en prospection à Oran    Incontournable marché libyen    Panique dans les lycées    Une hausse inquiétante    L'heure est grave    «Le spectre de l'achat des voix plane»    Sept nouveaux manifestants anti-putsch tués    Les facteurs d'une Renaissance nationale    Didouche Mourad revisité à Aghribs    La semaine du film documentaire    L'application de certaines dispositions de la loi relative au chahid et au moudjahid, après enrichissement des textes    Chanegriha : La rencontre avec le président Tebboune au siège du MDN revêt une "symbolique particulière"    Le statu quo !    Le Conseil présidentiel en faveur de la tenue des élections    "L'ACTIVITE SYNDICALE EST VITALE POUR LA SOCIETE"    Trois morts suite à une attaque par drone    Croissance de 8,1% en 2021, au plus haut depuis une décennie    Le pôle de formation ouvre ses portes à la presse    M. Lamamra reçu par le Président égyptien Abdelfattah Al-Sissi    Privilèges, affectations et contrariétés !    Une histoire entre colons    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Dar El Beïda : une véritable cour
Publié dans L'Expression le 04 - 12 - 2021


Le tribunal de Dar El Beïda (cour d'Alger) est en train d'ôter la vedette à la juridiction-mère, en l'occurrence le légendaire et vieux tribunal d'El Harrach, qui continue bon gré, mal gré de connaître des péripéties rocambolesques. C'est ainsi que les escrocs de tous bords, continuent leurs malfaisances, sous l'oeil complice de vieux charlatans, qui connaissent les lieux et qui vous promettent une liberté provisoire, moyennant un «café»! À Dar El Beïda, les choses sont claires. On travaille pour le justiciable; toutes les sections y compris le pénal fonctionnent normalement, enfin, presque... Depuis l'arrivée du sec, compétent et honnête président du tribunal de Bab El Oued, Lyes Benmissiya, les greffiers et fonctionnaires se sont passé le mot: avec ce magistral, doublé d'un administrateur-né, il n'est pas question de tergiverser! On y travaille comme dans une véritable cour de justice, car, tout s'y apprête! Avec sa légendaire modestie, Lies Benmissiya demeure un grand chef de tribunal! Il est, comme Nasser Sedira, son collègue de Chéraga (cour de Tipaza), tranchant et direct! Lorsque Sedira exerçait en qualité de président de la section correctionnelle, il rappelait étrangement la magnifique et douce Djamila Chabane, actuellement à la Cour suprême, où elle y fait un boulot qui fait plaisir, surtout à son valeureux papa, qui a toujours suivi son parcours de magistrate à la hauteur des espérances des «Chabane»! Djamila Chabane, Nasser Sédira, Lies Benmissiya, sont comme les Abdenour Amrani, Boualem Bekri Yamina Guerfi, Samia Bouachioune, Fella Ghezloune, Bahia Allallou, Karima Megari- Bouchama, Malika Djabali, Ismail Benamara, Sihem Benmelouka, Nassima Saâda, Antar Ménaouer, Malek Drissi, Yassine Bensari, Med Boukhatem et autres Ahmed Medjati, Bey Benali. Ce bouquet de magistrats a laissé toutes ses belles empreintes, là où il est passé! Bonne chance à tous les magistrats intègres, compétents et ambitieux de ne servir que la justice!

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.