Les concessionnaires s'impatientent, ils font appel à Tebboune    Riches et fructueux    L'Algérie condamne    Real : Une date pour le retour de Benzema    Annulation des procédures de suspension et de retrait à compter du 1er février    «Le variant Omicron représente 60 % des contaminations»    Participation algérienne au 53e Salon international du livre du Caire    Les pharmacies d'officine désormais ouvertes jusqu'à minuit    JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    Un jeune de 24 ans succombe au monoxyde de carbone    La CAF sanctionne la FAF d'une amende de 5 000 dollars    Covid-19: les pharmacies d'officine autorisées à effectuer les tests de dépistage    L'Algérie envoie une deuxième cargaison d'aides humanitaires au Mali    Ligue 1 : Le live des matches de la 15e journée    Une députée britannique affirme avoir été évincée du gouvernement car musulmane    Ce n'était pas mission impossible pour les Aigles de Carthage    Des chutes de neige sur les reliefs de l'Ouest à partir de demain mercredi    Le Brent à plus de 87 dollars    Le sélectionneur se plaint des conditions d'hébergement    La police recrute dans les nouvelles wilayas    Bruits de bottes aux portes de Kiev    Les notaires en colère    Les horaires de distribution réaménagés    Plus de 60 000 m2 pour abriter la première mini-zone d'activités    Vers le dénouement !    Plusieurs arrêtés de fermeture signés par le wali de Jijel    Le gouvernement admet la gravité de la situation    Sellal écope de 5 ans de prison ferme et Metidji de 8 ans    Victoire de l'ASMO devant le MC Saïda    Le Président Tebboune en visite de travail et de fraternité en Egypte    Un homme apparemment déséquilibré fait 3 blessés dans un tram à Tunis    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Amara-Belmadi, l'explication !    Un malheureux «chibani» à la croisée des chemins    Numérisation de 40 œuvres    Quarante millions d'entraîneurs pour aider Belmadi    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    L'enjeu céréalier    Eloge de l'amitié    Des juges qui ont le vertige...    «Les Algériens découvrent leur Sahara»    Les Emirats interceptent deux nouveaux missiles houthis    Plus de 150 morts dans l'assaut de l'EI    Comment avoir les ripoux?    TAM renoue avec le tourisme    «Fouroulou était chacun de nous»    Ce patrimoine qu'on nous envie    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'axe incontournable de la relance
Economie de la connaissance
Publié dans L'Expression le 07 - 12 - 2021


Cheval de bataille et priorité absolue de la relance économique, la promotion de l'économie de la connaissance, qui devrait émerger à travers la création d'un large tissu de microentreprises, et start-up, s'impose comme un axe incontournable de la sortie de la dépendance des hydrocarbures. C'est dans cette optique, que le dernier Conseil des ministres, lui a accordé une importance capitale, et ce, dans l'objectif de mettre en place un écosystème favorable au développement de l'intelligence artificielle dans le milieu industriel. Une orientation qui vise à long terme à apporter des ouvertures de diversification de l'économie nationale, à travers l'exportation des services, et l'acquisition d'aptitudes et d'atouts crédibles pour pénétrer les marchés internationaux. C'est dans ce sillage, que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a tenu, lors du Conseil des ministres, à insister encore une fois sur l'importance de cet axe, exhortant les ministres de l'Industrie et du Commerce, ainsi que les ministres délégués chargés des Start-up et des Microentreprises de «préparer l'organisation, pour début 2022, d'un Salon international consacré à la présentation des expériences des microentreprises et l'échange d'expériences avec d'autres pays». Plus qu'un événement économique, l'organisation de ce salon contribuera à mettre en valeur les avancées remarquables de l'Algérie dans ce domaine, et surtout donnera plus de visibilité sur les portées et les perspectives d'opérateurs algériens, et leurs capacités à se hisser au niveau international. Dans ce sens, il faut dire qu'un large champ d'action s'ouvre à ces investisseurs, et aux jeunes qui voudraient tenter l'expérience. Hormis les multiples mesures de facilitations mises en place pour rendre plus fluide l'accès au financement et aux procédures administratives, l'investissement dans l'économie du savoir peut s'étendre à plusieurs domaines d'activité et touche à tout ce qui a trait au numérique et à l'informatique, autrement dit, à tous les secteurs concernés par les réformes économiques, qui demeurent dans le besoin accru de connaître une remise à niveau profonde, à travers la numérisation, pour prétendre lutter contre les fléaux qui rongent l'administration financière et fiscale, en l'occurrence la corruption et la bureaucratie, et atteindre un niveau de transparence et d'intégrité dans la gestion, à même de générer des automatismes et des réflexes réparateurs et producteurs de plus-value. Il est plus qu'évident, cependant, que l'accompagnement et le soutien de l'Etat, aux opérateurs demeurent plus que nécessaires, dans la mesure où ces derniers ont besoin de s'appuyer sur un socle juridique et sur la valorisation de leurs acquis, pour pouvoir persévérer et poursuivre le développement de leurs projets, jusqu' à confirmer leurs réussites, et s'imposer avec sérénité sur les marchés. Et cela sans parler des effets hautement positifs sur l'économie nationale, qu'engendrerait cet acheminement économique, dans la mesure ou les premières retombées s'expriment à travers l'essor des microentreprises dédiées à ce domaine et le volume de création d'emplois qui en découlera. C'est dans cet ordre d'idées que le président Tebboune est revenu sur l'importance de «la prise en charge, par l'état, de la protection des brevets d'invention des jeunes Algériens et l'octroi de davantage d'incitations aux jeunes pour la création des start-up et mettre en lumière leurs expériences réussies dans les médias».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.