Promouvoir le rôle de la société civile et en faire un partenaire efficient    Ligue 1: le CR Belouizdad tient bon, le RC Arba respire mieux    Serie A : Bennacer champion avec le Milan AC !    Météo: des températures au-dessus des moyennes saisonnières    L'actrice Chafia Boudrâa s'est éteinte à l'âge de 92 ans    Hausse des températures: le ministère de la Santé prodigue des conseils préventifs    Le DG de l'ALECSO salue la proposition de l'Algérie concernant le plan arabe d'éducation en temps de crises    Benbouzid préside les travaux de la 57e session ordinaire du Conseil des ministres arabes de la Santé    Sahara occidental: le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    Le Président Tebboune reçoit le ministre congolais des Hydrocarbures    Henni prévoit une récolte record en matière de céréales    Industrie: prioriser le rendement économique lors de l'importation des chaînes et équipements de production rénovés    Chanegriha appelle les Algériens à adhérer "avec force" à l'initiative "Main tendue" annoncée par le président Tebboune    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions marocaines dans le secteur de Smara    "Andaloussiates El Djazair" : prestation de l'association "Mezghenna" d'Alger    Football - Ligue 2: Le MCEB et l'USMK champions, le MOB, la JSMB et le CRBAO rétrogradent    ES Sétif: Une lacune impardonnable    LIRF - Inter-régions: Une fin de saison entachée par la violence    Fertial: Asmidal reprend les 17% du groupe «ETRHB Haddad»    Ramtane Lamamra: Aucune médiation entre l'Algérie et le Maroc    Tlemcen: Quatre morts par noyade sur les plages de Bider et Moscarda    Pour la quatrième année consécutive: Mort massive de poissons au lac Oum Ghellaz    A quelques semaines des jeux Méditerranéens: Des invasions de moustiques enveniment le quotidien des Oranais    Situation dans les camps de réfugiés sahraouis: Le Makhzen pris «en flagrant délit d'escroquerie diplomatique»    Réfugiés climatiques    La pression jusqu'en 2023 ?    15 hôtels réservés aux journalistes    La FSF épingle la FFF    Accord avec Mbappé?    «L'heure de l'unification arabe a sonné»    Dialogue national sans partis politiques    Les forces sionistes ont tué un jeune de 17 ans    La déclaration devant l'APN en septembre    Quelle place pour les partis?    Comment sauver les récoltes?    Les recasés de Saket s'impatientent    La grande inquiétude!    Les serments de Belaribi aux ingénieurs    34 milliards pour la zone d'activité    Le pari vital de Tebboune    Un grand homme s'en va!    Formation au ciné-concert    «Nous sommes ouverts à tous les Algériens»    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    Ministère de l'Intérieur: Le wali de Khenchela démis de ses fonctions    Le comédien Ahmed Benaissa n'est plus    Le nouveau baccalauréat et l'immense champ des arts    Une manœuvre dissuasive    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



4 personnes devant la justice
Parkings sauvages à Constantine
Publié dans L'Expression le 17 - 01 - 2022

Conformément à la nouvelle loi14-21 concernant l'exploitation illégale des parkings, datant du 28 décembre 2021, selon l'article 386 du Code pénal, quatre personnes âgées de 26 à 34 ans ont été présentées par-devant le représentant du ministère public, a indiqué un communiqué de la sûreté de la wilaya de Constantine transmis, hier, à notre rédaction. Les mis en cause, comme précisé, exploitaient à leur profit, en échange d'une somme d'argent, des voies publiques illégalement. Les arrestations, explique encore le communiqué se sont basées sur des plaintes, pour la première affaire, de citoyens qui ont fait objet de chantage. La plainte des victimes a été aussitôt prise en charge, pour que le mis en cause soit arrêté et déféré devant la justice le 11 janvier 2022.
C'est au courant de ce même jour qu'un autre mis en cause, démasqué par des caméras de surveillance, sera arrêté par la BRI. Les deux autres l'ont été suite à des dénonciations parvenues à la sûreté de la wilaya via le numéro vert 15-48. Néanmoins, ce phénomène est toujours d'actualité. Des jeunes, sans autorisation s'approprient des voies et des lieux publics pour faire du chantage aux automobilistes. Ceux qui refusent de répondre à cette extorsion de fonds finissent par être victimes d'agressions, voire pour certains, perdre la vie. Les parkings sauvages regorgent dans toutes les communes de Constantine, comme partout dans les villes du pays. En effet, en dépit des lois promulguées et des opérations menées par les services de sécurité pour tenter d'éradiquer ce phénomène, la situation n'a pu être redressée, pour ne pas dire a empiré et les citoyens ne savent plus à quel saint se vouer.
Souvent passifs pour éviter des problèmes, ils cèdent, mais tant pis pour ceux qui ne capitulent pas devant ces marchands notoires, d'où justement cette nouvelle loi. À ce propos, il est judicieux de rappeler que le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Abderrachid Tabi, a présenté en novembre 2021, devant les membres de la commission des affaires juridiques, administratives et des libertés de l'Assemblée populaire nationale (APN), un exposé sur le projet de loi modifiant et complétant l'ordonnance portant Code pénal. Ce projet de loi renferme particulièrement «la criminalisation de l'exploitation illégale de la voie publique, comme les parkings (sauvages), en contrepartie et sans autorisation administrative, avec une peine de prison de 6 mois à 2 ans et à une amende de 25 000 à 200 000 DA».
Dans son exposé, avait rapporté L'Expression le 9 novembre de la même année, le ministre a souligné que ce projet vise «son adaptation à la nouvelle conception de l'échelle des peines durcies, dont celles relatives à certains crimes dangereux» et de souligner que le «projet propose la criminalisation d'actes très répandus dans la société et le renforcement des peines prévues pour certains crimes». Ainsi, avec l'application, désormais, de cette nouvelle loi, fini les parkings sauvages et l'extorsion d'argent des pauvres citoyens.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.