Comment défaire une démocratie ? Le cas de la Tunisie sous Kaïs Saïed    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison ferme requis contre l'ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal    Le Conseil de la nation participe à la 33e Conférence extraordinaire de l'UIPA    Riche participation algérienne à la manifestation "Portes ouvertes des ambassades" à Washington    Nécessité de renforcer les services de réanimation en moyens matériels et humains pour une meilleure prise en charge des malades    Le Conseil de la nation prend part à une conférence sur les droits et conditions des personnes âgées dans la région arabe    Le Président Tebboune reçoit le ministre saoudien des Affaires étrangères    Le moudjahid Abbas M'hamed, un parcours remarquable au service du pays    Chanegriha supervise un exercice tactique au niveau de la 5ème Région militaire    Algérie-République tchèque: Signature d'un procès-verbal de coopération dans le domaine minier    Arkab appelle à la mise en place d'une stratégie de valorisation des mines de marbre en Algérie    Le Barça s'intéresse à Koulibaly    Leeds : Kalvin Phillips dans le viseur de Manchester City    Ligue Europa: l'Eintracht Francfort l'emporte aux tirs au but face aux Glasgow Rangers    L'imposture totalitaire à l'aune de la duplicité dialectique: Lorsque les médias occidentaux jettent une lumière crue sur des vérités trop longtemps dissimulées    Football - Ligue 1: Les poursuivants à l'affût    Tiaret : le mouvement sportif en deuil: Hadj Moumene Ahmed n'est plus    Les bases de la transition énergétique    La nouvelle guerre de l'information ou «La vérité si je mens»    Plaques de signalisation routière, chaises métalliques...: Une bande spécialisée dans le vol démantelée à Bir El Djir    Université: La formation d'ingénieurs privilégiée    Céréales : les stocks stratégiques suffisants    Saison estivale: 550.000 m3/jour pour l'alimentation en eau potable    Tlemcen: Le salon de l'étudiant de retour    La femme et le réajustement des ordres établis    L'ivrogne, ce que dit le cœur et ce que dit la bouche    L'archéologie islamique en question    Brèves Omnisports    La double confrontation face à la Palestine fixée    «Il couronnera le triomphe électoral du parti»    La dernière trouvaille du Makhzen    Manifestation à Londres contre l'extradition de Julian Assange    La Médiation internationale se mobilise    Pourquoi les prix ont baissé    Des faussaires de billets de banque arrêtés    Pêche en eau trouble    Une femme à la tête d'un gang de voleurs    La Sonelgaz se met de la partie    Les entreprises privées du Btph suffoquent    Une amitié de 60 ans sans aucune ride    Le message fort du président Tebboune    Mbappé quasiment d'accord    Amara Rachid: de l'école au maquis    Les nouveaux membres installés    Amar Metref ou la voix d'un humble    Armée sahraouie : nouvelles attaques contre les positions des forces de l'occupant marocain dans le secteur de Mahbes    Justice: 10 ans de prison requis contre Skander Ould Abbès et 5 ans contre Tliba    Recadrage en règle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Bouslimani affiche ses intentions
Rapport entre la presse et les pouvoirs publics
Publié dans L'Expression le 22 - 01 - 2022

L'heure n'est plus aux tergiversations et aux querelles de chapelle. Tout le monde devra se mobiliser autour d'un seul et même objectif, à savoir la bataille de la prise de conscience et la défense des intérêts de la nation. Celle des futures générations. Tel semble être le message qui a filtré de la rencontre conjointe, entre le ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani et les représentants des chaînes de télévision privées, accréditées en Algérie. Le département du ministre de la Communication joue la carte de l'ouverture et de la concertation, seules à même d'assurer une cohérence et un consensus autour du minimum national requis. L'autre fait qui mérite d'être souligné, c'est ce gage de confiance et de sérénité que le ministre de la Communication entend asseoir dans le secteur, en garantissant «la continuité et la stabilité» de tous les médias. «Un engagement permanent», affiché et annoncé publiquement par le ministère de la Communication, qui semble réaliser une perception nouvelle des défis et des attentes pour l'ensemble de la corporation de la presse.
Il précisera, par ailleurs, que les priorités de son département «était d'asseoir les bases pour parvenir à une presse professionnelle». Un objectif qui répond, convenablement, aux exigences de la conjoncture particulière du moment, notamment avec les développements accélérés de la géopolitique régionale et les menaces des guerres de 4e génération, qui guettent le pays. La séance de travail conjointe a contribué à renforcer l'écoute et la concertation, en vue de rehausser le niveau de professionnalisme, le perfectionnement et la maîtrise des défis auxquels fait face le pays. Le département de Bouslimani semble inscrire cette rencontre dans le sillage d'une «série de réunions de coordination avec les différents médias», annonce le communiqué du ministère de la Communication, qui précise que cette nouvelle séance «a porté sur l'écoute des différentes préoccupations et propositions des représentants de ces chaînes». La nouvelle approche du ministre de la Communication marque un tournant décisif dans le travail collaboratif et de concertation avec les différentes composantes du paysage de la presse nationale.
L'engagement permanent de la tutelle ministérielle de maintenir les ponts du dialogue et de la concertation, est ainsi réitéré par le ministre, «en vue d'aplanir les difficultés auxquelles ils font face (Ndlr, médias), et assurer leur continuité et leur stabilité, dans le cadre d'un média national ciblé, garantissant la vraie information au citoyen et défendant les intérêts suprêmes du pays». Une feuille de route simple et globale qui réunit l'ensemble des acteurs du secteur autour d'intérêts suprêmes communs. Saisissant cette occasion, les représentants des chaînes télévisées n'ont pas manqué de faire part de leur mobilisation constante, en faveur des questions et choix nationaux, ainsi que du côté «des grandes orientations politiques algériennes, vu que l'Algérie est une ligne rouge où se rencontrent toutes les tendances et se croisent les médias public et privé».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.